Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Land ho !
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 10 février 2019.

oOo

Et Cythère en fleurs dans l’etcetera des amours cataloguées…

Foin des catalogues, des idées mêmes, des images faciles, des clichés même apostrophés.

Les guillemets ne sont pas de mise en amour.

Elle avait le corps chevillé à son âme. Ame errante peut-être, mais dépositrice bienveillante d’un secret qu’elle savait exister mais dont elle ignorait tout.

Il lui fallait toute sa puissance de conviction alliée à une humeur allègre et un solide humour pour accepter cette pure contradiction logique.

Personne, jamais, ne la priverait de cette conviction que le secret qu’elle portait en elle existait bel et bien, bien qu’elle fût tout à fait incapable d’en préciser les contours, la teneur encore moins.

Teneur et contours ne se dévoilaient pleinement à elle que lorsqu’elle faisait l’amour, se livrait ainsi à cette éclipse du jour, afin de mieux s’exposer à sa folie contagieuse.

Loin de se démonter à cette pensée un tantinet inquiétante, elle en faisait une force au service exclusif de sa vérité propre qu’elle ne vivait pleinement qu’en compagnie de son amant.

A cette nuance près que, lorsqu’elle entrait dans le vif de son sujet, il n’était plus du tout question de service, encore moins de servitude, mais de liberté prise avec elle-même dans la proximité affolante de son compagnon de joie.

Elle se découvrait ainsi en se dévoilant. Et de découverte en découverte, le voile opaque de ses désirs se déchirait par intermittences.

Il fallait beaucoup recommencer, sans jamais espérer aboutir à une jouissance qu’elle eût pu tenir pour définitive, mais se livrer corps et âme à l’infini de l’éphémère qui se dérobait toujours, lorsqu’au plus près de le toucher, il l’envahissait corps et âme.

L’éphémère faisait retour. Amer retour ? Que nenni !

Ce qui se jouait-déjouait dans le retour, c’était la passion de l’un qu’elle savait ne pouvoir aborder qu’au pluriel.

De vagues en vagues, le ressac, et de rivages en rivages, les terres anciennes et nouvelles.

 

Jean-Michel Guyot

29 janvier 2019

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -