Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
La nuit de la graisse (Aldo Qureshi)
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 26 janvier 2020.

oOo

La nuit de la graisse – Aldo Qureshi – Atelier de l’Agneau.

 

Jouons le jeu : le narrateur a « hâte de savoir ce qui va arriver dans le prochain épisode » :

La voisine a jeté son mégot sur le lit et elle est retournée chez elle. J’avais les poubelles sur la poitrine et les draps commençaient à prendre feu. Et puis c’est parti très vite. L’immeuble a brûlé et ensuite le pâté de maisons, sauf que personne ne s’en est aperçu. Ce qui fait que le lendemain tout le monde est parti avec du feu sur la tête.

Cela se passe dans l’immeuble de la graisse. Un livre de « courte prose » comme en publie l’Atelier de l’Agneau. Chaque page est illustrée d’un texte sans ponctuation à la fin, comme dans un aphorisme de Peter Handke. 100 texte

Je ne pense pas qu’il faille évoquer une nouvelle séquelle de l’Absurde. Sisyphe manque à l’appel de cette poignée de personnages pas si fictionnels que ça. Le narrateur est bien entouré, histoire d’en arriver toujours au prochain épisode, autrement dit à la page qui suit. D’étonnement en étonnement. Je ne trouve pas d’autre mot : étonnement.

Passons sur le fond de l’histoire qui a son importance (n’en doutons pas), car l’humour l’emporte sur la dérision, ce qui n’est jamais (tous les écrivains le savent) une mince affaire. « Je ne savais pas non plus si j’étais employé ici ou si je faisais partie de la clientèle. »

Cependant, une « peur primale ultra convaincante » n’échappe pas à cette description d’un combat entrepris à la surface graisseuse (et donc glissante et succulente à la fois, selon que l’on est patineur ou gastronome) de ce Monde réduit, pour les besoins de la cause, à la dimension d’un immeuble qui s’est d’ailleurs effondré un an avant que ne commence cette histoire de fous (ou de fou…)

La technique au service de la pensée, on ne peut pas espérer mieux d’un livre. Et l’on se prend peut-être à se demander ce que donnerait un pareil talent mis au service du roman.

Patrick Cintas

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Ajouter un document

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2020 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -