Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
Navigation

Nouveau feuilleton - fork

Suite la nouvelle intitulé [La poupée]

On ne date pas les jours de ce journal.

Arthur Gordon Pym

1. Les derniers jours (mots) de Pompeo 1 (Patrick Cintas)
27 février 2020
On ne date pas les jours de ce journal.
Arthur Gordon Pym
Je suis entré dans ma chambre.
*
Pompeo ne porte pas de clés d’or brodées sur  [...]
2. Les derniers jours (mots) de Pompeo 2 (Patrick Cintas)
8 mars 2020
*
« On commence quand tu veux, mec… » dit-on quand il est temps de s’y mettre.
*
J’ai réfléchi toute la nuit. Je vais avoir du mal. Cette poupée ne  [...]
3. Les derniers jours (mots) de Pompeo 3 (Patrick Cintas)
15 mars 2020
*
« J’en ai connu des condamnations, mais rien d’aussi définitif ! dit Pompeo à peine dedans.
— Vous avez été marié… ?
— J’ai eu des parents… et  [...]
4. Les derniers jours (mots) de Pompeo 4 (Patrick Cintas)
22 mars 2020
*
* *
Hier
À quatre heures du mat’, un type que je connais pas s’introduit dans ma chambre. Je suis vissé dans mon lit. Par habitude. Une  [...]
5. Les derniers jours (mots) de Pompeo 5 (Patrick Cintas)
29 mars 2020
*
* *
Odeur de javel sur les barreaux.
« Tu tousses ? »
Pas de trace de Pompeo.
« T’as remarqué… ?
— Non… quoi… ?
— Ya plus de mouches…
— Je  [...]
6. Les derniers jours (mots) de Pompeo 6 (Patrick Cintas)
5 avril 2020
*
* *
Qu’est-ce que je fous ici ? Enfin seul ? Tu parles… Ce n’est pas ça, la solitude. Le solitaire peut se promener. Peut-être pas où il veut,  [...]
7. Les derniers jours (mots) de Pompeo 7 (Patrick Cintas)
12 avril 2020
Il sortit. Il venait de pleuvoir. J’aime cette odeur. Les haies sont habitées par des milliards de gouttelettes. Grillages sonores sous le bâton.  [...]
8. Les derniers jours (mots) de Pompeo 8 (Patrick Cintas)
19 avril 2020
Chouette le matin ! La lumière tombe. J’explore ses reflets. Un système pour longtemps. Voilà ! Voilà ! Je me rase. Aspersion d’eau froide sur la peau  [...]
9. Les derniers jours (mots) de Pompeo 9 (Patrick Cintas)
26 avril 2020
Il me restait des allumettes. Mais pour allumer quoi ? Le type étant descendu à la pénultième station, je n’avais pas de señoritas sous la main.  [...]
10. Les derniers jours (mots) de Pompeo 10 (Patrick Cintas)
3 mai 2020
— D’ailleurs, si tu ne t’assois pas, l’écran demeurera sibyllin…
— Pythie ! Arrgh ! J’ai besoin d’une señorita ! J’ai des allumettes…
— Peux-tu me dire  [...]
11. Les derniers jours (mots) de Pompeo 11 (Patrick Cintas)
10 mai 2020
*
* *
C’était (ah oui c’était !) comme en vacances du temps que j’étais môme, sauf que papa était libre et maman encore de ce monde. Arrrgh ! J’en  [...]
12. Les derniers jours (mots) de Pompeo 12 (Patrick Cintas)
17 mai 2020
Aaaaaaarrrgh ! Je ne sais pas pourquoi ça m’est revenu, comme ça. J’étais en train de lécher une italienne tutti frutti, là, sous un auvent de canisse,  [...]
13. Les derniers jours (mots) de Pompeo 13 (Patrick Cintas)
24 mai 2020
— Qu’est-ce qui vous a pris de danser avec une chaise roulante… ?
— Je ne sais pas… C’était le matin de bonne heure…
— Les vacances à Polopos… ?
— La  [...]
14. Les derniers jours (mots) de Pompeo 14 (Patrick Cintas)
31 mai 2020
— C’est l’heure, Pedro…
Comme si je dormais ! Comme si le bruit n’avait pas couru… dans les couloirs. Plus de bibliothèque dans ma mémoire. Des  [...]

Derniers textes publiés :

 4. L’enfer de Télévision ou Le voyage en France - Seriatim 2
 3. N & les caNNibales - Les derniers jours (mots) de Pompeo
 3. N & les caNNibales - Nouvelles lentes - suite de N (nouvelles de Patrick Cintas)
      La poupée (nouvelle)
 Poésies de Patrick CINTAS - Choix de poèmes (Patrick Cintas)

BIBLIOGRAPHIE
A propos de livres

ROMANS - Carabin Carabas, Rendez-vous des fées, Les baigneurs de Cézanne, BA Boxon, Coq à l'âne Cocaïne, L'enfant d'Idumée, Cicada's fictions, Le paillasse de la Saint-Jean, Anaïs K., Gor Ur le gorille urinant, Gor Ur le dieu que vous aimerez haïr, caNNibales (12 romans), N1, N2, N3 (in progress, x romans), La trilogie française, « Avant-fiction », Phénomérides, Marvel, Les Huniers, Arto, Hypocrisies...
NOUVELLES - Mauvaises nouvelles, Nouvelles lentes.
POÉSIE - Chanson d'Ochoa, Ode à Cézanne, Chanson de Kateb, alba serena, Coulures de l'expérience, Analectic Songs, Fables, Jehan Babelin, En voyage, Grandes odes, Saisons, Haïkus dénaturés, Sériatim 1 & 2...
THÉÂTRE - Bortek, Gisèle, Mazette et Cantgetno.
ESSAIS - ARTICLES - Actor (essais), Galère de notre temps (articles).
HYPERTEXTE - [L'Héméron].

Livres publiés chez [Le chasseur abstrait] et/ou dans la RALM (voir ci-dessous).
Quelquefois avec la collaboration de
[Personæ].

 

BIOGRAPHIE
A propos de ce chantier

« Le travail d'un seul homme... » - Ferdinand Cheval.
...Commencé dans les années 80, sans réseau mais avec un assembleur, basic et une extension base de données, le projet "électronique" de ce festin a suivi les chemins parallèles de la technologie informatique grand-public et la nécessaire évolution du texte lui-même.

Il faut dire qu'il avait été précédé d'une longue et intense réflexion sur le support/surface à lui donner impérativement, non pas pour échapper aux normes éditoriales toujours en vigueur aujourd'hui, mais dans la perspective d'une invention propre aux exigences particulières de sa lecture.

Le « site » a subi, avec les ans, puis avec les décennies, les convulsions dont tout patient expérimental est la victime consentante. Cette « longue impatience » a fini par porter des fruits. Comme ils sont ce qu'ils sont et que je ne suis pas du genre à me préférer aux autres, j'ai travaillé dans la tranquillité de mon espace privé sans jamais cesser de m'intéresser aux travaux de mes contemporains même les moins reconnus par le pyramidion et ses angles domestiques.

Et c'est après 15 ans d'activité au sein de la RALM que je me décide à donner à ce travail le caractère officiel d'une édition à proprement parler.

On trouvera chez Le chasseur abstrait et dans la RALM les livres et le chantier qui servent de lit à cet ouvrage obstiné. Et [ici], la grille (ou porte) que je construis depuis si longtemps sans avoir jamais réussi à l'entourer d'un palais comme j'en ai rêvé dans ma laborieuse adolescence. Mais pourquoi cesser d'en rêver alors que je suis beaucoup plus proche de ma mort que de ma naissance ? Avec le temps, le rêve est devenu urgence.

« À ceux-là je présente cette composition simplement comme un objet d'Art ; — disons comme un Roman, ou, si ma prétention n'est pas jugée trop haute, comme un Poème. » - Edgar Poe. Eureka.

Site officiel [>>

 

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2020 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -