Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
nouveauté : N3
roman in progress

En ligne : cliquez
En Enfer à moto ! Vraoum !
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 16 juillet 2017.

oOo

Vraoum ! Les pneus sur les ratiches ! Sa tête explose et sa barbiche met ses poils entre les ailettes. Ça grésille et ça sent l’arpette qui s’est trompée de liberté sous prétexte d’égalité. Des milliers, des millions de frères qui se collent devant derrière en se plaignant que c’est trop tôt, que la vie c’est quand même beau et que Dieu sans doute il existe ! Rien que des pensées altruistes maintenant qu’il faut réfléchir. S’amuser, dormir, s’enrichir, disait papa faisant la grève. Et voilà comment ça s’achève, brisés par la réalité. Moi, j’y voyais de la beauté, comme jamais je l’avais prise pour le cœur de mon entreprise. Ils avançaient, on dépassait. Mais qui allait nous arrêter ? Vroum ! Sur la belle américaine, Engeli et moi, capitaines de ce Cutty Sark du malheur, diaspora après la douleur. Crac ! Broing ! Sur les os de l’enfance et dans la chair des apparences à l’âge de n’avoir plus l’air ! On est aux portes de l’Enfer, cette fois sans les pédagogues ni les rimailleurs de leurs gogues qui scribouillent nos torche-culs pour qu’on n’ait pas l’air trop vaincu. La ville est ouverte, zenfants ! Sauve-qui-peut ! Et maintenant ! Ça la fout mal, ces saint-frusquin en plein foirail républicain et trempette dans la royale chienlit des promesses papales. Papa et Maman, chiasse au cul, n’y eussent pas, s’ils avaient su, cru comme on croit à la nature. Mais c’est trop tard pour l’aventure ! Et Mickey arrive premier après Mouse pour se torcher et laisser au Monde sa trace. Que voulez-vous que ça me fasse du moment que je crois en moi ? Heureusement, je m’aperçois ! Je crois en Dieu ! Je crois en l’homme ! Et pourquoi pas au gentilhomme et au mythe de Saint Phénix ! Ah ! Le donec eris felix a encore des jours à vivre ! Ça paraît clair, mais il faut suivre. Sans Harley tu couches dehors. Et bonsoir l’hygiène du corps qui est toujours ce qu’on possède avant de jouer Ganymède au banquet de nos bons bourgeois. Mais basta ! Engeli et moi, à part écraser des minables, on avançait, abominables et toujours plus proches du vrai. Si on était vraiment crevé, autant se travailler la place avec les outils du Parnasse. De l’Art pour l’Art et dent pour dent ! On ne risque pas l’accident. On préfère le coq-à-l’âne. On dépasse la caravane et nous voilà devant les fours. Engeli me propose un tour afin de me faire une idée de l’ampleur de la Destinée.

« A moto, on a vite fait. Tu vas voir, ça fait de l’effet.

— Si c’est encore des promesses, autant qu’ici je me confesse. Je n’aime pas nous voir souffrir.

— Si tel est ton dernier soupir, prenons un billet à la caisse. »

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2017 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -