Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
2 - Que de maisons dans les livres que lit Mère-grand
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 1er mars 2015.

oOo

— Que de maisons s’extasie la fillette, qui photocopie le petit laps de ville, où mère grand lit les livres les plus défendus par la décence publique, en faisant la plus effroyable sieste du siècle dans la peau du loup, quand tout va à vau-l’eau. Dans les morceaux de ciel, qui s’effondrent avec lenteur dans la nuque de Chaperon-rouge, passent des métros aériens.

— C’est drôlement moche se dit Chaperon-rouge ce coin de campagne. Et ça manque de quelque chose de franc comme dans un pot-aux-roses.

Un pneu d’une certaine élégance l’aborde. Il porte un bouquet de chaussées à la main.

— Une main assez sale d’ailleurs, remarque Chaperon.

Elle se recule juste à temps pour ne pas être éclaboussée par une odeur de goudron noir. Le temps de s’en aller, murmure à son oreille une rumeur. Elle s’est bien douchée, presque trois pommes de douche, pense-t-elle, et un tube de gel finlandais pas partout.

— Néglige un petit endroit par ci et par là lui a recommandé Mère-grand. Elle a bien obéi et a tracé par ci et par là de petits mots grossiers comme poils ou mouillé ou petit coin cochon. Elle est obéissante comme un fouet de cocher.

Un garçonnet qui pousse un vélo délabré lui envoie une insulte belle comme un ange, et fait tinter la vache de sa clochette, avec méchanceté.

— Comme il est donc mignon, comment t’appelles-tu lui demande Chaperon.

— Je m’appelle Pied-Pied parce que j’en ai deux, c’est pour mieux pédaler mon enfant.

— Je vois dit chaperon rouge.

— Tu allais frapper là ?

— Oui j’allais frapper là, comme tu dis si bien. Pourquoi me poses-tu cette question indiscrète ?

— C’est pour mieux te rougir mon enfant

— Me rougir ?

— Mijoter si tu veux.

— Je veux rien, enfin tout.

— Mon vélo aime son guidon qui aime sa selle qui apprécie sa chaine qui kiffe à la folie ses pédales, ses roues. J’allais oublier le principal, ses roues. Il aime sa déglingue, son mal tenu. Il aime qu’on l’appelle bicyclette, lui un vélo de course avec sa selle en cuir d’étalon de bovin. La chaussée est comme un encens pour mon vélo, c’est une peau idéale pour ses pneus myopes et bridés qui se font avaler par la chaussée. De la peau mon enfant. Déglingue et peau d’zébie.

L’enfant enfourche sa bicyclette, se fait enfourcher par son vélo autrement dit, et disparait en faisant sonner sa sonnette sonnante et ricanante comme le matou de Cheshire.

— Il est temps de sonner se dit chaperon rouge. Mère-grand doit avoir une faim de loup. Mon pot, elle doit le souhaiter comme je sens qu’il me chatouille au bon endroit. C’est comme à la campagne derrière un buisson, avec les herbes qui piquent qui sont des épices drôlement fortiches. Mère- grand apprécie. « Comme tu es piquante ma chère petite, je veux dire mignonne. On dirait sous la terre un magma nouveau né ». Mère grand a parfois des formules curieuses, des recettes langagières assez crues.

Des nuages soudain font grossir les ruisseaux, s’achalander les égouts, s’alarmer les fenêtres, déborder les hésitations de Chaperon-rouge qui sonne le plus fort possible, afin de n’être pas trempée comme une soupe, et ne pas ajouter une pomme de douche en plus pour la gâter.

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -