Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Évasion
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 16 juillet 2017.

oOo

La première grosse goutte s’écrasa soudain sur l’asphalte de la maréchaussée avec un bruit sourd, juste à coté de Petite Cuiller.

 

Ennnorme !

 

Une escadron d’escargots germains aurait pu s’y noyer. A peine une fraction d’éternité passée et le Dé Luge sabbatique tomba sur la pôvre enfant. Mais quelle idée que de se promener en ce jour de repos du seigneur ! Il est pourtant bien dit dans les textes sacrés de La Grande Argenterie que l’on se doit se rester dans sa belle boîte matelassée . Toute autre que Petite Cuiller se serait affolée, aurait couru en tout sens y compris les interdits, mais au contraire, elle laissa éclater sa joie et se mit à chanter

 -Ay singue euh ring ze raïne. ! !

 Ce qui, comme vous le savez tous, peut parfaitement se traduire de la langue Argentorique en Vulgarushumanoïdhom. Voici ici transcrit, sans vouloir offenser vos capacités, uniquement pour les très rares ignares non polis non glottes, le texte de la complainte.

 Il était thune fois un petit bonhomme de bonne foi

 qui vendait du foie dans la ville de Foix.

 Et merde pour le roi d’Angleterre

 qui nous a déclaré la guerre

  La joie de la vaillante contrevenante aux zécritures saintes s’arrêta rapidement. L’échappée du Grand Couvert se se vit bientôt reprise. Prisonnière des hallebardes tombées du ciel et fichée dans le goudron noir tout autour d’elle. Verte de peur, marquée d’un gros bleu provoqué par un manche trop pinclyné, notre blanche innocente poussa un cri persan comme un tapis. La prochaine chute allait-elle sanctifier la condamnation de ses pairs ? Le sol en dérivé pétrolifère se tinterait alors d’un écarlate que les scientifiques de Lacrime auraient bien du mal a découvrir. Crime parfait ? Comment prouver l’existence avant le grand Dé Luge ? Dogmatiquement, comme d’hab mes beaux messieurs zé mes belles dames.

 Quel mal peut-on trouver à vouloir s’aventurer sur les chemins de Katmandouk ? Surtout quand on part en solitaire, sans essayer vilainement d’entraîner une autre pièce de la Grande Argenterie avec soi ! Des mauvaises langues prétendent que dans cette ville hautement perchée, les petites cuillers, de fer, de cuivre ou de tous ses alliages,de céramique, d’argent, d’acier inoxydable ou pas, de bois, de dérivés pétrolifèresques (presque comme l’asphalte), en os en verre et contre tout, de touskevouvoudré, les petites cuillers donc servent à se droguer. OUI ! ON LE DIT ! D’étranges zindividus y mélangeraient eau et poudre blanche du père Linpinpin pour s’envoyer en l’air.

 Petite Cuiller, avec des majuscules, issue d’une lignée armoriée ne se prêterait jamais à pareille abomination si un jour elle atteignait les hauteurs espérées de tous le hippies dignes de ce nom. N’empêche, s’envoyer en l’air ! En voilà une belle expression ! Serait-ce le semblable grand frisson que le jour où madame l’a rangée par inadvertation parmi les couteaux à poisson ?

 La belle d’argent se sent soudainement caressée.

 -Hé, ho, pas si fort !

 Remise dans l’écrin, à sa bonne place, celle des petites cuillers, le cauchemar prend fin. Finit la vaisselle, finit le rêve d’évasion.

 

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2017 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -