Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
8 poèmes traduits par Ana Romano
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 26 janvier 2014.

oOo

Traduit par Ana Romano

"SEPTEMBER"

Disolviendo
nuestros acercamientos
ya en los últimos días de agosto
vamos alejándonos
de esta casa.
"SEPTEMBRE"

Espaçant
nos rencontres
déjà aux derniers jours d’août
nous nous éloignons
de cette maison.
Mamá, papá

Mamá no es como Charlotte Rampling
Aun de jovencita no había sido mamá
tan delgada como la otra

Papá no es como Dick Bogarde
(Ver "Portero de Noche" : filme)

Aunque la otra, delgada y todo
ocupó siempre mucho más espacio
en las ensoñaciones de papá.
Maman, papa

Maman n´est pas comme Charlotte Rampling
Même jeune elle n´avait pas été une maman
aussi mince qu’e l’autre

Papa, n´est pas comme Dick Bogarde
(Voir "Portier de Nuit" : film)

Quoique l´autre, mince et tout et tout
ait toujours occupé beaucoup plus de place
dans les rêveries de papa.
"PEPI, LUCI, BOM Y OTRAS CHICAS DEL MONTÓN"

Soy tan como una
de ustedes la que más
amerita fugas de otros filmes
éste donde
no consto pero hállenme
sólo con sus bocas en derechura
hacia mis pezones.
"PEPI, LUCI, BOM ET DES AUTRES FILLES ORDINAIRES"

Je suis parmi vous
celle qui
s’évade d’autres films
celui où
je ne suis pas mais trouvez moi
seul avec vos bouches pointées
vers mes mamelons.
"WAITING FOR THE MOON"

Creo que yo también estoy hecha una roca
creo que yo también, a mi modo, me muestro bastante obstinada
creo que yo tampoco viviré mucho

Las dos llegamos hasta aquí

Soy además
-todos lo dicen-
una santa.
"WAITING FOR THE MOON"

Je crois que moi aussi je suis devenue une roche
je crois que moi aussi, à ma façon, je me montre assez obstinée
je crois que moi non plus je ne vivrai pas longtemps

Nous sommes arrivées ensemble jusqu’ici

Je suis de plus
-tous le disent-
une sainte.
"SCENT OF A WOMAN"

"Para ahogar penas que tengo,
que me matan y que no se van..."
Juan Andrés Caruso

Son necesarias hembras que ahoguen
las hondas penas que tengo

Las hondas penas por las que rabio
(las que me minan
las que me matan
pues no se van)

¿Ciego y vivo ?...

"SCENT OF A WOMAN"

"Pour étouffer les peines que j’éprouve,
qu’ils me tuent et ne s’en aillent pas..."
Juan Andrés Caruso

Les femelles qui étouffent
mes peines profondes sont nécessaires

Les peines profondes qui me désespèrent
(celles qui me minent
celles qui me tuent
puisqu’elles ne s’en vont pas)

Aveugle et vivant ?...

"CONFIDENTIAL REPORT"

Bracco
un apellido
no todavía un muerto
habla enmascarado
y algo dice
sigue diciéndonos algo
que no terminamos de discernir
de configurar

Se matará
desenmascarado
Arkadin
otro apellido.
"CONFIDENTIAL REPORT"

Bracco
un nom
pas encore un mort
parle masqué
et dit quelque chose
il continue de nous dire quelque chose
que nous n’avons de cesse de discerner
de configurer

Il se tuera
en démasquant
Arkadin
autre nom.
"SHANGAI TRIAD"

Es con la mente que miro lo que siento
Con los oídos miro
eso mismo que miran los demás

Sangre
impugnando a mis ojos.
"SHANGAI TRIAD"

C’est avec l’esprit que je regarde ce que je ressens
Avec les oreilles je regarde
cela même que les autres regardent

Sang
agessant mes yeux.
"ZELIG"

Lo encaro, sí
y lo hipnotizo
en mi regazo científico

Lo frustro, sí
por nuestro bien
su fama y mi contracción

Lúdica a su lado, por su influjo
y por el mío, sano, a mi lado

Desde la masa yo, rescatada lo rescato

Correspondo
a lo que restablece
mi paciente.
"ZELIG"

Je le regarde en face, oui
et je l´hypnotise
dans mon giron scientifique

Je le dépossède, oui
pour notre bien
de sa renommée et de ma tension

Joueuse à ses côtés, par son influence
et par le mien, il guérit, à mon côté

De la masse, sauvée je le sauve

Je suis
ce qui rétablit
mon patient.
Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2018 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -