Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Les salons
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 1er juillet 2013.

oOo

Les salons … ce mot renvoie à une époque passée, à une époque ancienne, ainsi qu’à des clichés ou de vagues souvenirs, comme des habitations privées où l’espace dévolu à la conversation est grand, vaste, même, chargé de tentures, de mobiliers en bois, de fauteuils, de luminaires cossus, traversé par la lumière crue du jour, empli également d’intentions liées à la spéculation, à la curiosité, à l’émerveillement, au doute, à la polémique ou la joute…

C’est d’abord Cornélia, au IIe siècle avant J-C, qui marque les esprits romains en donnant salon. Elle entoure en un premier temps ses fils, les Gracques – à l’origine d’une réforme agraire capitale – des plus grands noms de la littérature et de la philosophie. Fort cultivée, elle ne cesse de porter attention aux esprits brillants de son temps. Après la mort de son mari, cette femme d’exception se retire dans la villa de Misène, à l’écart de Rome, où les meilleurs esprits de la Ville ainsi que les philosophes grecs affluant en Italie lui rendent visite et conversent en cénacle.

On peut ensuite évoquer les salons du XVIIe siècle, révélateurs d’une vie intellectuelle et mondaine très active, en parallèle à la Cour. Ce sont généralement des hôtels aristocratiques, animés par des femmes cultivées et brillantes, comme la marquise de Rambouillet qui cultive l’art de la conversation et les divertissements littéraires – épigrammes, portraits, énigmes, bouts-rimés, sonnets galants … - , c’est le temps du badinage, c’est le temps de la préciosité. Ninon de Lenclos et Mlle de Scudéry, elles, favorisent les rencontres et l’émergence de valeurs nouvelles qui influencent les auteurs classiques : l’analyse psychologique des sentiments d’une part, la figure de « l’honnête homme », soucieux de politesse, de distinction, tourné vers les arts et les sciences d’autre part, sont les deux grands axes privilégiés qui fabriquent l’homme en société du Grand siècle.

Un siècle plus tard, l’essence des salons évolue dans un sens plus culturel et politique, l’élaboration de l’Encyclopédie, pendant plus de trente ans, étant l’une des grandes réalisations de l’époque, une œuvre qui affronte conjointement le pouvoir royal et l’Eglise. L’art du mot d’esprit demeure, auquel s’ajoute la circulation des idées et des livres, à rebours des conventions du moment. Mme de Tencin, Mme du Deffand, Mme d’Epinay et Mlle de Lespinasse sont les principales hôtesses de ce temps qui accueillent volontiers les récits de voyage, les concerts, les pièces de théâtres, et les opinions de penseurs tels que Diderot ou Voltaire. La spécificité de ces salons, c’est leur caractère international, à l’origine de l’Europe des Lumières. L’esprit critique et d’examen y est prépondérant, assurant un mouvement constant dans les échanges et les querelles.

En ce début du XXIe siècle, les espaces domestiques n’ont pas beaucoup changé, ils ont même dans l’ensemble gagné en superficie, surtout chez les gens aisés qui peuvent accueillir, qui peuvent recevoir en toute liberté. Loin des institutions médiatiques, loin des organismes scolaires, loin des associations culturelles, loin … Mais près de la matrice, près du fond, près de la forme … grâce à la lecture … à la contradiction … opinions croisées, décroisées, pause … reprise du tour de table ou intervention du conférencier qui reçoit les questions … et relance … La mémoire vit, les souvenirs reviennent, encore plus nets qu’auparavant. Et le réel apparaît, plus clairement.

Le mot de passe pour être acteur et spectateur ? Pour être membre du salon ? Un seul : « Littérature ».

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Ajouter un document

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2020 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -