Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Dans le sillage
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 18 mars 2018.

oOo

Dans le sillage d’une parole

N’être que l’écume indocile

L’éphémère trace blanche

D’une parole autre

Plus enfouie, plus sourde,

En mal de terre

 

Proue fend l’écume

Prouesse indolore et long sillage qui décille

 

Pur amont dévale la pente

La remonte

Sillonne le carillon des vagues

 

Vagues avalent la mer

Mer avale l’écume

Ecume renaît plurielle

 

Pur amont sans but

Déferle à la côte

Déchaîne les terres

Jamais n’isole l’insulaire parole

D’ile en ile vole

Constelle l’archipel de mots si nets, si précis

Que le cœur parfois chavire

 

Place alors à l’aube incolore

Au pur remue-ménage des iles et des villes

A la vie sans filet qui ne tient qu’à un fil

Au destin qui toujours s’ignore

Dans le jamais assez

D’une pertemillénaire

 

Perte aux aguets

Pure vigie de l’être

Perdue dans l’il y a bêlant des naissances et des morts

Mer moutonne inlassablement

 

Perte à son tour vacille

Rejoint la troupe silencieuse des redites

Retourne à la mer

Pur amont sans but

 

Jadis et naguère s’entremêlent

Conjuguent force et faiblesse

Azur et noirceur sans nom

De concert font volte-face

Bataillent au seuil de terres nouvelles

Au gré des courants

 

Grains de sableplusieurs fois millénaires

Grains de voixamicales si tôt parties

Hölderlin encore à naître

Pure parole que l’azur étreint

La terre en son sein retient

 

Sable et voix, graines de jouvence

Dans la personne des fleurs et des arbres de mon pays

Voguent de conserve

Perdus dans l’immensité sans but

De mondes à venir

Aux terres les vents nombreux

A la mer l’alizée salvateur

 

Une vague, une seulerenverse le destin,

Boute et ravive une flamme éperdue

Chasse vers d’autres rives

L’inquiet silence

Embrume le cieldu Nord

Qui bleuit

 

Brouillards et nuées s’amourachent

De la même terre

Brumes dansent lentement, si lentement

En terre nordique

Dans le brame des forêts

Le murmure incoercible des mousses

Lefjord aussi

Bras de terre, bras de mer

Bras dessus, bras dessous

Eingehängt

 

Amour fête la venue

Des dieux enfouis alors

Dans la terre promise

 

Jean-Michel Guyot

12 mars 2018

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2018 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -