Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
MONOCHROME
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 5 février 2017.

oOo

Il est des questions qui fuient les réponses. Je pourrais être bien certain, l’expérience me l’interdit.

A cause d’une toile de Gehrart Richter, Grau.

Ce souvenir date de 1993, je crois. La seule Foire internationale d’art contemporain (FIAC) où je me suis jamais rendu. Je me souviens avoir longé des galeries de galeries sans fin, d’une médiocrité infinie. Installations, provocations, oeuvres de second ordre : et je me disais que quand même il y aurait eu là une oeuvre de valeur, je ne l’aurais pas vue tant le bruit visible de cet art de second ordre investissait mes yeux.

Et puis un monochrome gris m’a sidéré. Je ne connaissais pas encore Richter. Des monochromes, il y en avait dans cette foire ! Un tableau tout gris avec de grosses saillies de peinture séchée, raisonnablement, n’aurait pas dû me retenir.

Pourtant l’oeuvre était là et marquait sa distance. J’ai regardé le titre et le nom de l’artiste. Une rétrospective lui était consacrée peu après au Musée d’art moderne de la Ville de Paris.

Richter rejoue toute l’histoire de la modernité dans sa peinture. Par grandes séries abstraites et hyperréalistes croisées, d’une technique toujours impeccable, il inspecte chacune des extrémités de l’art du XXe siècle sans oublier de s’inscrire dans la tradition millénaire de la peinture (les Vanités)... Toute son oeuvre est parcourue par une réflexion « conceptuelle » et, d’une certaine façon, brillante, ironique, virtuose, répond à Marcel Duchamp.

Sans parler de son rapport à la photographie... Bref. Voilà une oeuvre qu’on peut qualifier de "dense" : technique intégralement assumée, lecture multiple suscitée par la confrontation des oeuvres... Et cette densité serait ramassée dans ce mur gris, tout gris ? Ou l’aurait contaminée ?

Troublant, vraiment. Et je n’ai toujours pas de réponse. Pourtant ce gris était d’une densité tout autre que les monochromes qui inondaient la FIAC cette année-là.

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2017 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS. - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.

Contact

Dépôt légal: ISSN 2274-0457