Littérature, RALM
------------ Chantpoésie de Jean-Claude CINTAS

L’ensemble des travaux entrepris par Jean-Claude Cintas dans la RAL,M.

 

jean-claude-cintas.ral-m.com

 

Poète, journaliste, auteur, compositeur, chanteur, typographe, graphiste, photographe, scénographe, conseil en stratégie de communication et marketing, homme de pub, coach…

Grand actif « hétéro-clite » devant l’éternel, tant sur le plan artistique que professionnel.

Aligne un parcours dont le CV viendrait à nous faire douter d’avoir eut une seule vie.

 

Né en 1957, de parents andalous, à Oujda (Maroc).

Y demeure jusqu’à l’age de 14 ans, dans une éducation tri culturelle et trilingue… français, espagnol, arabe.

Débarque en métropole en 1972. Yvelines. (Y demeure toujours).

Débute aussitôt des études au Conservatoire de musique de Maurepas (Chant, guitare, piano, percussion…).

Démarre parallèlement à ses études secondaires (1978), une carrière de chanteur auteur compositeur. Le soir sur scène, à la télé. Le matin en classe. Époque héroïque. Ni dieu, ni maître !

Se produit en de nombreux lieux et en première partie d’artistes reconnus (N. Croisille, Reggiani…)

Retenu pour l’émission de TV (1978) aux heures de grande écoute « Mi fugue, mi-raison » présentée par Patrice Laffont (Antenne 2). « Star Ac’ » de l’époque ou les critères de sélections étaient alors utopiquement : l’originalité, la créativité, l’interprétation des compositions…

Succès momentané. « Fuite » de J.Brel sur son bateau. Horreur du vide, proposition du show biz de le « remplacer ». Refus de l’artiste. Anticonformisme et naïveté du puriste… ( http://www.jcc-communication.com/chansons )

Longue rencontre avec Léo Ferré sur son travail d’auteur : « A mon époque Jean-Claude, avec des textes pareils, vous auriez sans doute réussi. Plus aujourd’hui ! ». Dédicace de Léo sur son ouvrage « Poètes vos papiers » : « Cher Jean-Claude, Avec tous mes encouragements mais démerdez-vous SEUL ! »

Parallèlement (1981) au chanteur compositeur (Membre de la SACEM et du SNAC), professeur de guitare et de solfège, journaliste aux « Nouvelles des Yvelines », animateur d’une émission hebdomadaire sur Radio Pom… pour nourrir l’homme.

Intègre le Centre de Formation des Journalistes (Rue du Louvre). En sort (1983) « Secrétaire de rédaction-Maquettiste », (1985) « Le traitement de l’information et les différents genres journalistiques ».

Intègre (1984) l’Ecole Estienne : « Cours supérieur d’Art et de Recherches Graphiques, Typographie ». Tant pis pour lui.

Débute alors une longue carrière de mercenaire du lancement ou du relifting d’une quarantaine de journaux et magazines (presse pro et grand public) tant sur le plan structure rédactionnelle que graphisme typographique : Minitel Magazine, City Ouest Magazine, Fun Book, GFM, Groupe Revue Fiduciaire, Intérêts Privés, Point Comm’ Action Vétérinaire, Pharmacie…

Parallèlement (1985) professeur au Centre de Perfectionnement des Journalistes et (1988) conseiller typographique aux Editions Nathan Education.

Reprend alors plus à fond la plume du journaliste généraliste mais avec une spécialisation dans la critique de disques :

- Directeur de la rédaction (1988) de Jazz-Hot (1er magazine de jazz au monde).

- Créateur (1989) et Rédacteur en chef de « City Ouest Magazines »

Passe une « Maîtrise de Qualité Totale - MQT » (1990).

Créé alors (1991) son agence de communication : JCC-Communication.com : mise en place de stratégie de communication, de marketing et de publicité et y développe son expertise de la création de magazines. Sa plus célèbre campagne de publicité « Toi que fais-tu pour les sans toit », gracieusement offerte à l’Abbé Pierre. Commentaire de l’abbé : « Merci, mais qu’est-ce que tu as fait de ma tête ! ». Sous-entendu : « Pourquoi m’avoir mis en photo ? ». Réponse, gros succès : 8 millions de francs de l’époque récoltés pour la Fondation Abbé Pierre.
( http// :www.jcc-communication.com )

La moitié de son activité professionnelle se tourne progressivement vers la communication culturelle (Théâtre, Festivals…) et artistique (Maîtrise de l’image complète d’artistes et coaching).

Campagnes de communication et d’affichage pour des artistes et institutions culturelles : les sculpteurs Denis Serrat et Serge Roca, la fondation Daniel Balavoine, le compositeur de musique contemporaine Jacques Bugard, le pianiste Francis Vidil, les peintres Syoline, Marie-Claire Cintas, Maya Mutin… les musiciens Alexandre Thollon, Jean Labre, Festival « Peuples en voix », Théâtre scène nationale de St Quentin-en-Yvelines, Django d’Or du jazz…

S’est fait, au fil des ans, une spécialité dans l’approche globale du talent d’un artiste et notamment dans son positionnement, le design, la photo, la production et la direction artistique musicale de CD :

- « Caravanes de Lune » de Gérard Kurdjian (Musique Sacrée)

- « Lady Stroded » de Philippe Gaillot (Jazz Fusion)

- « Scènes d’enfants » et « Carnaval Op. 9 » de Robert Shumann par Trinh Thi Nhan (1994 - Piano)

- Sonates n°8 « Pathétique », Sonates n°14 « Clair de lune » et Sonates n°7 de Ludwig van Beethoven par Trinh Thi Nhan (1995 - Piano)

- « Le tour du Monde » (1996 - World music)

- « La voix de Jeanne » de Françoise Legrand (1996 - Chœurs sacrés)

- « Music inspired by the Titanic » (1998 – Irish air)

- « L’Harmonie-cas » d’Alexandre Thollon (Jazz)

- « Out of time » d’Alexandre Thollon (Jazz)

- « Humanitas » de Jean Labre (Harmonica Jazz)

- « Stabat Mater » et « Messe-Poème de Marie au Cénacle » de Jacques Bugard (2006 - Musique sacrée)

 

Scénographie d’expositions plastiques (2007) accompagnés de poèmes d’ouvertures d’expo :

- Le sculpteur Denis Serrat et la peintre Syoline (26 - Crest)

- La peintre Maya Mutin (78 - Montfort l’Amaury)

 

Membre du comité organisateur et du conseil d’administration des trophées des DJANGO D’OR sous l’égide de "ART, NUANCES ET CULTURE". Trophées décernés chaque année dans tous les pays d’Europe aux meilleurs musiciens de jazz.

Participe ces dernières années à de nombreux concerts de musiques improvisées autour du texte et du chant. Son concept : le chantpoème. Chante ou slame des textes dits ou chantés en direct sur des musiques totalement improvisées. L’a dernièrement fait sur des textes de poètes de la RAL’M et du « Chasseur Abstrait Editeur » : Robert Vitton, Patrick Cintas et Marie Sagaie-Douve.

A enregistré 24 textes slamés du poète Robert Vitton : à paraître en 2008 au « Chasseur Abstrait Editeur ».

Auteur (2001) de « De los Cintas » livre relatant l’histoire de la Famille Cintas en collaboration avec Yves et Patrick Cintas aux « Editions Comme Unique ».

À paraître « Chantpoème » (2008) : « Le cantique du poète insoumis » trilogie ou triptyque de 1200 textes au « Chasseur Abstrait Editeur ».

- Cahier n° 7 de la RAL-M - "Dire le texte". Interviews des auteurs de la RAL=M : Pascal Leray, Jack Yantchenkoff, Valérie Constantin, Marta Cwinska, Robert Vitton, Marie Sagaie-Douve, Patrick Cintas & Jean-Claude Cintas page 41 (Chantpoèmes : Mots "dire". Mots "lire". Mots "cris". Des mots "lyre". Il faut choisir !). Cahier accompagné d’un CD audio de 7 heures.

- "Laisse brûler le jazz", composition de Jean-Claude Cintas. Musiciens, rendez hommage au jazz de Frank Hagège, créateur des DjangodOr !

- " Laisse brûler le jazz… " et le livre "50 chantpoèmes" - " Edition spéciale DjangodOr 2008 ". Interview de son auteur : Jean-Claude Cintas

- " Laisse brûler le jazz… " - " 10 compressions typographiques " et " Milles fissures " de la plasticienne et cinéaste Valérie Constantin, interviews communes avec Jean-Claude Cintas sur les Chantpoèmes "Paillasson de vie" qui accompagnent le film.

- Entretien filmés lors des DjangodOr 2008 de Jean-Claude Cintas avec... Airelle Besson et Sylvain Rifflet, André Ceccarelli, Christian Escoudé, David Reinhardt, Jacqueline Danno, Laurent Voulzy, Louis Winsberg, Patrice Caratini et Rhoda Scott.

- Cahier nº 9 "Ceci n’est une série" dirigé par Pascal Leray avec Jacqueline Picoche, Guillaume Balzarini, Robert Vitton, Jean-Luc Vertut, Patrick Cintas, Georges Ayvayan, Valérie Constantin, Pierre-Joseph Proudhon, Julien Gascó, Adrien Darnaud, Jean-Yves Bosseur & Jean-Claude Cintas avec un Chantpoème : "Au dedans de moi" (page 45). Cahier accompagné d’un DVD du film "paillasson de vie" sur "Milles fissures" de Valérie Constantin.

- Cahier n° 10 de la RAL-M - "Homosexualité & Littérature" dirigé par Benoit Pivert. Chantpoème érotique de Jean-Claude Cintas : "Ma femme est mon plus beau des mecs" (Page 404)

Membre du comité organisateur et du conseil d´administration des trophées
des DJANGO D´OR sous l´égide de "ART, NUANCES ET CULTURE". Trophées
décernés chaque année dans tous les pays d´Europe aux meilleurs musiciens
de jazz.

Directeur artistique du Fes Jazz in Riad Festival (Maroc).

Objectif : donner à ce festival d’ici 3 ans sa dimention internationale. La 6ème édition s’est tenue du 9 au 11 octobre 2009. Le programme était le suivant :

 

Vendredi 9 octobre 2009

- 18 h 30 - Zéphyrologie Jazz Festif. Spectacle gratuit (Place Boujloud)

- 20 h 30 – Présentation, inauguration du Festival (Musée Batha). Concert d’ouverture « The Way of Heart » David Reinhardt Trio ( Yoann Serra, Florent Gac) & Guests Stars Jean-Marc Jafet et Olivier Temime.

- 23 h30 – Afters du Festival : Restaurants « Le Majestic » et « Les Trois Sources »

 

Samedi 10 octobre 2009

- 10 h - Expositions Peinture : Valérie Constantin / Najia Erajaï. « Laisse brûler le jazz… » de Jean-Claude Cintas (Musée Batha).

- 11 h à 13 h – Conférence : « La vie et la musique de Django Reinhardt » par Jean-Baptiste Tuzet.

- 14 h 30 - Zéphyrologie Jazz Festif. Spectacle déambulatoire (Médina de Fès)

- 16 h - « Jazz Métis » avec la chanteuse Tangora avec Eric Vinceno, François Laiszeau et Mario Canonge (Musée Batha)

- 18 h – Projection du film DjangodOr 2008 avec Christiane Hagège et diffusion d’interviews de Didier Lockwood « Autour du Violon » avec Romain Pomédio (Institut français de Fès – Batha).

- 20 h 30 – Concert « Jazz méditerranéen », avec Don Billiez Orchestra (Atef Sedkaoui, Philippe Anicaux, Arthur Billès, Christophe Gareau, Yves Prével) (Musée Batha)

- 23 h30 – Afters du Festival : Restaurants « Le Majestic » et « Les Trois Sources »

 

Dimanche 11 octobre 2009

- 11 h à 13 h – Conférence : « Improvisation, liberté et jazz » par Jean-Michel Proust (Fondation Esprit de Fès - Dar Tazi – Association Fès Saïss)

- 14 h 30 - Zéphyrologie Jazz Festif. Spectacle déambulatoire (Médina de Fès)

- 16 h – Concert « 1ère part. » : « Fès Label Jeunes Musiciens 2009 » œuvre originale de 30 mn de Camille Cintas, Laurian Daire et Gérald Portocallis (Musée Batha)

- 16 h30 - Concert « 2ème part. » : « Kader Fahem Hispanica Jazz Trio », Jazz-Flamenco avec Jean-Marc Robin, Apollo Munyanshongore (Musée Batha)

-20 h 30 - Concert de clôture « Orgue », Rhoda Scott Lady Quartet avec Lisa Cat-Berro, Sophie Alour et Anne Paceo (Musée Batha)

Jean-Claude Cintas

Rubriques :
Cliquez sur les images ou voir dessous le contenu intégral

Fès Jazz in Riad Festival
Dernier article 6 octobre 2010

Les DjangodOr - Trophées Internationaux
Dernier article 11 octobre 2009
Contenu intégral des rubriques ci-dessus :
2004/2014 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS. - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.

 S'inscrire au fil RSS RAL,M 

Add to Google 
  

Contact

Dépôt légal: ISSN 1697-7017