Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Du portrait narratif
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 13 septembre 2020.

oOo

Il semble qu’il s’agisse de ma deuxième innovation.
Je vais donner, ici, quelques éléments sur ce qu’il faut entendre par le concept de portrait narratif.
Au printemps 2019, l’une des mes connaissances, professeur de dessin, me parle de son travail en atelier de modèle vivant. Le principe est simple et largement répandu - surtout développé aux Beaux-Arts - puisqu’il s’agit, pour les dessinateurs en herbe, de reproduire le modèle dont la pose ne cessera de varier pendant quelque deux heures. Notre discussion à bâtons rompus s’achève par une idée qui me vient : ne serait-il pas intéressant que j’assiste à la séance en tant qu’écrivain, pour prendre des notes ? Qui peut-être seront à l’origine d’une fiction ? Pourquoi pas ? me répond-elle enthousiaste, curieuse de voir le résultat. Et me voilà embarqué dans une nouvelle aventure littéraire. Totalement inédite.
Totalement ? Pas tout à fait au bout du compte étant donné que j’ai écrit plusieurs essais sur différents personnages ayant une dimension, celle-là même qui me conduit à prendre la plume : Clint Eastwood, Michelle Pfeiffer, Steve MacQueen, Lana del Rey, Lauren Hutton ...
Mais cette fois-ci, il s’agit d’une jeune femme nue que je ne connais pas à l’avance. Un déclic se produira-t-il ?
Par deux fois, je parviens à élaborer un texte qui devient une fiction. Qui devient, plus précisément, la nouvellisation du sujet ( lire " Modèle " dans l’onglet " Nouvelles " ) . Oui, le modèle en question m’invite à inventer un voyage narratif qui constituera son propre miroir. A partir de sa plastique. Car les apparences signifient un certain nombre de choses... qui nous échappent, souvent, mais que les artistes et les créateurs parviennent à rendre matérielles.
Marie-Amélie et Azénor sont les premiers modèles vivants nouvellisés. Suivront d’autres, urbains - soit habillés - , accessibles également dans mon espace d’auteur.
Le processus, ainsi, s’intéresse à la femme en tant que modèle au sens large du terme, proscrivant tout a priori, guidé par une impression laudative qui peut-être me conduira à prendre la plume.
Ainsi de Chou, Ganesha et Musa, aux mois de juin et juillet de cette année, qui ont l’habitude de travailler avec des photographes. Le concept de portrait narratif les ayant intriguées, nous en avons discuté. Puis, je me suis mis au travail. Et le résultat, probant pour les deux parties, peut être lu par tous.
Le portrait narratif est donc le processus de nouvellisation du sujet après une approche globale incluant la remarque plastique, le contact physique ou téléphonique, l’histoire du modèle. Et qui repose sur une certaine connivence.
Une nouvelle qui part d’un détail. D’un infime détail pour créer l’étoffe d’un texte qui deviendra le nouveau miroir de son propre déclencheur...

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Ajouter un document

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2020 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -