Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Auteurs invités [Forum] [Contact e-mail]
AUTEURS INVITÉS
Depuis avril 2004,
date de la création
du premier numéro
de la RALM.
Le haïku en 17 clés - chez Pippa
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 23 mai 2021.

oOo

Ah la la !... Le haïku. Quel poétaillon en mal de souffle ne s’y est pas essayé pour tenter (autant que faire se peut) de pallier les effets du trou inexplicable creusé (par qui ?) dans son jardin ? Un océan de haïkus déferle sur nos côtes. Que de herpes maritimes d’un nouveau genre ! Mais que demander de plus à ceux qui n’ont que le sens de la fête et aucune idée de ce qu’il s’agit de fêter ?

Dominique Chipot a dû se poser la question plus d’une fois en assumant ses appels à contribution. N’allez pas croire qu’à l’instar de nos juges il passe l’éponge sur les pâtés (au risque d’en épancher les rêvasseries de la déambulation intermède). Ce haïjin éclairé en sait assez pour s’introduire dans la brèche didactique causée par tant d’ignorance, de suffisance et d’inconscience collective. Son bouquin est une construction intellectuelle de premier plan, sans conviction jouée d’avance, mais avec un sens de l’exigence qui ne peut être que le fait d’un poète.

Qu’on ne s’y trompe pas : l’intention de ce maître n’est pas de faire de vous un haïjin, mais de vous montrer, clés en main, les chemins de la poésie, quels que soient sa patrie, sa conscience ou son génie. Cet essai est d’abord une poétique.

Nul doute que Dominique Chipot ait rencontré son reflet (lui poète) dans les miroirs innombrables de la pratique du haïku ici ou là sur cette terre. Il faut bien pousser une porte si jamais aucune de celle proposée par l’existence n’est ouverte par principe ou par papa. Au contraire des songe-creux qui valsent dans les mores revisitées par la prosodie nationale, le poète choisit le haïku parce qu’une seule clé (celle de la paresse par exemple) ne suffit pas à ouvrir la porte de sa propre destinée. N’allons donc pas croire que ce livre (de chevet) est une leçon recevable par tous et notamment par le gogo qui veut mettre quelque chose dans son trou potager.

Dominique Chipot propose de découvrir, d’approfondir puis enfin de « poursuivre », en connaissance de cause et à force d’exercice, avec au bout du chemin la perspective de la publication, épargnant peut-être alors à l’éditeur de perdre son temps à examiner des manuscrits dignes de la poubelle.

Qui, après avoir lu ce livre (selon la leçon de Vico), n’en sait pas au moins plus ? Et qui, partant de peu de choses au fond, n’en vient pas à travailler ses vers, de haïku ou autres, comme il est conseillé de le faire ici ? La leçon du haïku étant d’abord une pratique de l’écriture extraordinaire, c’est la poésie tout entière qui gagne à se munir de ces 17 clés considérées non pas comme des passe-partout, mais comme ce qu’il est nécessaire de savoir et de pratiquer avant de sortir de chez soi pour jouer à l’aède.

À trobar sur le site de l’éditeur :

https://www.pippa.fr/LE-HAIKU-EN-17-CLES

Patrick Cintas

 

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2021 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - pcintas@ral-m.com - 06 62 37 88 76

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -