Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Analectes
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 17 septembre 2017.

oOo

L’CHAND D’CANONS

 

Au fond du vin se cache une âme.
Théodore de BANVILLE

 

1


L’enseigne est peinte
Par notr’ Vermeer
Vers’-lui un’ pinte
D’ton Entr’-deux-Mers

A boulets rouges
O chand d’canons
Tu tir’s crénom
Sur tout c’qui bouge

Et l’vieil accor-
déon méprise
Un’ vals’ qui brise
L’coeur l’âme et l’corps

Sur tes barriques
Sur tes tonneaux
Comm’ des jeunots
On coquerique

Ta Madelon
Nous sert à boire
Ses attrapoires
Bas noirs nylon
Nichons en poire
Nous en dis’nt long
Sur ses batailles
Quand la piétaille
Prend du galon

A la saint’-touche
J’brûl’ mes cartouches
O chand d’canons
Dans ta chapelle
L’client t’appelle
Par ton p’tit nom
Ton p’tit nom d’guerre
Qui plut naguère
A ta Ninon
O chand d’canons

2


L’enseigne est peinte
Par notr’ Lautrec
Vers’-lui un’ pinte
D’ton rouquin sec

Ton coup d’picrate
O chand d’canons
Tuerait crénom
Plus d’cent Socrate

Et l’vieil accor-
déon nous grise
Son Temps des c’rises
Chang’ notr’ décor

Le zinc agrippe
Deux pair’s d’brisquards
Qui font leur quart
Et rend’nt leurs tripes

Ta Madelon
Nous sert à boire
Ses attrapoires
Bas noirs nylon
Nichons en poire
Nous en dis’nt long
Sur ses victoires
Sur ses histoires
Semées d’flonflons

Ton p’tit bleu tache
Mes bell’s moustaches
O chand d’canons
Sors ta piquette
Sans étiquette
Les troupiers n’ont
Presqu’ plus d’mitraille
Et les trogn’s raillent
Leur gonfanon
O chand d’canons

3


L’enseigne est peinte
Par notr’ Watteau
Vers’-lui un’ pinte
D’ton gai coteau

Tes quill’s légères
O chand d’canons
Dessal’nt crénom
Les harengères

Et l’vieil accor-
déon reprise
Un’ goualant’ grise
Qui traîne encor

Dans ton bon antre
Les familiers
Tienn’nt les piliers
Et s’tap’nt sur l’ventre

Ta Madelon
Nous sert à boire
Ses attrapoires
Bas noirs nylon
Nichons en poire
Nous en dis’nt long
Sur ses défaites
Sur ses foll’s fêtes
Brodées d’violons

Le jus d’tes treilles
M’chauff’ les oreilles
O chand d’canons
Dans ta boutique
J’braille un cantique
Ou l’air d’Manon
J’ai la cocarde
La Mort m’rencarde
J’ne dis pas non
O chand d’canons

1997

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -