Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
The Doors
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 23 mai 2021.

oOo

 Le patronyme de l’un des plus étranges et talentueux groupes de rock du XXe siècle est simplissime. Ne surtout pas le traduire, car la déperdition serait par trop conséquente, ainsi que la chute de la sonorité.

 La musique des Doors est un labyrinthe mélodique au sein duquel la poésie de son représentant vocal se déploie en toute liberté, commençant par la tragédie grecque et finissant par la métaphysique ou la mélancolie sans fin de l’homme rivé à sa solitude.

 La nervosité du premier disque annonce d’entrée le tempo, ou plutôt la conviction d’un quatuor qui sait associer ses compétences musicales, l’organiste Ray Manzarek apparaissant comme la figure de proue tant il se confond avec l’esthète, usant de surcroît d’un instrument peu répandu et profondément séduisant : l’orgue Hammond. 

 

 Break on through... Riders on the storm...

 

  1967 … ---------------------1971.

 

  Et 1968, 1969, 1970.

 

 Le son est baroque, oui, et les chansons irriguées d’une poésie moderne inédite.

 

 La performance scénique du quatuor et l’impact de son art sont l’illustration de l’inventivité de l’Amérique en comparaison de la sagesse de l’Europe.

 La patrie du blues vient d’engendrer de nouveaux enfants terribles qui s’apprêtent à sillonner le continent, contre vents et marées.

 

 Strange days...---------Soft parade...

 

  Oui, les jours sont étranges, mais ce qui ne doit jamais être proscrit, c’est l’hétérogénéité du réel, soit la force des sentiments, la brutalité du désir, l’avers et revers du rêve américain, la présence toujours sous-jacente du meurtre, le socle grec, l’aspect tentaculaire des villes, la guerre du Vietnam, l’héritage des Indiens...

 L’histoire de l’Amérique se dessine d’un album l’autre, et avec elle la mutation et maturation d’une musique qui rend visite, qui rend hommage aux genres musicaux d ’excellence que sont le jazz, le blues, et bien entendu la musique classique.

 

 A comme... Albinoni---------A comme... Aranjuez

 

  Si la musique des Doors est d’abord elle-même, au contact des genres dominants elle se régénère pour continuer sa mue, aussi rapide que la naissance d’une chrysalide. Oui, la trajectoire des Doors est celle d’un lépidoptère.

 Ray Manzarek n’entre-t-il pas dans la peau d’un claveciniste dans Soft parade  ?

 Le cuir du batteur, le cuir des drums n’est-il pas souple et mat à souhait au fil des titres, pour atteindre la quintessence de sa sonorité dans LA Woman  ? Dans le titre éponyme ? Ainsi que dans Changeling  ?

 Ce quatuor, c’est l’histoire, aussi, d’une homogénéité de talents, même si Ray Manzarek domine le cercle, de par la rigueur de ses partitions et la singularité de son instrument.

 

 Les grands espaces, les motels, l’asphalte à perte de vue... la liberté américaine...

 La fureur de vivre...

 Y compris dans l’excès.

 La succession des disques se confond avec la vitesse d’un groupe qui respecte sa propre temporalité.

 D’un groupe qui oxygène le rock, avec un esprit de simplicité, d’expérimentation et de sophistication.

  La volonté dionysiaque, initialement annoncée, arrive à saturation avec LA Woman, avers et revers de la source – à l’image de la lupa et des Romains – , l’immense cité californienne s’affublant du masque de la femme indomptable.

 Le disque s’élève une dernière fois sur la cité des Anges, tandis que serpente la longue et ductile plage instrumentale de Riders on the storm le long de la falaise et au cœur de la nuit de néons bâtie, sur des dizaines de kilomètres.

 Les Indiens ont disparu, bien avant la naissance de la conurbation.

 

 This is the end

 

 My only friend

 

 The end...

 

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Ajouter un document

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2021 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - pcintas@ral-m.com - 06 62 37 88 76

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -