Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
nouveauté : N3
roman in progress

En ligne : cliquez
Zapillo
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 5 juillet 2015.

oOo

Extrait de la [Chanson de Lorenzo]

 

3469 Des barques crevées gisent sur le côté à sec réduites à l’ombre qui les détruit entre le sable gros et perfide qui absorbe leur matière lentement putrescible cadavres d’hommes sans travail mémoire restreinte de la mémoire collective

3470 Angoisse

3471 Puis la vase se détache de nos pieds dans le sable plus fin où pourrissent des roseaux et des feuillages arrachés à la terre qui ne peut rien contre la mer immense et lourde qui creuse son ventre de mère des hommes lourd ressac flux puissant ravageur peu à peu détruisant la terre la réduisant sans cesse à cette bordure qui s’effrite sous nos pieds

3472 Elle a peur

3473 La lumière n’est plus qu’une transparence où elle s’attend à rencontrer ma véritable nature

3474 Je ne lui en veux pas

3475 Elle tremble le sac à main sur sa poitrine marchant à petits pas presque sur la pointe des pieds à un mètre devant moi et je me délecte de sa nudité je lui dis d’avance et la lumière devient de plus en plus transparente il n’y a plus rien entre le ciel et la terre sinon nos nudités notre rien qui ne pèse rien dans cette balance provisoire

3476 Elle s’arrête et se retourne

3477 On se pique ? — Après on marchera non pas le long du rivage mais vers la terre ferme jusqu’à rencontrer un peu de lumière pour nous aveugler

3478 Qu’en pense-t-elle ? Que je suis un peu fou

3479 Il faudra que je lui donne quelque chose pour la came

3480 Elle dit le prix

3481 Je ne vois pas son visage

3482 Je ne veux pas toucher ses seins

3483 Je m’assois

3484 Le sable est presque froid

3485 Elle reste debout et je regarde ses jambes

3486 Les jambes d’un être humain qui crève de peur dans une nuit qui lui veut du mal des jambes sans beauté elles sont utiles on peut les écarter entrer jusqu’à la femme poser sa bouche sur la sienne pour qu’elle se taise

3487 On viendrait si elle criait

Site officiel [>>

 

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -