Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
nouveauté : N3
roman in progress

En ligne : cliquez
Moi je ne mange que les vivants
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 5 avril 2015.

oOo

Extrait de [L’oiseau aux oiseaux...]

 

Moi je ne mange que les vivants
les vrais vivants qui vivent
pas les noyés qui n’en finissent pas de mourir
pas les écorchés vifs qui apprennent à marcher.
Mon être se nourrit
de vivants bien en chair
que l’amour inspire
j’aime les amants
surtout quand ils s’aiment
j’aime en croquer les plaisirs
les jouissances impeccables
les vertiges les délires les semences
leurs sécrétions leur glissement
ça c’est la vie
ça c’est nourrissant
je suis un requin moi
un poisson qui a faim
pas un oiseau de malheur
qui court après ses ailes.
D’ailleurs tu as vite fait
le tour de ton rocher
il est si petit
qu’on pourrait l’oublier
n’étaient tes insupportables lamentations
à propos de ton insupportable enfance.
Cela dit, oiseau de malheur
si tu veux que je te fasse l’amour
tu n’as qu’un mot à dire
Et je me fiche de savoir
si tu es un homme ou une femme
moi je ne suis ni l’un ni l’autre
on verra bien ce que ça donnera
l’amour n’enfante pas les monstres
tu ne cours aucun risque
et tu ne m’en fais courir aucun
moi qui n’ai jamais eu d’enfant !
ce n’est pas faute d’avoir fait l’amour
j’ai fécondé tous les jours de ma vie
et j’ai reçu bien des semences
mais je ne sais pas qui je suis
je suis simplement ce que je veux
un enfant comme fruit d’un accouplement
moi le requin baisant l’oiseau
ou l’inverse si la nature l’exige
un enfant le nôtre tu t’imagines
sa bouche serait un havre de puanteur
ce qui lui interdirait la parole
ce serait mon héritage
ses ailes seraient une illusion d’optique
on croirait qu’il vole
et il n’en est rien
voilà ce qu’il te devrait
un enfant pas comme les autres
notre enfant, tu t’imagines
notre successeur sur cette terre
que tu as décidé d’arpenter
et dans cette eau
que je pourrais troubler
si je ne craignais d’y rencontrer des méduses
Oiseau de malheur, je t’aime
rejoignons-nous pour nous aimer
fécondons-nous pour continuer
ce qui commence avec nous.

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

 

Site officiel [>>

 

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -