Sites associés :



lundi 22 juillet 2019

   
Peu d'œuvres donne beaucoup d'amour-propre,
beaucoup de travail donne infiniment de modestie.
Balzac.
nouveautés tous les lundis

 Pour adresser vos contributions (Comité de lecture)


NOUVELLE  RALM  -  juillet  2019 - No 108
Si vous souhaitez suivre la publication de la RALM, adressez-vous à Patrick Cintas qui vous inscrira sur sa liste personnelle [NEWSLETTER] - Fréquence : 1 semaine. Vous pouvez aussi utiliser notre [TWITTER]. Et même notre [BACKEND (derniers articles publiés)].
Numéros spéciaux
     
À la Une 
 Santiago Montobbio
poesía

poemario ...
Santiago Montobbio
Nicaragua por dentro

Presentación de Nicaragua por dentro, de Santiago Montobbio - por Rafael Lozano [Lire...]
Quien haya tratado a Santiago y haya tenido la suerte de mantener con él una conversación reconocerá en esas prosas a Santi, pues entre uno y otro, entre Santiago y Santi, "sólo" -y este "sólo" es crucial, porque ahí vive el artista-, digo que "sólo" se percibe un cambio: el tono poético, mientras que toda su personalidad y su erudición están igual de presentes.

Comentario a Nicaragua por dentro de Santiago Montobbio - por Berta Sánchez de León [Lire...]
Nicaragua por dentro es un viaje poético que arranca en las prosas iniciales de Dariana y culmina en el Empordà. Un recorrido apasionante por los entresijos y misterios de la poesía, su imprevisibilidad y la manera de componerla.

Santiago Montobbio por dentro en Nicaragua - por Fco. Javier Sancho Mas [Lire...]
Hay que tener cuidado con acercarse a Montobbio porque se corre el riesgo de ser engullido por sus versos y dejarse llevar por la marea invencible de su ritmo, una cadencia que no deja apartar la mirada, en espera siempre de un guiño, de un pellizco atrapado por la emoción en la rutinaria cotidianeidad que se hace extraordinaria.

poemario
Santiago Montobbio
Dernier numéro

in progress
La RALM (revue web) se contruit chaque trimestre.

 

 1º) Un auteur est choisi pour être publié dans la revue CORTO (revue papier).

 

Qu'est-ce qu'une revue ?
En papier ou numérique, une revue littéraire n'est pas un magazine.
On n'y publie pas pour se faire remarquer.
On y est choisi parce que ce qu'on y propose a un intérêt littéraire ou artistique (classique ou moderne).
L'auteur y cède sa place à son art.
Et cela ne peut avoir lieu sans souffle ni générosité.
Si vous proposez quelque chose, ne vous contentez pas de donner, ou de prêter, un échantillon de votre talent. Pensez plutôt à présenter votre travail pour en montrer l'intérêt.
Patrick Cintas
Responsable de la publication

 

 2º) Un choix de textes est publié chaque semaine pendant tout le trimestre :
Semaines
juillet/sept. 2019 - nº 108
Semaines en cours
Santiago Montobbio - Nicaragua por dentro - poemario
Enrique Arias Beaskoetxea - Un mundo, una atmósfera - poemario
Henri Valéro - Le sourire de la Palestine - roman - texte intégral
RALM Nº 108 - juillet 2019 - Travaux dans la RALM - de la nouvelle
Derniers articles publiés - le numéro en cours in progress [>>ICI]

L'approbation du public est à fuir par-dessus tout. Il faut absolument empêcher le public d'entrer si l'on veut éviter la confusion. J'ajoute qu'il faut le tenir exaspéré à la porte par un système de défis et de provocations. André Breton - Manifeste 1930.

Derniers articles (moins d'un mois)
21 juillet
1

21 juillet
2

21 juillet
3

21 juillet
Presentación de Nicaragua por dentro, de Santiago Montobbio - por Rafael Lozano [Lire...]
Quien haya tratado a Santiago y haya tenido la suerte  [...]
4

21 juillet
On trouvera tout ça bien trop métaphorique…
La poésie et le roman ont des huis-clos
Que la Cité en son ouvrage et ses enclos
N’écoute ni ne voit  [...]
5

21 juillet
501
Je voudrais tant
Ne pas me distinguer
Par manque d’infos !
502
Chimie retrouvée
A l’entrée de la nuit :
Les esprits se séparent.  [...]
6

21 juillet
« fera un excellent ouvrier »
« excellent élément »
Distance entre le père et le fils :
« parlez-moi de la mère : »
« Un jour (cher enfant / plus  [...]
7

21 juillet
Aquel miércoles veinticuatro de septiembre de mil novecientos cincuenta y cuatro, desperté gracias a la gran tronadera de cohetes y bombas,  [...]
8

21 juillet
9

21 juillet
“Si no defendemos a los niños no amamos la vida”,
Ernesto Sábato.
1
Leer mi cuerpo
Mi cuerpo es contenido y continente, tiene volumen, forma,  [...]
10

21 juillet
" La musique disco exprime la quintessence de l’exigence en matière de légèreté ". S.P
C’est de l’énergie pure qui se déploie, là, dans cet espace de  [...]
11

21 juillet
12

21 juillet
13

21 juillet
Ce je ne sais quoi de sableux
Dans tes cycles essoufflés
Ton sablier est grippé
Ta clepsydre gorgée d’eau usée glougloute
L’aiguille de ton  [...]
14

21 juillet
Sous les fougères agiles et les mousses
Freyja
Au bout de ses doigts
L’aiguille fluviale
Tisse l’énigme des sources
Chaque soir se dénude  [...]
15

21 juillet
16

21 juillet
17

21 juillet
La chatte d’Alice est au soleil sous sa robe couchée sur l’herbe dont le doigt pénètre le repli de son réveil profond. Alice entend la mouche épaisse  [...]
18

21 juillet
Parfois ça boucle comme la lessive entre les mains d’une bacchante. On entend des rires et des coups de battoirs sur du linge mouillé C’est le corps  [...]
19

21 juillet
Assis sur ses genoux les miens sa main sur ma cuisse la mienne la chaise et le choc de la vie usure les mots les phrases sur nos vies sur nos  [...]
20

14 juillet
Cliquer pour lire
21

14 juillet
Quand la fenêtre était ouverte un narrateur
De la sienne contait les exploits de la belle.
Tantôt elle cédait ou jouait la cruelle
Dont l’abandon  [...]
22

14 juillet
491
Ne pas se réveiller
De cette sieste :
Oh ! mes amis !
492
Une rime enrichit le texte,
Mais elle se fait rare.
Liberté sans  [...]
23

14 juillet
Il pensa à se marier et oublia qu’il avait eu cette idée.
Ceci est une information sûre : voir même une ode.
Ces révolutions qui remettent le  [...]
24

14 juillet
25

14 juillet
26

14 juillet
1
ESO
Allí señala, hay una cosa fría y espantosa. La luz se enciende. Los padres asoman, sobre todo la madre. La infraganti camina echa la  [...]
27

14 juillet
28

14 juillet
Coussinets et sabots sont dans leurs espaces respectifs, cependant que leurs regards s’observent ou se jaugent.
La course, la mobilité de  [...]
29

14 juillet
-  1-
Villanova Junction Blues
Ecorche l’aube 
Mélopée de la désolation
Avant que de s’épanouir en fleurs noires
Toutes chargées de l’âcre  [...]
30

14 juillet
Ménage une issue
A celle-là qui, toute songeuse,
Vit d’espoir
Et un à un, laisse advenir les signes
Sur tes seins de neige
Puis tes bras,  [...]
31

14 juillet
Il y eut ce petit être adorable
Qui n’est plus
Mucki
Etaitson nom
Petite chatte écaille de tortue rencontrée sur le chemin du lycée,  [...]
32

14 juillet
Nuages abondent
Forçats des cieux
Briseurs des glaces
Délivrent la grêle honnie
Hagala
Et retombe en arcs-en-ciel
La couleur
Sous  [...]
33

14 juillet
34

14 juillet
L’acte d’imitation
de la mer
cuisses et algues
odeurs d’immensité
en profondeur
la marée corne
à chaque brume
comptoir de hèle
en  [...]
35

14 juillet
Écrire est s’enfoncer des têtes au bout des ongles lesquelles seront des choses sont déjà des choses. Vaches et mouches de fermières en sabots  [...]
36

9 juillet
37

7 juillet
Cliquer pour lire
38

7 juillet
« Toutes ces bêtises qu’on lit dans les poèmes ! »
Elle aimait les chansons.
On ne peut pas aimer les deux.
Avez-vous rencontré (finalement)  [...]
39

7 juillet
481
À chaque saison ses rites :
Mais la première lumière
Demeure l’incipit des jours.
482
Parfum des troènes de l’allée :
Quelques jours  [...]
40

7 juillet
J’étais entré chez toi sans y être invité.
Personne sur le seuil et l’ombre dès l’entrée.
À tâtons j’atteignis la chambre fenestrée.
Le tableau ambigu  [...]
41

7 juillet
texte intégral
On trouve encore quelques exemplaires ches Amazon :
amazon.fr/sourire-Palestine-Henri-Valero/dp/235508212X
42

7 juillet
Hacía apenas una semana de mi cambio a la ciudad de Yajalón, como Agente del Ministerio Público y apenas estaba tratando de adaptarme. Por lo  [...]
43

7 juillet
44

7 juillet
45

7 juillet
46

7 juillet
47

7 juillet
48

7 juillet
49

7 juillet
¿Cuándo el libro hace que el lector viva el movimiento de la imaginación ? ¿Cuándo esa creación no espera, sino que sigue y es seguida ? ¿Cuando el  [...]
50

7 juillet
 -Non monsieur Le Caër, ce n’est pas parce que tu es de la ville que tu as raison. Nous autres de Benig, dépendons peut-être d’Étables mais tu  [...]
51

7 juillet
En cierta ocasión, mi padre me preguntó si sabía dónde estaba en lontananza. Yo le dije que creía que en lontananza era otra forma de decir allá. Él  [...]
52

7 juillet
Le vicomte de Valmont, c’est moi. Madame Bovary, c’est moi. Bardamu, c’est encore moi. Et Meursault, bien entendu, c’est encore et toujours  [...]
53

7 juillet
54

7 juillet
55

7 juillet
56

7 juillet
57

7 juillet
58

7 juillet
59

7 juillet
60

7 juillet
61

7 juillet
Dire est le pont
Dire le pont
Est le plus difficile
On flotte entre deux rives
Qui, s’ignorant, ignorent
Qu’elles s’ignorent
Dès  [...]
62

7 juillet
Avec la voix éraillée des corbeaux nous ouvrons le procès du matin devant le grille-pain en alu qui est notre confessionnal préféré. Les rideaux se  [...]
63

7 juillet
Étoiles et corbeaux
de la diurnité
épaule à la croisée
des mots et des humeurs
raison à la toison
mesurant
le bondissant hasard
aux ongles  [...]
64

7 juillet
A l’aube, tu quittes la petite maison
L’air vif du dehors, dès les premières lueurs du jour, t’appelle
Les graminées fraîchement fauchées  [...]
65

7 juillet
Ne saurais dire, et peu m’importe
Si parfois je m’emporte
Si peu importe
Que, dans le poème,
Le poème soit - ainsi soit-il - une totalité  [...]
66

7 juillet
Sur les cimes jamais
Ni marchepied ni piédestal
Ta beauté
Vierges Maries achèvent de se fendiller
Sous les fortes chaleurs, le gel intense,  [...]
67

1er juillet
à Pascal Leray
Alfred Tulipe ressentit les premiers signes de la maladie qui allait le tuer la veille, je crois, du jour où le Temibile  [...]
68

1er juillet
Cliquer pour lire
69

1er juillet
70

23 juin
Cliquer pour lire
71

23 juin
72

23 juin
ACTOR : Ils élevèrent un enfant
Et le nommèrent Actor.
Il ne connut pas ce qu’ils savaient.
Et il devint poète.
Du moins imaginèrent-ils
Qu’il  [...]
73

23 juin
Quelqu’un est mort, ou se marie, je ne sais plus,
Dit le tableau au mur de ta pauvre cuisine,
La même qui te sert de cambuse et d’usine.
Une  [...]
74

23 juin
471
Entre le passé et le futur,
Le présent comme interstice :
La goutte de rosée.
472
Ne pas évoquer l’ignominie de l’Histoire
Dans ces  [...]
75

23 juin
De acuerdo a la famosa constante de Einstein, la velocidad de la luz es una constante de casi 300 mil kilómetros por segundo en el espacio vacío.  [...]
76

23 juin
Narrador.
Moisés ha huido de Egipto tras asesinar a un egipcio y se habido a vivir a Madian. Allí conoce a las siete hijas de Jetro al defenderlas  [...]
77

23 juin
Los motivos de la caída.
Génesis : 1-6
Frecuentemente al referirnos al inicio del pecado en Edén, solo vemos de manera muy superficial esta caída  [...]
78

23 juin
Y reír, margarita era muy bella, y sentenció que cuando ya toque la hora, quiere que no olviden su sonrisa, algo queda en eso de hacerse polvo como  [...]
79

23 juin
 Au secours !
 Assis dans cet infâme mélange d’eau salée, de fioul lourd et d’huile d’un moteur exténué, je rends mon tablier. Jamais mission ne m’a  [...]
80

23 juin
Les jours s’écoulent comme des miroirs.
Et dans celui qui reflète mon visage, qui reflète ce corps d’un certain âge ou d’un âge certain, le même  [...]
81

23 juin
82

23 juin
83

23 juin
Perseverar en la escritura
-sin lamentos en el fracaso
ni queja por lo incumplido-
tiene al final un instante
de presencia y atención
para  [...]
84

23 juin
85

23 juin
86

23 juin
87

23 juin
88

23 juin
89

23 juin
90

23 juin
La glycine-vampire met sa jarretelle à la cuisse du ciel. S’encornent les plis de jupe du ruisseau quand la fille de ferme dégaine ses jambes de  [...]
91

23 juin
Petit œil voit grand
« beau comme celui d’un cerf »
murmure sa compagne
l’œil en question regarde
en imagination
l’énorme cuisine
ou le hall  [...]
92

Rédaction
 La rédaction hebdomadaire - Daniel Aranjo, Enrique Arias Beaskoetxea, Francisco Azuela, Gilbert Bourson, Patrick Cintas, Daniel de Cullá, Jean-Michel Guyot, Pascal Leray, Santiago Montobbio, Benoît Pivert, Stéphane Pucheu, Rolando Revagliatti, Stéphane Tomasso, Henri Valero, Carmen Vascones, Pascal Uccelli, Robert Vitton - et le groupe Personæ.
 Autres auteurs retenus ce trimestre.
Sites remarquables
actor.ral-m.com
benoit-pivert.ral-m.com
cintas.ral-m.com
danielaranjo.ral-m.com
francoise-han.ral-m.com
gilbertbourson.ral-m.com
gorur.ral-m.com
hemeron.ral-m.com
henrivalero.ral-m.com
jean-claude-cintas.ral-m.com
jean-michel-guyot.ral-m.com
montobbio.ral-m.com
pascalleray.ral-m.com
patrickcintas.ral-m.com
personae.ral-m.com
robertvitton.ral-m.com
rolando-revagliatti.ral-m.com
sergemeitinger.ral-m.com
srioscal.ral-m.com
stephane-pucheu.ral-m.com
television.ral-m.com
tomasso.ral-m.com
pascal-uccelli.ral-m.com
Pascal Leray - Catalogue du sériographe

L’anarchie, stade suprême du sérialisme (qui, en retour, en est la concrétisation). Parce que les éléments de la série sont uniques, c’est-à-dire autonomes (quoique interdépendants). Ainsi, la série se conçoit comme une grappe plus ou moins dense (de 1 à n éléments), autonome et correllée avec d’autres séries. L’événement non répété est sériel ; une famille d’événements différenciés et associés par leurs quelconques caractéristiques, jamais répétés eux-mêmes et cette série ne se répétant jamais telle. (Dictionnaire critique et raisonné du signifiant série et de la poétique sérielle)

Chantiers en cours :
Catalogue du sériographe - [RALM no 102]
Suivre l'évolution dans le [journal]
 Textes du trimestre in progress
chez Le chasseur abstrait
Goruriennes - de Patrick Cintas

Patrick Cintas anime la RAL,M depuis avril 2004.

Chantiers en cours :
Le voyage en France >>
Zone de N3 >>
GOR UR - version révisée en feuilleton >>

Ici, lecture. En commençant par un lien avec le SITE DE L’AUTEUR (visite nécessaire pour comprendre où je veux en venir) ; puis une rubrique dynamique (CHANTIER utile pour comprendre ma manière de travailler) ; la suite des ouvrages (LIVRES) ; des TEXTES INTÉGRAUX ; et pour finir, des textes choisis dans la poésie, le roman et autres styles (ANTHOLOGIE).

 Textes du trimestre in progress
chez Le chasseur abstrait
Espace de Gilbert Bourson

Après une longue carrière de metteur en scène et auteur au théâtre, Gilbert Bourson a entrepris de publier son œuvre poétique et narrative avec la complicité du Chasseur abstrait. L’ampleur de cette geste peut être mesurée ici.

Chantiers en cours :
Portraits et propos à vue de perdrix
 Textes du trimestre in progress
chez Le chasseur abstrait
Espace de Stéphane Tomasso

Né en 1976 à la Seyne-sur-mer, Stéphane Tomasso a exercé divers métiers puis étudié la langue et la littérature anglaises à l’université de la Garde. Il commence dès lors à écrire, enchaîne les romans, nouvelles et poésies et fait son entrée dans la littérature en 2008 avec un premier roman de société intitulé « Hallucidations ». Sa mère lui a récemment raconté qu’enfant, il aurait déclaré vouloir devenir écrivain…Rêve ou réalité ? La frontière est bien mince entre ces deux mondes…

Chantiers en cours :
Ecce Homo
 Textes du trimestre in progress
chez Le chasseur abstrait
L’inconnu sans ami de Jean-Michel Guyot

L’impuissance de toute littérature, le dégoût qu’elle inspire, et dans le même temps la nécessité d’écrire et de travailler, voilà l’arc bandé par Georges Bataille et quelques autres.

Entre tous, Bataille aura permis de décocher quelques flèches vénéneuses qui ont volé loin.

Elles n’ont pas encore touché leur cible. Elles vibrent dans la solitude des œuvres.

Mais les œuvres, qui s’en soucie ?

Chantiers en cours :
Poésie
 Textes du trimestre in progress
chez Le chasseur abstrait
Lettres vagabondes de Benoît Pivert

Lettres vagabondes... comme une imagination capricieuse et paresseuse, comme les zigzags du désir qui s’envole et retombe, imprévisibles comme ces rencontres que l’on fait au hasard des chemins de traverse de la littérature. Lettres d’ici et d’ailleurs. Lettres libres comme l’air d’un vagabond solitaire en quête de sens.

Après une thèse intitulée "Ni vivre, ni mourir" consacrée au malaise existentiel dans la littérature allemande contemporaine et plus particulièrement à l’ennui dans l’oeuvre de Gabriele Wohmann, Benoît Pivert (né en 1962 à Saumur) s’est tourné vers la littérature de l’exil et du déracinement à travers l’univers poétique et la vie d’Else Lasker-Schüler morte en 1945 à Jérusalem. Il est aujourd’hui maître de conférences à l’Université de Paris XI où il enseigne l’allemand et l’expression et culture de langue française.

Chantiers en cours :
Chroniques "Lettres vagabondes >>
 Textes du trimestre in progress
chez Le chasseur abstrait
Le zinc de Robert Vitton

Je tisse, je m’escrime dans ce vingt-et-unième siècle comme je l’ai fait dans le vingtième et comme je le ferai dans le trentième. La succession des jours, des ans, des époques nous offre des traces, des indices, des signes, des trouvailles, des énigmes, des clefs, des outils, et par conséquent des langages. L’évidence même, j’ai à ma disposition toutes les modernités révélées. J’ai à ma disposition les onomatopées caverneuses, les plaintes et les cris gutturaux, les grommellements et les gueulements caserniers, les accents des tours babéliques des banlieues, les verbiages salonnards, les babillages commerciaux et industriels, les incantations des fées féodales de la Finance, les anônnements bâtés, entravés de la main-d’œuvre, les ricanements édentés de la Misère…

Chantiers en cours :
Poésie
 Textes du trimestre in progress
chez Le chasseur abstrait
Produire du sens de Stéphane Pucheu

Pour Stéphane Pucheu, du XVIIe siècle classique au XXe nouveau, il n’y a qu’un pas. Et il le franchit dans le genre nouvelle. Il en a publié plusieurs volumes chez Le chasseur abstrait et quelques autres dans les pages de la RALM. Littérature qu’il qualifie d’« abstraite » élaborée, dit-il encore, sur « un ensemble de lectures classiques et modernes, académiques et originales. »

Chantiers en cours :
Nouvelles
 Textes du trimestre in progress
chez Le chasseur abstrait
Groupe PERSONÆ

Les uns se groupent pour s’entrecaresser à coups de recensions alambiquées. D’autres, comme Renaud Alixte, Patrick Cintas, Romain Gambois, LUCE et Pierre Vlélo, n’ont pas d’autre intention que de s’aider à créer. Ce n’est pas un spectacle destiné à entretenir une fausse reconnaissance, mais une activité secrète dont personne ne saura jamais rien. Et chemin faisant, la poésie conserve ce qui fera toujours la différence : l’honnêteté et la sincérité. Et, pourquoi ne pas le dire, des talents uniques en France, bien loin des gémissements et léchouilles des coureurs de dots et des courtisanes.


Le groupe PERSONÆ a mis sur le tapis de la RALM deux projets :
participation de Pierre Vlélo aux caNNibales de Patrick Cintas.
le Projet Babelin avec Renaud Alixte, LUCE, Patrick Cintas, Pierre Vlélo et Romain Gambois. Future collection du Chasseur abstrait éditeur.

Chantiers en cours :
Projet BABELIN
Jéhan Babelin - En voyage - Grandes odes - Phénomérides - Fables - Saisons - Haïkus dénaturés...
 Textes du trimestre in progress
chez d'autres éditeurs
Espace de Daniel Aranjo

Organisateur du colloque sur les Fantaisistes (USTV, 2001) et du colloque Saint-John Perse. MC HDR de litt. comparée à l’USTV depuis 1999 ; enseigne la littérature comparée, en Faculté des Lettres et aussi de Droit (enseignement option « Droit et Littérature »). Auteur d’ouvrages sur Salah Stétié, poète arabe, sur Saint-John Perse et la Musique (illustré par R. Petit-Lorraine), sur Miguel Torga, l’Ecole Fantaisiste, Paul-Jean Toulet, etc., et de 300 articles ou communications. Prix de la Critique 2003 de l’Académie Française. Collaborateur du Théâtre du Nord-Ouest (Paris 9°) qui a créé trois de ses textes (le dernier, « Les Choéphores » en avril 2006).

Chantiers en cours :
Sapphô - fragments d’éternité
 Textes du trimestre in progress
chez d'autres éditeurs
Espace de Francisco Azuela

Francisco Azuela, nació en la Ciudad de León, Guanajuato, México, en 1948. Es sobrino nieto de Mariano Azuela, primer novelista de la Revolución Mexicana. Estudió en las Universidades de Guanajuato, Iberoamericana, UNAM y Panamericana de la Ciudad de México, y en las Complutense de Madrid y Laval de Québec. Es miembro de la Sociedad General de Escritores de México, Miembro Ordinario y Miembro del Consejo Panamericano de la CISAC y Miembro de la International Writers Guild.

Chantiers en cours :
Semblanza autobiográfica
Cuando estalla el silencio
 Textes du trimestre in progress
chez d'autres éditeurs
Espace d’Henri Valero

Henri Valéro est un aventurier qui s’est tardivement assagi en fondant enfin une petite famille. En auto, parfois bateau ou avion-stop, il a découvert bien des horizons avant de naviguer quinze ans sur ses trois voiliers. Il a vécu de mille et un métiers puis de sa peinture (huiles aquarelles et acryliques), assez souvent aussi de la plongée sous-marine. Aujourd’hui, c’est le démon de l’écriture qui le démange mais il est bien loin encore d’en toucher d’autres bénéfices qu’une intense satisfaction personnelle. Romans, policiers, courtes nouvelles, contes pour enfants et pamphlets à l’encre vitriolée remplissent désormais sa besace.

Chantiers en cours :
Romans - nouvelles - délires...
 Textes du trimestre in progress
chez d'autres éditeurs
Espace de Daniel de Cullá

Chroniqueur infatigable, poète bois-sans-soif et artiste plastique moderne sans concession, Daniel de Cullá est un des plus anciens de la RALM. Satiriste, humoriste, fabuliste... ses tentacules explorent l’espace du web pour laisser la trace d’un Espagnol digne des meilleurs baladins. La Aventura de Bien o Mal Escribidor : « Así, a bote pronto, hacer un repaso de mi vida y milagros como escritor es un poco arduo, pues mi escribanía, papelera o mueble para escribir es rica en historias verídicas, con sus alegrías y tristezas, como el propio desarrollo de la Vida misma, y la miseria de su espectáculo. »

Chantiers en cours :
Chroniques - poésies - revues...
 Textes du trimestre in progress
chez d'autres éditeurs
Espace de Pascal Uccelli

« « L’écriture sans calmants... », mon œuvre poétique. Préfacée par Ben, illustrée par Hervé Di Rosa et d’autres personnes originaires du Liban, de l’Iran, l’Espagne, je partage aujourd’hui, ma poésie « Body Bags » avec les détenus de la structure d’accompagnement à la sortie ( « SAS »), tous les vendredis, au centre pénitentiaire de Marseille / Prison des Baumettes, où j’anime un atelier d’expressions et d’actions autour de l’urgence sociale. Son nom : « Droit à l’hygiène ».

Chantiers en cours :
Poésie Body Bags
 Textes du trimestre in progress
chez d'autres éditeurs
Enrique Arias Beaskoetxea

Enrique Arias Beaskoetxea (Bilbao, 1958) tiene varios poemarios publicados en revistas electrónicas de literatura de España (Cervantes Virtual y Poemaria) y Francia (Revue d’art et de littérature, musique - RALM).
Asimismo ha colaborado en publicaciones de España (Ágora), Colombia (Túnel de letras) y Estados Unidos (Furman217).
Es uno de los autores asociados a la "Asociación de Escritores de Euskadi" : escritoresdeeuskadi.com/es/

Site : enriquearbe.blogspot.fr

Chantiers en cours :
Poemarios
 Textes du trimestre in progress
chez d'autres éditeurs
Espace de Rolando Revagliatti

Rolando Revagliatti nació el 14 de abril de 1945 en Buenos Aires, ciudad en la que reside, capital de la República Argentina. Su quehacer en narrativa y en poesía ha sido traducido y difundido al francés, vascuence, neerlandés, ruso, italiano, asturiano, alemán, albanés, catalán, inglés, esperanto, portugués, bengalí, maltés, rumano y búlgaro.

Chantiers en cours :
Poemarios - Entrevistas
 Textes du trimestre in progress
chez d'autres éditeurs
Espace de Carmen Vascones

Samborondón, 1958, provincia del Guayas- Ecuador, de profesión Licenciada en Psicología, 1983 y Psicóloga Clínica, 1984, ha trabajado con Instituciones de atención al niño, la familia y a la comunidad (INNFA), Programa muchacho trabajador del Banco Central (PMT), Fundaciones, tanto en Investigaciones, Asesorías, Coordinaciones sobre Atención al Maltrato, Abuso sexual, Deberes y Derechos, Formación Cívica y Democrática, desarrollos de Espacios Alternativos Creativos. Ha laborado en Colegios y Universidades ; Ha dado talleres de creación literaria.

Chantiers en cours :
Essais - poésies - narrations...
 Textes du trimestre in progress
chez d'autres éditeurs
Espace de Santiago Montobbio

Santiago Montobbio est né en 1966, et les premiers poèmes de Hospital de Inocentes datent de 1985. La jeunesse du poète a de quoi nous surprendre, tellement sa culture, la maturité tranquille de sa vision et la robuste limpidité de sa langue témoignent d’un tempérament d’homme et d’écrivain très affirmé.

D’emblée, la parenté de la poésie de Montobbio et de celle de certains de ses grands prédécesseurs espagnols, Alberti et Machado en particulier, nous frappe. A partir d’images simples, empruntées au quotidien et à la nature, il évoque le “sentiment tragique de la vie” qu’Unamuno plaçait au fond de l’âme espagnole, ou ce “passage éphémère” que Cecil Day Lewis citait comme “le thème poétique par excellence”. Les fantômes du vent, les “eaux orphelines” “un amour, une ombre, un oubli” sont les symboles favoris de cette poésie du passage, comme les vies qui “passent comme rien”, sans bruit, avec simplicité, dans le silence. Jean-Luc Breton

Chantiers en cours :
Poésies complètes chez El Bardo
 Textes du trimestre in progress
chez d'autres éditeurs
Autres textes retenus ce trimestre

Pour suivre l'évolution du numéro 108 in progress, retrouvez la sélection dans la RALM : articles des membres de l'équipe rédactionnelle, à l'œuvre chaque semaine, — des auteurs qui construisent ici leur propre espace – et des auteurs qui nous rendent visite de temps en temps.

 Textes du trimestre in progress
La poésie a des racines.
Cultivez-la !
Sans cette culture,
le comité de lecture vous enverra sur les roses.
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -