Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Produire du sens de Stéphane Pucheu
Navigation
Le blog "Produire du sens de Stéphane Pucheu" participe aux Semaines de la RALM

Pour Stéphane Pucheu, du XVIIe siècle classique au XXe nouveau, il n’y a qu’un pas. Et il le franchit dans le genre nouvelle. Il en a publié plusieurs volumes chez Le chasseur abstrait et quelques autres dans les pages de la RALM. Littérature qu’il qualifie d’« abstraite » élaborée, dit-il encore, sur « un ensemble de lectures classiques et modernes, académiques et originales. »

Chantiers en cours :
Nouvelles

Derniers articles publiés :

 

Articles les plus populaires

RUBRIQUES
RALM nº 109 in progress
Masse Critique
Forums
forum.ral-m.com
à propos
in L’oubli (Romans de Patrick CINTAS) - un commentaire de Patrick Cintas :   Anecdote pour ne pas oublier
in L’oubli (Romans de Patrick CINTAS) - un commentaire de Jean-Michel Guyot :   L’oubli
in Hédon, Hédon, Hédon (Galère de notre temps (Patrick Cintas)) - un commentaire de anonyme :   À propos du concept d’ « enculé »
in 1er janvier 2018 - Parution du Catalogue (Pascal Leray - Catalogue du sériographe) - un commentaire de Patrick Cintas :   Sens du chantier entrepris par Pascal Leray
in L’oubli (Romans de Patrick CINTAS) - un commentaire de Henri :   Beau
in Phénomérides - roman de LUCE (Phénomérides [section IV] ) - un commentaire de LUCE :   Cher exégète (Patrick Cintas)
in Phénomérides - roman de LUCE (Phénomérides [section IV] ) - un commentaire de Patrick Cintas :   LUCE aux sources de l’inspiration
in Autant arracher la tapisserie pour s’amuser avec les punaises (LUCE) - un commentaire de LUCE :   Cher exégète (Stéphane Pucheu)
in 1er janvier 2018 - Parution du Catalogue (Pascal Leray - Catalogue du sériographe) - un commentaire de Patrick Cintas :   Redéfinition de la notion d’ensemble chez Pascal Leray
in Phénomérides - roman de LUCE (Phénomérides [section IV] ) - un commentaire de anonyme :   Notre condition... de phénomérides
in Branlette du Bataclan (3) (Projet BABELIN) - un commentaire de Patrick Cintas :   À propos de nouvelles...
in ABSENCE (de la série) (Dictionnaire critique et raisonné du signifiant série et de la poétique sérielle) - un commentaire de anonyme :   Entrer dans le Monde
in RALM no 109 - octobre 2019/... - Masse critique (le forum de la RALM) (Espaces d’auteurs (blogs)) - un commentaire de Jean-Michel Guyot :   Pour une masse critique - A por une masa critíca
in Autant arracher la tapisserie pour s’amuser avec les punaises (LUCE) - un commentaire de Stéphane Pucheu :   Approuver d’autant
in Hédon, Hédon, Hédon (Galère de notre temps (Patrick Cintas)) - un commentaire de Stéphane Pucheu :   Controverse célinienne
in Dans la cuisine (Poésies de Gilbert Bourson) - un commentaire de anonyme :   Le rien du monde et sa beauté
in Voyage avec un mort qui n’était autre que moi-même (caNNibales) (Goruriennes - de Patrick Cintas) - un commentaire de anonyme :   Dans le genre hallucination

La nouvelle apparaît donc comme un genre difficile à définir. Néanmoins, d’un point de vue philosophique, on peut approcher son essence qui a trait à la concentration, au condensé, à quelque chose de l’ordre de la percussion. [Nouvelle définition]

Ainsi, pour rassurer le lecteur, il est sans doute utile de préciser que ce qui compte, c’est bien le résultat, autrement dit la forme textuelle qui se suffit à elle-même. C’est donc à travers le texte, dans la fiction que le lecteur découvrira l’auteur. Car le texte, lui, est unique, il ne peut être remplacé par aucun discours, aucune spéculation. L’écrivain - un être énigmatique

Dans cette pièce de théâtre, la voix de la narration occupe une place importante. Elle semble à elle seule redessiner la définition de la dramaturgie, et sa frontière avec les didascalies est souvent ténue. Le décor, la voix, les comédiens, les spectateurs... tout n’est-il pas reconsidéré ? Avant même d’être qualifié ? Cette pièce est destinée à tous ceux qui, refusant d’éprouver la moindre nostalgie pour les formes du passé, se demandent quelles sont les nouvelles possibilités théâtrales d’exprimer les rapports entre l’homme et le monde, entre ces deux entités toujours en mouvement. Stéphane Pucheu (à propos de Didascalies)

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -