Le chasseur abstrait éditeur
Le chasseur abstrait éditeur
Diffusion
Librairies

Livres papier
et numériques (kindle)


Livres
numériques (epub)




Accueil
Réseaux
du
Chasseur abstrait
Auteurs
 
Ebooks
 
Livres papier
et ebooks
Roman-Nouvelle
Poésie
Essai
Théâtre
Illustrateurs
Revues
Prix du Chasseur
Contact
RSS
Nouveauté
Poésie
Passages
de François Bossard

Après l’averse c’est la pagaïe chez les gastéropodes dans le jardin vert où le sol croustille d’escargots sous nos pas.

After the rain in the green garden, it is mayhem for the gastropods as you tread on the snail-crunchy ground.

Dossier de presse

Édition bilingue : anglais/français

Bilingual edition : english/french

HAÏKUS DE PASSAGE

L’existence invite souvent à emprunter des passages dans le temps et l’espace ; ils sont nombreux et se succèdent. On vient au monde et on trépasse... Entre temps, on passe devant des affiches de cinéma, on passe au péage, dégage la voie pour passer, livre passage, on se fraie un passage, on s’effraie du temps qui passe. On a des rites de passage, on va au delà de la limite. Le corps régule le passage des aliments, de l’air, du sang. Le passage respire, contrairement à l’impasse, au cul de sac. La météo livre des passages nuageux, ensoleillés ponctués d’averses passagères. De l’aube au crépuscule, des hôtes de passage discutent du particulier au général, de l’instant ici à l’universel intemporel, on passe d’une langue à l’autre, on emprunte le passage souterrain en parlant des oiseaux migrateurs et des réfugiés.

Des passagers éphémères en mouvement. Le passage de la matière du solide au liquide reflète les émotions. On peut fondre de plaisir en lisant, entre autres, les haïkus de Bashô. Ils sont fugaces, de passage, mais subversifs et libérateurs comme pendant l’âge d’or japonais du haïku dans les années 1940.

Le haïku comme passage. La règle des 3 phrases de 5, 7 et 5 syllabes de Bashô (1644-1694) a été reprise de manière libre dans Le haïku américain de Jack Kerouac, qui reste un court poème de trois lignes. « Dans le givre du matin les chats avancent lentement ».

Haïku : une goutte d’eau dans l’océan. Bashô décrit le poème achevé comme un équilibre entre l’immuable, l’éternité (fueki), et un événement trivial et éphémère (ryûko). « Devant l’éclair sublime est celui qui ne sait rien ! »

La révélation du haïku rappelle l’épiphanie de James Joyce, un éclair de perception et de lucidité. (Épiphanie : du grec « manifestation »).

Un des éléments de cette révélation est peut-être la confluence temps-espace. Le passage du voyage en train dans Le poème d’Antoine Pol « les Passantes » chanté par Georges Brassens, illustre ce point de rencontre : « A la compagne de voyage Dont les yeux, charmant paysage Font paraître court le chemin »

En ville, le passant s’engouffre dans le passage couvert entre les deux boulevards congestionnés pour s’abriter de l’averse passagère. Le passage devient chemin de traverse, si le passant entre dans la librairie, lit un passage dans un livre, et savoure l’heureux hasard du fragment. La révélation soudaine de l’épiphanie est comme l’éclaboussure de la goutte d’eau au contact de l’océan.

Un passage de l’eau à l’eau qui rappelle le livre de poèmes de Raymond Carver : « Où l’eau s’unit avec l’eau ». Le haïku est un peu comme cette sculpture liquide fugace, reliant le minuscule au cosmos. Le haïku capture l’instant. C’est une sorte d’attrape-épiphanie, qui peut-être, abat en douceur les murs des totalitarismes, et ouvre le passage.

François Bossard
Catalogue : Page de l'auteur

François Bossard a 56 ans. Il est traducteur-interprète indépendant, littéraire et pratique. Il traduit de l’anglais vers le français et du français vers l’anglais. Il est saxophoniste dans diverses formations.

Il est passionné par la musique, les sons de la langue et l’écriture, la linguistique, la littérature et la poésie, et tout particulièrement le haïku. Il a enseigné l’anglais et le français dans des collèges, lycées et universités, en France, au Pays de Galles et en Irlande. Il a également joué du saxophone dans une formation jazz à Dublin.

Il est, actuellement, saxophoniste dans deux formations jazz-funk :
— Seth up à Nantes : http://khaloyle.wixsite.com/sethup
— Funkwest à Angers : https://www.facebook.com/funkwest49/

Son mémoire de Maîtrise de linguistique en anglais a porté sur une comparaison entre le langage et la musique, avec des exemples d’études de compositions de Charlie Parker (Ornythology) et John Coltrane (Naima) : Language and Music : Application of the Linguistic Methods to Music Analysis. En littérature, passion pour, entre autres, William Shakespeare, William Faulkner, Raymond Carver, William Boyd, J.M. Coetzee, Gerald Durrell (Beasts in my Belfry), Siobhan Fallon (You Know when the Men are Gone), Barbara Unkovic (the Persistence of Blue), dont j’ai commencé à traduire les œuvres indiquées, pour les trois derniers et en proposition d’édition bilingue pour ThePersistence of Blue. Dans le domaine du bien-être,François Bossard est praticien en massage assis et initié aux techniques du magnétisme.

A lire aussi :
>> François Bossard - Passages
>> Stéphane Pucheu - Le rouge et le blanc
>> François Olègue - Cinq cris d’un immortel en puissance
>> Gilbert Bourson - Maladie
>> Laurent Robert - Guerres
>> François Olègue - Sonnets de Polyphème
>> Patrick Cintas - N2
>> Gilbert Bourson - Chine
>> Anick Roschi - Le sixième doigt
>> Pascal Leray - Pierre Boulez
>> Richard Rucklin - Les fleurs de la mort
>> Patrick Ottaviani - Et si on s’offrait un Rom pour Noël ?
>> Chahreddine Berriah - Itinéraires interdits
>> Gilbert Bourson - Joie rouge
>> Richard Rucklin - Dictamus - Vierges de lune avec fontaine
>> Daniel Bonino-Salesse - "Une découverte de la musique allemande - Humoresque"
>> Robert Vitton - Robert Vitton lit "Qu’es-aco ?" - Et 5 poèmes de plus !
>> Robert Vitton - Robert Vitton lit "Qu’es-aco ?" - 5 nouveaux morceaux à écouter.
>> Robert Vitton - Robert VITTON lit "Qu’es-aco ?"

Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France - sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX - Direction: Patrick CINTAS - Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl) - Dépôt légal: ISSN: 1697-7017