Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Renonciations
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 7 juin 2017.

oOo

Je renonce à ma plume, à mon encre, à ma bile,

A ma muse musarde et à toutes ses sœurs,

A mon vers, à ma prose, à mon automobile

En rade, à mon Zoïle, à mes lourds encenseurs,

A Ronsard, à Verlaine, à Villon, à Corbière,

A Cros, à Richepin, à tous mes galériens.

Ma chiourme n’est pas de la petite bière

A la solde des vert-de-gris, des grammairiens…

 

Je renonce à ma Mort, à son œuvre, à ses pompes,

A ses faux, à sa fleur, à ses poignants convois,

A ses De profundis, à ses nefs psychopompes,

A son thrène incessant, à ses passeurs sans voix,

A ses cris, à ses croix, à ses danses macabres,

A ses champs de navets, à ses mornes chevaux

De remonte, ces gails dans mes songes se cabrent,

A ses parques toujours sur leurs grands écheveaux…

Je renonce à ma Vie, à son souffle, à ses signes,

A ses fils à retordre, à ses hauts, à ses bas,

Aux tickets de ses quais, aux clefs de ses consignes,

Aux pertes, aux profits de ses derniers combats,

A ses bâtons de chaise, à ses façons bohèmes,

A son insouciance, à son assiduité,

A sa romance-fleuve, aux pas de son poème,

A ses pauvres banquets imbibés de gaîté.

 

Je renonce à ma rue, à ses orgues barbares,

A ses cracheurs de feu, à ses tueurs de temps,

A ses brelandiniers débiteurs d’or en barre,

Vendeurs de mithridate, écouleurs d’orviétan…

A ses crieurs de nuit, à ses vieilles gazettes,

A ses tohu-bohus, à ses charivaris,

A ses jars, ses bagous, à son style musette,

A tous ses melting-pots et à ses pots-pourris.

 

Je renonce à l’Amour, à ses joies, à ses peines,

A ses revenez-y, à sa fleur d’oranger,

Aux flèches que son dieu taille, appointe et empenne,

A ses septièmes ciels, aux heures du berger,

A ses traînes de voile, à ses épithalames,

A ses aveuglements, à ses oaristys,

A son courrier du cœur, à ses tendres calames,

A ses doux madrigaux, à ses myosotis.

Je renonce à la Nuit, à ses vieux réverbères,

A ses flaques de lune, à ses pavés luisants,

A ses passants passés, à ses putes pubères,

A ses pavots pesés, à ses sommes pesants,

A ses sombres dessous, à ses dentelles noires,

A ses voyeurs, à ses voyants, à ses hiboux,

A ses chuchotements au fond des comprenoires,

A ses désespérés qui meurent jusqu’au bout.

 

Je renonce à l’enfance, à toutes ses maraudes,

A ses écorche-cul, à sa barbe à papa,

A ses tristes leçons de choses, à ses rôdes,

A ses oreilles d’âne, à ses mille trépas,

A ses écorche-cœur, à ses peurs, à ses sacres,

A ses châteaux de sable, à ses enfermements,

A ses bidets de bois, à ses jeux de massacre,

A ses courses en sac, aux bras de ma maman.

 

Je renonce à la Mer, aux filles de Nérée,

Aux sirènes des ports, aux tétons de Thétis,

A ses machineries, à ses vents et marées,

Aux troupeaux de Protée, aux maquerelles d’Ys,

A ses chants en chantier, ses chants en cales sèches,

A ses anges de grève, à ses coups de filet,

A ses oiseaux de pierre, à ses sacs d’os de seiche,

D’étoiles, de coraux, de conques, de galets…

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Ajouter un document

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2020 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -