Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
S'en est allée la Mer
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 9 janvier 2022.

oOo

Dessins de Patrick Lalande

S’en est allée la Mer avec ses dentellières

Qui brodaient sur le sable un murmure moelleux

S’en est allée la Mer avec ses contes bleus

Nous n’aurons plus les yeux grands comme des salières

 

Des chansons de marins à présent il en pleut

 

 

S’en est allée la Mer avec ses équipages

Les barques sur les quais n’auront plus que les os

S’en est allée la Mer avec tous ses oiseaux

Qui ramaient sans raison sur nos plus belles pages

 

J’ai fourré dans un coin ma flûte de roseau

 

 

S’en est allée la Mer avec ses terrains vagues

Elle nous régalait de jeux extravagants

S’en est allée la Mer avec ses toboggans

Comme les gens d’ici elle avait de la blague

 

Ils nous tournaient le coeur ses manèges fringants

 

 

S’en est allée la Mer avec toutes ses phrases

Et ma sergent-major jouée s’use à des riens

S’en est allée la Mer avec ses galériens

Qui rimaient vertement parmi ses prairies rases

 

J’en ai touché deux mots à mon vieux grammairien

 

 

S’en est alllée la Mer avec nos bals-musettes

Les naufragés des ports ont dû se désunir

S’en est allée la Mer avec nos souvenirs

Avec nos brins de cour et nos bouts de causettes

 

Nous savons désormais à quoi nous en tenir

 

 

S’en est allée la Mer avec nos années folles

Dans ses paniers d’osier que diable y mettait-on

S’en est allée la Mer avec ses phaétons

Qui traçaient des sillons et portaient la parole

 

Bergère où presses-tu dis-nous tes blancs moutons

 

 

S’en est allée la Mer avec ses grandes gailles

Ses hippocampes noirs ses chevaux de labour

S’en est allée la Mer avec tous ses tambours

Les derniers goélands à l’horizon s’égaillent

 

Que de bruits ont couru de Venise à Cabourg

 

 

S’en est allée la Mer avec toutes ses peines

A longueur de journées nous étions sur son dos

S’en est allée la Mer avec tous ses badauds

Eux qui se regardaient en chiens de porcelaine

 

Nous noierons nos chagrins dans une flaque d’eau

 

 

S’en est allée la Mer avec toutes ses voiles

Jonques brigantins bricks balancelles clippers

S’en est allée la Mer avec tous ses vapeurs

Chargés de goémons de coraux et d’étoiles

 

Nous avons eu ma foi plus de mal que de peur

 

 

S’en est allée la Mer avec toute sa clique

Avec toute sa claque espiègle d’arlequins

S’en est allée la Mer avec son saint-frusquin

Déballez vos trésors revendeurs de reliques

 

J’entrais dans ses longs flots comme dans un bouquin

 

 

S’en est allée la Mer avec ses farandoles

Comme vous garnements nous danserons en rond

S’en est allée la Mer avec ses tâcherons

Puissent-ils renverser aisément les idoles

 

Qui sait mille sabords où tantôt nous serons

 

 

S’en est allée la Mer à la désespérade

Le chantre et le rapin l’on dit sur tous les tons

S’en est allée la Mer avec ses capistons

Ceux-là pour une fois en ont pris pour leur grade

 

Que restez-vous plantés gars comme des santons

 

 

 

S’en est allée la Mer avec ses idées noires

Ils me manquent vraiment ses petits coins coquets

S’en est allée la Mer avec tous ses paquets

Les meilleurs d’entre vous garderont sa mémoire

 

Que vous réserve-t-on enfants pour le bouquet

 

 

S’en est allée la Mer avec toutes ses larmes

Elle s’en reviendra cartomanciens mais quand

S’en est allée la Mer avec ses trafiquants

Les cités englouties ont rendu clefs et armes

 

Un vent à tout casser souffle nos feux de camp

 

 

S’en est allée la Mer avec toutes nos frasques

Nous jetions des galets dans ses profonds jardins

S’en est allée la Mer avec ses baladins

Avec ses camelots qui narguaient les bourrasques

 

Repassez dans nos nuits Sindbad et Aladin

 

 

 

Robert VITTON, 1991

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Ajouter un document

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2022 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - pcintas@ral-m.com - 06 62 37 88 76

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -