Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Un rayon de soleil
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 14 juillet 2009.

oOo

Un rayon de soleil
chantpoème de Jean-Claude Cintas
Mise en musique par le Groupe de Blaru
Mise en verbe par Alain Félix

Mots " lire ". Mots " dire ". Mots " cris ". Des mots " lyre ". Il faut choisir ! Pour qu´il soit, le texte se doit d´être dit, crié, chanté, parlé, pleuré, bougonné, murmuré, susurré, peint, sculpté, calligraphié, typoésié, dégueulé, pénétré, enculé… Jamais tu en tout cas Ou alors seulement dans les silences que suggère le texte. Le porteur de voix ne doit rien interpréter. Il doit dire, crier, chanter, parler, pleurer, bougonner (et la liste reprend)...Ce texte devient alors un chantpoème... (Jean-Claude Cintas, chantpoète). Avec 10 compressions de Valérie Constantin Edition limitée 500 exemplaires numérotés Spécial DjangodOr 2008 Broché : 120 pages

Le "Groupe de Blaru" vient d’enregistrer un deuxième chantpoème du recueil " 50 chantpoèmes " de Jean-Claude Cintas : "Un rayon de soleil" (page 62) dont voici ci-dessous l’intégralité du texte et l’enregistrement en avant-première avant la la sortie de leur album fin 2009.
Le groupe a également enregistré un texte dont on ne présente pas ici l’enregistrement, "Mise en scène de misère" (page 80) qu’ils ont renommé : "Rencards au lampadaires". Le Groupe de Blaru est dirigé par Claude Hirchy (compositeur et guitariste) et de 3 autres membres (Un chanteur multi-instrumentiste, un batteur et un bassiste). Le chanteur Salvatore est un interprète mais également auteur, avecune forte personnalité artistique et scénique.
Alain Félix, auteur français vivant au Maroc, hasard des choses, a également été inspiré et propose aussi sa (re)lecture de ce chantpoème.
Voici donc :
- L’enregistrement du chantpoème "Un rayon de soleil",
- Le chantpoème Un rayon de soleil",
- La réaction littéraire de Alain Félix sue "Un rayon de soleil".

 

Ecoutez « Un rayon de soleil » interprété par le Groupe de Blaru.

 

Sur scène, le Groupe de Blaru fait lever le public…

 

Claude Hirchy : le leader guitariste compositeur du groupe

 

Salvatore, chanteur multi-instrumentiste : accordéon, trompette…

 

Salvatore, chanteur inspiré et sensible

 

Le Groupe de Blaru : après le concert !

 

Un rayon de lune
Chantpoème de Jean-Claude Cintas

Un rayon de soleil
transperce le rideau
vient sonner mon réveil
comme un cocorico
Je le pousse de ma patte
je le coupe plusieurs fois
il résiste se rétracte
et se couche sur mon bras
Il fourmille d’un crachin
de poussières excitées
impressionne mon matin
d’un regard de gaieté
Il blanchit de pâleur
secondes après minutes
et éclaire la maigreur
d’un visage tout hirsute
L’odeur hircine du lieu
la chambre de l’imberbe
honteuse par les aveux
du jour allume un cierge

Un rayon de soleil
transperce de sa griffe
et laisse planer l’éveil
d’une nuée d’hippogriffes
La palette du peintre
accroche sur son fil
une ribambelle de cintres
où les rêves sont fragiles
Les tableaux s’y dessinent
s’y effacent de pudeur
réapparaissent sous divines
perspectives de splendeur
Des sources de beauté
naissent comme des fleurs
m’éclaboussent d’un jet
et réveillent mon cœur
Un modillon de frais
me sert là de plongeoir
Je plonge dans une journée
qui m’emmène jusqu’au soir

Puis une rayon de lune
transperce le rideau
vient sonner le sommeil
comme un "cocododo"
Je le pousse de ma patte
je le coupe plusieurs fois
Je résiste, mais m’attrape
et m’enroule dans mes draps
Il fourmille du crachin
de mes rêves excités
impressionne le satin
de la nuit étoilée
Il noircit les lueurs
secondes après minutes
et fait siffler les coeurs
comme des cocottes-minutes
L’odeur hircine du lieu
la chambre de l’imberbe
dans la nuit peu à peu
souffle sur tous les cierges

Puis

Un rayon de soleil
transperce le rideau
vient sonner le réveil
comme un cocorico
etc etc..
(Puis)
Un rayon de lune
(Puis)
Un rayon de soleil
(Puis)
Un rayon de lune
...

 

 

La réaction littéraire de Alain Félix
sur "Un rayon de soleil" :

Je lisais votre " 50 chantpoèmes " et page 62 le hasard a choisi " Le rayon de soleil "
L’odeur " hircine m’a interpelé…
Dans les noms propres ce mot devrait se situer entre HIRATSUKA (ville du japon) et HIROHITO (que tout le monde connaît).
Dans les noms communs :
Adjectif du latin hircus : bouc. Donc " l’odeur de bouc du lieu "
Que vient donc faire la chambre de l’imberbe, dans tout cela ?
Question : La pucelle ne se lavait donc jamais ? …pour de ses désirs nocturnes
… sentir le bouc !! Honteuse par les aveux du jour.
Allume une cierge : cierge : nom masculin, donc un cierge ou une vierge, ou une verge ?
Certaines nonnes, quand elles allumaient un cierge, cela voulait dire qu’elles s’en servaient de god,
Ce qui veut dire dieu en anglais…
Modillon de l’Italien " modiglione ", architecture : ornement saillant, répété de proche en proche sous une corniche, comme s’il la soutenait…
Un modillon de frais…traduction : un ornement saillant …très frais
Le chantpoèteur
Tel les plongeurs
D’Acapulco
Saute de son plongeoir
…De fait une corniche.
Il vit en plongeant dans les mots de sa journée …jusqu’au soir, bien dit pour la réalité quotidienne.
Puis un rayon de lune, elle est : blanche fesse !

Premier quatrain : Patriotique ! Patrie-otiste
Hippogriffes : hippocampe équipé de griffes d’ours… cet animal est une chimère.

Deuxième quatrain : Magnifique
Le poète joue avec sa patte, elle-même raccordée à un bras.
Quel mammifère est ce donc ? Mammi-homidé-fère !

Troisième quatrain : Pureté
Aziza dirait " il faut faire la poussière dans cette chambre "

Quatrième quatrain : A la fois in et ex time (M Tournier, journal extime…)
Il me semble qu’enfin vous parlez de vous. Peut-être la plénitude de l’instant de vous lire, me laisse à penser que mon imaginaire vous sent hirsute…

Les états de " conscience ", se traduisent chez vous, homme de poésie, par une théorie fractale des mots et leur arrangement purement " intuitique " , " automatique ", " décacophonique ", voire anarchitique ". C’est ce que diraient les sommités du collège de pataphysique et c’est aussi ce qu’il me semble apparaître chez JCC. Son ciment poétique est le talent, celui qui ne s’apprend…
Suis-je con ? Existe-t-il une formation pour poètes " disparus " ?
Les poètes vomissent leurs mots-maux, " Artaud le momo "
Comme d’autres leurs apéros.
Les mots demandent de la patience, leur organisation de la science, la musicalité vibre de l’instant, c’est ce que je ressens en vous lisant, au-delà de toute conscience.
Votre. Alain.

Jean-Claude Cintas

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2018 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -