Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Tataouine-les-bains le 09/04/2018
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 15 avril 2018.

oOo

Mon cher Sidulé.

La péniche n’a balancé qu’un seul journal ce matin. Non lesté ; il m’a fallu courir dans le sable pour le récupérer. Les nouvelles allaient s’envoler, vraiment triste car :

ILS ONT PENDU MACRON !

Ha, c’est que ce beau monsieur pensait que les Français allaient se la faire mettre longtemps sans résister.

Président par la grâce de la Banque Rothschild, il a bien promis que tout irait mieux, évitant de préciser que les réformes proposées lors de sa campagne présidentielle magnifiquement organisée, n’ allaient en fait profiter qu’aux plus aisés. Aux grands friqués avant tout.

Monsieur ne se rappelle pas donc de quoi furent capables les vanupieds d’antan ? Il est peut- être temps que ce qui appartient à l’histoire avec un grand H (avoir coupé la tête d’un monarque, ce dont nous sommes fiers d’ailleurs), s’applique aujourd’hui à un président de la république.

Les prédécesseurs dans la fonction l’auraient également bien mérité. Nous évitons de parler d’un certains Grand Charles qui en temps que militaire ne me plaisait guère mais qui au moins fut irréprochable en ne mettant jamais son long nez dans de sombres affaires financières. Quant à ses successeurs…

xxxxxxxxxxxxxxxxx

Pompom Le Pidou Fut directeur général de la Banque Rothschild en France ; tiens tiens, cela me rappelle quelque chose de plus récent. Les journalistes d’investigations de l’époque avaient les yeux encapuchonnés et l’homme a su mener sa barque bancaire sans trop de remue ménage. Conclusion, à part un fabuleux musée qui fut construit à son initiative, les Français l’on eut in the bab.

Avec son nom et son apparente bonhomie, le personnage a du partir un bon bout de temps pour le purgatoire.

Suivant !

 

 Giscard, affilié au groupe Suez il a voulu développer l’Europe avec une monnaie commune, uniquement pour que le pognon puisse bouger sans difficulté, pour que l’on puisse aussi faire rouler un chauffeur de camion polonais en le payant des clopinettes dans son pays et donc laisser les Français de la profession dans la merde. Importer des tomates sans gout de nos voisins espagnols en laissant nos cultivateurs en la mierda. L’Europe nous montre actuellement en permanence ce que ce salopard avait mijoté… nous la mettre grâce à une vaseline parfumée à l’odeur de la paix. Tout sauf le bien des Français, avec le prétexte de ne plus entrer en conflit avec nos charmants envahisseurs de 1940. Car s’ils devaient revenir, ils nous foutraient de nouveau la pâtée. Qui peut en douter ?

Comme pour confirmer son léger parti-pris, Bruxelles poursuit allégrement son travail au seul bénéfice des grands capitaux, voici un extrait de la presse d’aujourd’hui :

«  Bruxelles estime essentiel que « l’accès aux ressources hydroélectriques soit ouvert à l’ensemble des acteurs sur le marché afin de favoriser la concurrence et l’investissement » et dénonce « le statu quo actuel qui bénéficie en priorité à EDF ».

Giscard, fabuleux destin au grand tarin qui pour renifler du pétrole a dépensé des millions de nos petits sous et pour renifler les diamants de Bokassa sut encaisser d’autres millions de gros sous.

Giscard ne veut pas crever car il sait fort bien que les portes du Paradis ne s’ouvriront pas pour lui.

AU SUIVANT

Jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, le coup de Jarnac était une expression synonyme d’habileté, d’ingéniosité et d’une parfaite loyauté.

Monsieur Mitterrand, natif de la petite ville de Jarnac, fut spécialiste du coup de j’arnaque. On dit de lui que Machiavel était un enfant de cœur en comparaison. Il a réussi le plus long mandat de tous les présidents avec quatorze années de service. 

En étudiant sa carrière politique, on s’aperçoit que ce bon socialiste fut haut placé parmi les « Cagoulards », parti d’extrême droite des années 30. Et qu’avant de résister aux Allemand avec distinction il servit avec zèle le régime de Vichy Célestin.

Certains diraient que ce n’est pas la girouette qui change, c’est le vent ! Voyons !

 En tout cas, les accointances mitterantaises avec la haute finance restent obscures. Heu, c’est malgré tout le fondateur de L’Oréal qui a casqué pour les Cagoulards et son amitié avec madame de Betancourt ne pouvait se cacher. Son amitié avec bien des dames d’ailleurs, car le sieur Mitterrand fut un des plus grands composteurs du bigoudi verseur de l’histoire de France.

Sous son règne la peine de mort a été abolie en France… A ce titre, une absolution pourrait lui être votée, sauf que…UN ENORME BEMOL. Alors que le père François était ministre de la justice, pendant la guère d’Algérie, il a ordonné les exécutions d’environ 1500 combattants du FLN pris les armes à la main. Juste quelques têtes pour ne pas déplaire aux « Pieds-noirs » et pour faire preuve de dureté en vue d’une prochaine grande carrière politique. Pleins pouvoirs aussi au général Massu et yeux fermés sur la torture. Qu’on le sache, Mitterrand n’est pas un mou. 

Mitterrand ne repose pas en Paradis !

AU SUIVANT ?

Jacques Chirac est issu d’une famille modeste mais ses dents poussent plus vite que lui et rayent bientôt les parquets qu’il fréquente. Il aurait pu se marier aux Etas Unis mais la famille de sa bien-aimée a refusé cette mésalliance. Le Jacquot a trouvé mieux dans la noblesse française. Un passé de communiste lui ayant fait perdre un grade d’officier dans l’armée il fut « récupéré » par piston puis peu à peu s’infiltra en politique.

Son honnêteté n’est pas à contester puisqu’il fut condamné pour détournement de fonds, faux en écriture etc. Bien d’autres parmi ses proches ont morflé pour lui également devant les juges,

Bref, monsieur Chirac qui ne vaut pas une ligne de plus, n’ira pas bientôt en Paradis.

AU SUIVANT !

Nico Sarko Premier. Petit par la taille et plus malhonnête que tous les fumeux déjà cité.

Ayant douze millions de fois juré d’abandonner la politique il a voulu recommencer aux dernières élections présidentielles. Aurait-il pu changer son armoirie ? Les lettres filagramme à entête marquées de Nico II auraient fait moins chics. A la vue aussi du tassement obligatoire du personnage (l’âge diminue la stature, c’est bien connu), il aurait fallut des talonnettes plus hautes, voir lancer la mode des talons aiguilles pour les hommes…Ce qui parait improbable.

Personnage mis en examen dans l’affaire du Pig Moi Le Million Cochon Qui s’En Dédit, mais resté intouchable à cause d’une vieille coutume française –et certainement internationale dans le monde politique- ayant pour nom : « je te tiens, tu me tiens pas la barbichette… » Homme faisant des miracles pendant sa campagne en multipliant les petits sous comme le Christ les pains et le poisson, et en continuant par la suite. L’habilité qu’il a montré pour défendre les voleurs à sa solde fut remarquable. Le soin apporté au système de vases communicants entre vos économies et les poches de ses amis a donné d’excellents résultats. Il a également fait retrouver l’ignoble ayant chouré la mob de son fils en dépensant un paquet de votre fric pour des analyse d’ADN ! ! SI SI SI.

Par devant micros et caméra il a traité un mécontent de « connard » et par derrière il nous a tous enc…pardon affublé de bande de cons. Alors que son grand pote Kadhafi lui avait filé un paquet de millions (coup de pouce électoral), il envoya des supers barbouzes pour lui régler son compte dans le désert libyen. (coup de main de reconnaissance sans doute). Bizarrement lui aussi eut des relations particulières avec madame de Betancourt. Il la baisée de première d’un paquet respectable de fricotin.

Quant à la promesse de donner du travail, elle fut tenue, il bien a fallu multiplier les postes à Pole Emploi.

Vu son âge pas encore canonique, il lui manque à Sarko encore quelques bonnes années avant de ne pas monter en Paradis. Soyez certains qu’il en profitera pour s’alourdir en billets de banque, malgré ses ennuis avec la justice.

Au suivant.

Circulez, il n’y a rien à dire sur le Hollande. Ne montera pas au Paradis car il va se paumer avec sa Vespa sur le chemin.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 Retour à la case « Ils ont pendu Macron. »

Mon opinion du bon temps où j’étais beau, jeune et déjà anar.

ILS MERITENT TOUS LA CORDE.

Mon opinion d’aujourd’hui, anar non-violent devenu Hermite sans dieu, vieux et con :

ILS NE VALENT PAS LA PEINE DE SALIR UNE CORDE.

 Longue fut cette lettre mon ami Sidulé, les pôôvres bougres qui accourent à tes spectacles de clown vont comprendre que les politicards sont quant à eux, des paillasses de diversion…mais nom d’un moine incroyant… Ce qu’ils coutent cher !

Salut aux fous qui t’entourent. Ces poètes, chanteurs, musiciens, peintres, sculpteurs et autres artistes pourraient s’échapper comme moi. Mais s’ils laissaient les bougres à leur pôôvre sort, le monde ne tournerait plus rond. Quelle tristesse !

 

Henri Lane fait un rappel à ses millions de lecteurs.

Ce texte fait partie des Lettres à Sidulé, le fameux clown. Lettres écrites par moine du désert recevant des nouvelles de ce bas monde grâce à une péniche qui, de temps en temps, le survole.

 

Henri Lane

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2018 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -