Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Aasrunn
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 31 janvier 2021.

oOo

Ce fut un carnage digne de Thor déchaînant ses foudres.

Les feuilles tremblaient sous ses doigts fébriles. Ses yeux dévastaient les pages à la vitesse d’une meute de loups déchiquetant les chairs d’un cerf fraîchement traqué dans les neiges hivernales.

Il fallait avaler les mots par paquets entiers pour y savourer quelque chose au milieu de tout ce sang. Le livre ne serait bientôt plus qu’une carcasse abandonnée.

Ivre de chair fraîche, Aasrunn n’en était pas moins étourdissante de flegme.

Rien ni personne ne lui échapperait pour quelques heures, quelques jours même, maintenant qu’elle avait fini de dévorer le livre.

Dans la nuit, dans le jour, tout prenait sens grâce à son regard protéiné, gavé de chairs et de nerfs, d’os broyés et de sang. Elle ne se sentait pas pousser des ailes, sentait plutôt monter en elle l’âme ancestrale de quelque berserker.

Sans coup férir, elle se sentait désormais capable d’avaler le monde, tant son appétit avait été aiguisé et son esprit affuté par le livre dévoré page après page. Ce dernier prenait lentement ses aises dans son sang, envahissait les plages nues de ses rêves ; des pans entiers de pensées jusqu’alors inachevées se dressaient de toutes parts, comme falaises de granit à l’assaut desquelles il fallait désormais songer.

Le Hardangerfjord pris dans les glaces offrait une perspective intéressante, permettait d’aller de paroi en paroi sans avoir à nager au préalable dans ses eaux glacées.

Il était midi aux dires des montagnes.

C’est alors que l’ombre d’une main gigantesque passa au-dessus de la contrée.

Tout à coup devenu fort sombre, le paysage, plongé dans une blancheur aveuglante jusqu’alors, tomba dans l’indistinct, lorsqu’apparut au sommet du Rocher Trolltungala silhouette rougeoyante d’une femme enveloppée dans une longue robe en peaux de renard gris.

Cheveux au vent, elle fixait Aasrunn qui en contemplait la figure gracieuse, seule nettement visible en cet instant.

La figure lui fit signe de se hâter vers elle, ce qui signifiait pour Aasrunn un effort accru. Bras et jambes escaladaient vigoureusement la paroi, lorsque la figure, d’un bond, d’un seul, plongea vers elle.

Lorsque la figure parvint pour ainsi dire à sa hauteur, Aasrunn reconnut aussitôt les traits de sa pensée.

Dans sa chute, nul vertige. 

La figure, elle aussi, follement était venue à sa rencontre, et toutes deux maintenant s’employaient à gravir le dernier Famn qui les séparait encore l’une de l’autre.

Ne faisant plus qu’une au sommet du Rocher Trolltunga, toutes deux furent prises d’une faim dévorante.

Commença aussitôt en elles-entre elles un combat à mains nues, qui promettait d’être sans fin, pour la survie de l’une et le bonheur de l’autre.

Aasrunn dévorait les mots de sa pensée, ignorant toute convention, toute différence entre le cru et le cuit.

Pensée dévorante qui éclaboussait la contrée de traits d’esprit et de saillies, d’éclats de rire et de bons mots décochés à l’encontre de qui, croisant leur route, devenait pour la vie leur compagnon de route fidèle et alerte.

Ainsi grandissait une amitié naissante pour le monde à mesure qu’Aasrunnet sa pensée déroulaient leurs danses et leurs stances au gré de leurs innombrables pérégrinations.

Feu de joie ou fanal perdu dans les brumes, qui saura jamais ?

 

Jean-Michel Guyot

17 janvier 2021

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Ajouter un document

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2021 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - pcintas@ral-m.com - 06 62 37 88 76

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -