Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Je suis une ronde
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 13 juillet 2014.

oOo

Je suis une ronde qui n’a ni bride ni mors, qui tourne tout en mal, en raillerie, en burlesque, qui tourne dans tous les sens, qui ne sait plus de quel côté tourner, qui toujours tourne en rond autour des mêmes pensées, des mêmes pivots, qui tourne sans plaindre son temps ni sa peine, qui tourne autour des décharges publiques, autour des dépôts de munitions, autour des nids de mitrailleuses, autour des usines à gaz, autour des feux de la Saint-Jean, autour des tours d’ivoire, autours des tours babéliques, autour des mâts de cocagne, autour des moissons en gerbes, autour des charniers, autour des kiosques orphéoniques, autour…
 
Je suis une ronde qui tourne des phrases longues d’ici à Dache, qui tourne les pages des histoires de clocher et de girouettes enrouées, qui laisse libre cours à ses sentiments, qui piétine dans les rues aux trois-quarts dépavées, qui toupille dans les remparts, qui maraude les mûres et les murmures des murs de ronces, qui aiguise des strophes gaillardes, qui déroule et raccommode de la romance à un quart d’écu l’heure, qui égratigne les chants de la terre, qui dardillonne le monde, qui goûte les bontés et les gaietés des provinces plantureuses, qui retourne à l’ordinaire.

Je suis une ronde ingambe qui tourne dans les prés, dans la lande, dans les vignobles, dans les olivettes, dans les châtaigneraies, dans les pinèdes, dans les garigues, dans les terrains de vagues, dans les terrains vagues…
Je suis une ronde qui tourne de pont en pont, de parvis en parvis, de place en place, de carrefour en carrefour, de champ en champ, de clairière en clairière…

Je suis une ronde qui tourne sans se soucier des saisons, des traîneries cuivrées de l’automne, des tourbillons tourmenteux de l’hiver, des florilèges et des gavades du printemps, des safres incendies de l’été.

Je suis une ronde qui tourne au vinaigre, qui jette ses huiles sur les feux de la Saint-Jean et ses grains de sel à la mer, qui roule des barriques miraculeuses, qui se coltine des sacs de farine, de charbon et de nœuds, qui endosse mille harnois, qui porte de l’aigue et des piments aux moulins à palabres…

Je suis une ronde traquée, cernée, laissée pour morte sous les tirs des patrouilles dans les champs de mines, dans les sommières, dans les carrières, dans les barbelés des frontières, sur les flancs du Pinde, sur les rives noires du pays des abîmes…
Je suis une ronde de chansons de gestes et de paroles, de rumeurs et de racontages, d’entrechats et de chamaillis, de demandes et de réponses, de redites, de commentaires, de gloses, une ronde qui tourne du côté, du côté, du côté de Nogent.
Je suis une ronde qui, non contente de rompre les glaces, les lances et les silences, rompt les chiens des prosopopées, rompt les bataillons de comptines, rompt les passerelles et les gués du Pactole, rompt les fers et les barreaux dorés, rompt les combats à la barrière, les vœux de clôture, les accroches des barrages, les invectives bariolées des palissades…

Je suis une ronde qui tourne et retourne les armes contre les empêcheurs de tourner en rond, qui tourne et retourne les retourneurs d’idées, qui tourne, retourne et brouille les cartes blanches, qui tourne et retourne les parapluies des escouades, qui tourne et retourne les imperturbables sabliers du temps perdu, qui tourne et retourne les mains des pickpockets, qui tourne tout à son avantage, qui tourne court, qui tourne et retourne les amants dans leur lit comme des crêpes, une ronde qui s’en retourne comme elle est venue sans savoir de quoi il tourne, il retourne, une ronde qui tourne, tourne et retourne comme si de rien n’était.
 

Robert VITTON, 2014

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2017 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -