Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
La gloire et son essence
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 20 décembre 2020.

oOo

C’est une étoffe de luxe, minimaliste, c’est une combinaison épurée qui enveloppe le démiurge de la discipline en question.
C’est la jonction de son cortex avec le silence et l’espace-temps. Tout s’écarte devant soi, dans un mouvement paisible et invisible qui ne demande qu’à perdurer.
C’est une solitude singulière entourée d’une considération sans fin, une aura captatrice qui se diffuse ou se répand, provoquant alors l’accélération de destins individuels.

Oui, la gloire accélère le destin.

Elle est aussi son miroir.
Un miroir déformant, de par l’action humaine.
De par la volonté, la discipline, les effets du trepalium.
De par la patience, aussi.
C’est une lumière puissante et drue, dont la projection se braque sur le sujet-roi, ainsi qu’en lui-même.
Des lauriers qui ne demandent qu’à être dupliqués, tant la gloire est synonyme d’excès, de ceux qui traversent le temps pour le défier.
C’est l’extraction du commun pour la promesse de l’extraordinaire.
C’est encore l’accomplissement d’une trajectoire qui ne s’interrompt pas d’après les lois du destin, mais poursuit sa route en franchissant de nouveaux obstacles, en affrontant de nouvelles problématiques qui ne feront qu’agrandir ce royaume ou l’unique, le superlatif a conscience d’avoir dépassé tous ses objectifs.
Le silence est d’or, désormais, et sa texture est plus épaisse que jamais.
A l’égal des Dieux, celui qui est désigné par la gloire prend une nouvelle dimension. Il se dissout, ensuite, dans le résultat de ses actes dont l’impact se fait sentir à travers le temps et la patine de l’Histoire.
Devenant l’un des principaux éléments ici-bas, en lien avec l’au-delà.
Jusqu’à ce que la gloire se dissolve elle-même, pour donner toute latitude à une nouvelle vision du monde : nette, ataraxique, délavée.

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Ajouter un document

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2021 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - pcintas@ral-m.com - 06 62 37 88 76

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -