Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Analectes
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 17 septembre 2017.

oOo


LES CADAVRES

 


Une bouteille, voilà une distraction bien supérieure à la femme. La bouteille vide, c’est fini. Elle ne vous demande ni visite ni souvenir, la bouteille. Elle ne vous demande ni reconnaissance ni amour ni même de politesse.
Edmond et Jules de GONCOURT

 


O fillettes d’Anjou
Boudez un peu l’usage
Ne soyez pas trop sages
Dans mon coffre à joujoux
Dans ma boîte acajou
Dorment de vrais bijoux
Ouvrez grand vos corsages

O fillettes d’Anjou
Je prends de la bouteille
Mais mes pays m’étayent

Recompte mes arpents
De vigne mon rouge âne
Je sais trotter te vanne
On rit à tes dépens
Si c’est du vin lampant
Parole je me pends
Au cou des dames-jeannes

Recompte mes arpents
Je prends de la bouteille
Mais mes féaux m’étayent

Je tette ton goulot
Ma divine rouillarde
Un tantet rondouillarde
Quand je suis matelot
Je te confie au flot
Et ton frais piccolo
Rouille mes vieilles hardes

Je tette ton goulot
Je prends de la bouteille
Mais mes mousses m’étayent

Vous chantez les grands crus
Ferventes demoiselles
Je me lisse les ailes
Les soûlots sont courus
Je vous chevauche à cru
Tantôt qui l’aurait cru
Ni plaid ni bât ni selle

Vous chantez les grands crus
Je prends de la bouteille
Mais mes putes m’étayent

O fiasques de Chianti
La misère ripaille
Qui paiera la tripaille
Les os les abattis
Le doux les confetti
Les violons d’Amati
Les liqueurs et la paille

O fiasques de Chianti
Je prends de la bouteille
Mais mes frangins m’étayent

Flacons vêtus d’étain
D’or versez mon picrate
Des flacons d’Hippocrate
En personne j’en tins
Ceux-ci d’une catin
Oh celui-là contint
La ciguë de Socrate

Flacons vêtus d’étain
Je prends de la bouteille
Mais mes potards m’étayent

Mes fioles de jaja
De rouquin de piquette
Vous jouez les coquettes
Depuis longtemps déjà
C’est vrai que les goujats
Et les buveurs d’orgeat
Jugent sur l’étiquette

Mes fioles de jaja
Je prends de la bouteille
Mais mes poteaux m’étayent

Je bois comme un sonneur
Un templier Bonbonnes
Au joueur de trombone
Au petit ramoneur
Au marchand de bonheur
Offrez des vins d’honneur
Que j’en tienne une bonne

Je bois comme un sonneur
Je prends de la bouteille
Mais mes anges m’étayent

Allumez mon falot
Mignardes mignonnettes
Cancannantes canettes
Je n’ai plus un pilot
Ecartez-vous ballots
Piliers du caboulot
Je cherche un homme honnête

Allumez mon falot
Je prends de la bouteille
Mais mes muses m’étayent

1995

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -