Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Présence cévenole
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 6 septembre 2020.

oOo

Pour moi, les Cévennes - ses habitants m’excuseront - c’est avant tout des lieux, des sites, des paysages : villages et terrasses construites de mains d’hommes certes mais avant tout nature sauvage, heureusement préservée par des générations laborieuses et des » néos » qui ont su faire revivre cette région montagneuse entre nature et culture. La main de l’homme y est bien présente, et c’est heureux, mais partout, même dans une oliveraie en terrasses impeccablement entretenue, quelque chose rayonne qui ne doit rien aux mains laborieuses des hommes ; ici terre et ciel ne sont pas incompatibles, cette terre rude et rudoyée l’atteste à chaque pas.

*

De Cévennes en Cévennes, aller et venir, aller et aller et venir surtout.

Aura nocturne des lieux et pleine lumière, ardent soleil qui n’aveugle pas sous les chênes verts, las aulnes et les châtaigniers.

La descente jusqu’au fond de la gorge où court le torrent est rude.

Longer le torrent en sautant de roche en roche, en passant sous des saules, des chênes verts et des aulnes, arriver enfin sur la petite plage de sable fin dominée par de grandes plaques rocheuses polies par les ans, et grises sans tristesse aucune. 

Le site accueille le randonneur, l’invite à y séjourner quelques heures pour s’y baigner. Bain de lumière et de verdure, et dans ses eaux fraîches et transparentes. Ici, le minéral domine, le végétal s’agrippe aux berges et aux pentes abruptes, l’eau court, s’insinue, polie, taraude depuis des temps immémoriaux.

Un fragon faux houx poussait là au milieu de gros galets sous des saules, à trois pas du torrent paresseux en cette journée d’été.

Ses fruits mûrs d’un rouge intense, petites billes délicates mais fermes de la taille d’une myrtille, se détachaient sans mollir, tombaient dans le creux de ma main une à une. Je tenais ma découverte du jour, et ses fruits iraient voyager avec moi jusqu’au jardin plus haut vers le Nord.

Fraîcheur des eaux de l’Homol, forêts de chênes verts sur les deux pentes de la gorge et garrigue dans son val large à peine de trente coudées, creusé depuis des millénaires ; çà et là quelques pins de taille modeste s’accrochent entre deux rochers.

Roches creusées et polies par des eaux tumultueuses, galets de granit, de silex et de schiste aux nuances grises, rosées ou bleutées, veinées de mica, pailletée de tâches rouges, ocres ou blanches.

Tout cela dans l’air qui tremble de chaleur, paysage projeté dans le bleu du ciel azuré, bleu sur bleu, et les eaux vives, vertes et luisantes, miroir d’un été ardent, posées sur le tain de mousses mortes noircies par leur mort.

Dans ces eaux se baigner, comme le paysage s’y penche abruptement, plonger tête baissée dans l’eau lustrale. 

Ici, personne n’a jamais le souffle coupé ; tout respire sous l’azur et les pluies d’orage durant les printemps et les étés, les neiges en hiver, les feuilles jaunies des aulnes en automne qui voisinent avec les feuilles sempervirentes des chênes céladon.

Et court, court la presque rivière qui se jette non loin dans la Cèze.

Avant les mots, ou les suscitant tous en sa présence, ce tout dans lequel baigner de longues heures sans pouvoir rester en place bien longtemps, tant de choses attirant l’œil et la main.

Y venir et puis repartir le cœur en paix pour y revenir, sans jamais se lasser.

 

 

Jean-Michel Guyot

21 août 2020

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Ajouter un document

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2021 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - pcintas@ral-m.com - 06 62 37 88 76

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -