Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Le clodoche
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 27 mars 2005.

oOo

LE CLODOCHE

 

O campanelles sottes cloches

Aigres grelots sournois bourdons

De longs glas glacés s’effilochent

Dans le vent noir sans un fredon

 

Volez volez jusques à Rome

Faites vos Pâques nom de Dieu

Tantôt je serai ce pauvre homme

Plus de raison plus d’ouïe plus d’yeux

 

Volez volez cloches volages

Volez Je n’ai pas entendu

Que les cloches de mon village

Les cloches d’un pays perdu

 

Tintez tintez mes tintenelles

Pour mes retours pour mes départs

Trompez l’ennui des sentinelles

De pierre grise des remparts

 

Dormez dormez cloches têtues

Qui fera de vous des canons

Des poings des gueuses des statues

Des boulets et des alganons

 

Brisez brisez la fonte verte

Inébranlables jaquemarts

Je laisse ma baraque ouverte

Brisez brisez mes cauchemars

 

Sonnez sonnez cloches de verre

A l’heure exquise des repas

La troupe a chassé les trouvères

Et les loups ne reviendront pas

 

Chantez chantez sur la Misère

Des champs des rues cloches de bois

J’ai ma besace et mon rosaire

Je passe la chiennaille aboit

 

Sonnez sonnez vieux campaniles

Sonnez tours beffrois donjons

Sonnez sonnez cloches séniles

Dans des envolées de pigeans

 

Sonnez cloches de Corneville

Sonnez cloches de Clochemer-

le Sonnez ô cloches serviles

Sonnez cloches du fond des mers

 

Sonnez ô cloches englouties

Sonnez ô cloches de jadis

Cloches de Colombel d’Ostie

D’Herbauge de Montoise d’Ys

 

Courez courez fines clochettes

Faites sortir les garnements

De leurs caches de leurs cachettes

De leurs derniers retranchements

 

Battez cloches des Notre-Dame

Sur les cadavres encensés

Je rêve d’être un passeur d’âmes

Un clocheteur de trépassés

 

Sonnez ô fidèles campanes

Sonnez à grands coups de maillet

Sonnez pour les gens dans la panne

Sonnez l’Angélus de Millet

 

Sonnez ô cloches argentines

De Frère Jacques sonnez donc

Sonnez les vêpres les matines

Sonnez Ding ding dong Ding ding dong

 

Sonnez cloches de mon enfance

De la caserne des pompiers

De l’école de ma Provence

Que je traverse à cloche-pied

 

Sonne en branle à toute volée

A double à triple carillon

Dans ma coloquinte fêlée

Cloche inconnue des bataillons

 

Retentissez graves paroisses

Sur nos siècles bardés d’airain

Les herbes de la Saint-Jean croissent

Entre nos joies et nos chagrins

 

Sonnez sonnez cloches divines

Dorées à trente-six carats

Je marche au bord d’une ravine

Mais la Mort me donne le bras

 

Que dansez-vous claires sonnailles

Dans l’alpage et le pré salé

Grelots cousus à mes penailles

Que dansez-vous sons endiablés

 

2004

 

 

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -