Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
nouveauté : N3
roman in progress

En ligne : cliquez
Faux culs, merdes et pensées diverses in progress
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 26 janvier 2015.

oOo

Sommaire :
Faux culs, merdes et pensées diverses.
Dieu n’existe pas.
Je suis Anita.
Dieu existe.

 

Faux culs, merdes et pensées diverses.

 

Nous vomissons sur ceux qui, subitement, disent être nos amis. Willem.

Bonjour Monsieur (Madame)

l’État français,

ou peut être Ange.

Qui sait ?

Peut-être Diable…

 

Je me permets,

si j’ai l’autorisation,

et qui sait ?

peut-être même la liberté…

 

de vous écrire

pour vous dire

que j’ai compris

parfaitement

où vous voulez en venir.

 

Les djihadistes ne feront pas de quartier

parmi nous

les civils.

 

C’est ainsi.

Les guerres font beaucoup plus

de victimes civiles

que militaires, policières,

politiques, religieuses,

et j’en passe.

 

Tant pis pour nous.

On ne s’y fera pas,

mais que peut-on changer

à cette triste situation ?

 

Voilà pour les djihadistes.

 

Deuxièmement :

Vous avez décidé,

comme a dit le commandant Prouteau,

de tuer les djihadistes

plutôt que de les livrer

à la Justice.

Vous avez même des excuses

toutes prêtes

pour vous en excuser.

 

Il n’y aura donc jamais de procès.

 

C’est dommage,

parce qu’on aurait bien aimé

vous… entendre,

vous qui avez pris

la mauvaise habitude

d’être écouté

et un point c’est tout.

 

On s’y fera aussi.

 

Enfin,

vous ne prendrez pas non plus

le temps

d’épargner

la vie des civils.

Vous avez choisi

de protéger plutôt

celles de vos larbins,

ceux qui vous écoutent

au doigt et à l’œil.

C’est normal,

votre instinct de survie

passe avant nos rêves.

 

Munis de ces trois certitudes,

nous allons essayer

de ne pas faire justice nous-mêmes.

Ce sera difficile,

mais nous y arriverons.

Promis !

 

Et comme vous l’avez demandé

nous ne stigmatiserons

ni ne caricaturerons.

Fini le bon temps.

Tant pis…

 

Nous serons de bons collabos,

ne vous inquiétez pas,

on a l’habitude.

 

Au revoir qui que vous soyez l’État.

Les morts se taisent

et les vivants veulent vivre.

Comme on se comprend !

 

Vous remercierez bien

de notre part

ceux qui meurent rarement,

mais qui vous servent

si bien.

 

Mourant bien plus souvent

et ne vous servant qu’à ça,

nous nous inclinons

jusqu’à terre

en attendant de monter

au ciel

sans pouvoir en redescendre,

ce que vous faites

paraît-il

très bien.

Et on vous en remercie aussi,

car ça ne doit pas être facile

à vivre.

Mais on dit aussi

que les salauds

aiment bien ça

et que ça fait avancer.

Alors…

 

Patrick Cintas, devenu fou, et qui même propose une autre version de sa petite caricature ci-dessus :

C’est presque aussi obscur que le Second Faust…

 

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2018 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -