Aux victimes civiles d'une guerre sale.






jeudi 7 mai 2015

   

Rédaction : Gilbert Bourson, Patrick Cintas, Valérie Constantin, Daniel de Cullá, Jean-Michel Guyot, Pascal Leray, Benoît Pivert, Stéphane Pucheu, Johnny Rasco, Alan Sévellec, Robert Vitton, Pierre Vlélo, Nicolas Zurstrassen.

Pour l'envoi de propositions, utilisez le contact ci-dessus.

 

*NOUVEAU*

Sommaire :

Otrofictif
de Pierre Vlélo [LIRE...]
 [Sélection du trimestre] ...le meilleur des textes reçus.
 

Qu'est-ce qu'une revue?

En papier ou numérique, une revue littéraire n'est pas un magazine.
On n'y publie pas pour se faire remarquer.
On y est choisi parce que ce qu'on y propose a un intérêt littéraire ou artistique (classique ou moderne).
L'auteur y cède sa place à son art.
Et cela ne peut avoir lieu sans souffle ni générosité.
Si vous proposez quelque chose, ne vous contentez pas de donner, ou de prêter, un échantillon de votre talent. Pensez plutôt à présenter votre travail pour en montrer l'intérêt.

Patrick Cintas.
Responsable de la publication.

 

 



Valérie
Constantin
ASEMIC ART


[ICI]


 

Sélection du trimestre
in progress
tous les lundis

C'est ici qu'on suit la construction
du numéro en cours de la RAL,M
semaine après semaine...
jusqu'à la fin du trimestre.

Travaux en cours
[Copiez ce message pour le diffuser]

Nouveautés dans la RAL,M
************************

http://www.ral-m.com/revue/

 

Edito
********

Jean-Michel Guyot - Monde, technique et humanité - « La dissolution de l'être dans les techniques, l'appel de la terre occulté, méprisé, et les « vieilles » superstitions abandonnées en lieu et place d'un être au monde qui ignore le monde pour n'en faire qu'un champ d'expériences, un vaste chantier ou, au besoin, une ruine... »

 

A la Une
********

- Bla bla bla - de Renaud Alixte - "Vous offrir une fleur arrachée coupée condamnée me met les nerfs à bout."

- Tous comptes faits - de Robert Vitton - "J'aurai toujours payé mes écots en chansons Ritournelles de coin de rue, rondes de table, Complaintes de caf'conc', virelais de boxon, Rotrouenges de lieux plus ou moins fréquentables."

Feuilletons
*********

- La calbombe céladone - Appel au meurtre - Vive le fascisme ! - "Il n'est vraiment marrant de savoir qu'Agnès Saal, énarque et ancienne directrice générale du Centre Pompidou, PDG de l'Ina, a réussi à voler près de 40.000 euros en à peine un an d'activité au sein de cette vénérable institution."

- Relisez CHAPERON-ROUGE de Gilbert Bourson texte intégral avant de découvrir la semaine prochaine le nouveau feuilleton de Pascal Leray : Métaphysique histoires peu drôles...

- XXI - Que vous dites, monsieur Hartzenbusch ! Que vous dites ! - Comment j'ai rencontré Arto*- Un nouveau feuilleton de Patrick Cintas - A propos de l'infantilisation du monde... et de la littérature. -  "Vous ne m'en voudrez pas dâ€â„¢avoir été un peu long, mais j'avais tellement de choses à dire avant de m'engager définitivement"

Livre de la semaine
*****************

- Alberto Martínez-Márquez -  Estación del equívoco (poemario) - [Dans la RALM]
- Daniel de Cullá - Pluma y tintero - nº 29 - [Dans la RALM]
- Santiago Momtobbio - Hasta el final camina el canto de Santiago Montobbio - Chroniques
>>>>>
Amaranta Sbardella - Recónditas armonías de misterios- [Dans la RALM]
>>>>> Klaas Wijnsma - Presentación del libro- [Dans la RALM]
>>>>> Rafael Lozano - Presentación del libro- [Dans la RALM]

Nouveautés:
**********

Renaud Alixte
Fables

- Bla bla bla.

Gilbert Bourson
Chaperon-Rouge
- Relire le texte intégral...
Portraits et propos à vue de perdrix
- Cris dâ€â„¢enfants de la maternelle dâ€â„¢en face.
- Chaise de lâ€â„¢écrivain.
- Que voit-il sur le seuil de lui-même et partout.
- Rond de serviette.
- Portrait dâ€â„¢une fenêtre à la première personne.

Patrick Cintas
La calbombe céladone
- Appel au meurtre - Vive le fascisme !
Analectic Songs
- Petite chanson, jarcha.
- Petits êtres sans défense.

Daniel de Cullá
- Pluma y tintero - nº 29 -  - [Dans la RALM]
- Catalina Barrabás.
- El Cid moro.

Romain Gambois
Poésies matinales :
- Excès de zèle.
- Fleurs à faner.

Jean-Michel Guyot
- Monde, technique et humanité (édito).
- Dans l'espace inquiet.
- A l'épreuve de la voix.
 
Pascal Leray
Plaques tournantes (poésie)
- à découvrir la semaine prochaine le nouveau feuilleton de Pascal Leray : Métaphysique - histoires peu drôles...

LUCE
- Au bois irons-nous, conard ?

Santiago Momtobbio
- Hasta el final camina el canto de Santiago Montobbio - Chroniques
>>>>>
Amaranta Sbardella - Recónditas armonías de misterios - [Dans la RALM]
>>>>> Klaas Wijnsma - Presentación del libro - [Dans la RALM]
>>>>> Rafael Lozano - Presentación del libro - [Dans la RALM]

Stéphane Pucheu
- FM comme Freddie Mercury.
- Le train (nouvelle).

Robert Vitton
- Tous comptes faits.

Pierre Vlélo
Otrofictif
- 28 - "Il fut un temps (déjà lointain) où la ville prenait un sens chaque fois quâ€â„¢on en évoquait les principes fondateurs et les ressources mobiles."
Mauvaises nouvelles
- Mes bottines.


Suivez l'actualité de la RALM [FACEBOOK]

https://www.facebook.com/chasseurabstrait

 

Édito
La poésie a des racines.
Cultivez-la !
Monde, technique et humanité

par Jean-Michel Guyot

 

Le mystère des choses est la source de toute cruauté à l'égard des hommes.
Emmanuel Levinas, Heidegger, Gagarine et nous.

 

Ainsi partout où j'irais, nulle part ne serais.

La dissolution de l'être dans les techniques, l'appel de la terre occulté, méprisé, et les « vieilles » superstitions abandonnées en lieu et place d'un être au monde qui ignore le monde pour n'en faire qu'un champ d'expériences, un vaste chantier ou, au besoin, une ruine. 
Voilà où nous en sommes. 
Nature ruinée par l'homme, et dangereuse que les techniques tiennent à distance et dont elles filtrent, canalisent et exploitent les ressources pour le besoin du plus grand nombre. 
Techniques supranationales censées rapprocher, unifier même les hommes sur cette terre. 
Dans ces conditions, un gouvernement mondial fondé sur les grand partage équitable des ressources naturelles apparaît comme la seule solution pour battre en brèche les nations orgueilleuses, figées dans leur glorieux passé et veillant jalousement sur leurs intérêts. 
Pure illusion que cette gouvernance.[...]

 

À la Une
Bla bla bla
bavardage
de
Renaud Alixte
Parler pour ne rien dire
me repose.
Sous la charmille
je vous aime.

Vous offrir une fleur
arrachée
coupée
condamnée
me met les nerfs à bout.

Prenons plutôt ce chemin.
Et tenons-nous par la main.
Sans chemin, pas de main.
Et sans main, je me sens
perdu au milieu de rien.

 

Las creencias religiosas tienen como origen la ley del menor esfuerzo.
Vicente Huidobro
http://www.vicentehuidobro.uchile.cl/
Daniel de Cullá

Mail Art

 

Tous
comptes
faits
Prière d'insérer de Robert Vitton.

 

oOo

 


    Pascal
Leray
MUSIQUE


[ICI]
Nouvel
enregistrement


[Arc réflexe]

 

 

Feuilletons
XXI - Que vous dites, monsieur Hartzenbusch ! Que vous dites !
Comment j'ai rencontré Arto*
Un nouveau feuilleton de Patrick Cintas
A propos de l'infantilisation du monde
...et de la littérature.

Voilà. Vous savez tout sur ma situation, monsieur. Vous ne m’en voudrez pas d’avoir été un peu long, mais j’avais tellement de choses à dire avant de m’engager définitivement… vous m’avez dit que c’était définitif… on ne recule plus une fois qu’on s’est engagé dans cette voie… vous avez constaté vous-même que je ne vous ai rien caché de mes petits problèmes personnels… enfin… de l’essentiel… la vie est tellement compliquée quand on se met à l’écrire… j’espère que j’ai fait le tour, faute d’avoir tout dit… à quoi bon tout dire si l’essentiel suffit à tout faire comprendre… oui, oui… je me soigne toujours… ah ! je veux ! Le traitement me réussit. Je serais bien sot si je m’en passais sous prétexte de retrouver un semblant de cohérence… qui servirait à quoi, monsieur ? Vous en savez maintenant autant que moi. J’ai apporté trois photos et la liste complète de mes dimensions extérieures. Aussi un fragment de tissu musculaire et un faisceau de fibres nerveuses avec quelques plaques myoneurales. Non, non !... je ne regrette rien. Et il ne m’arrivera pas de regretter. Ah ! Quand je me lance, je ne reviens pas. Je ne suis jamais revenu. Vous pensez ! J’ai tant d’espoir. Et je me sens tellement fort depuis que je sais… Puis-je vous embrasser, monsieur ? Les mains, seulement les mains. Les pieds si vous voulez. Rien qu’un baiser en signe se soumission à ce que je crois. Merci ! Merci ! Merci toujours !

* Suite proleptique de "[J'encule Marine]"

 

oOo

 

Il y a des choses simples comme un regard et d'autres qui en compliquent le sens. Pierre Vlélo.
Livres de la semaine
Conditions : eTexte intégral/ Chronique/ Livre reçu [Contact]

Hasta el final camina el canto
de Santiago Montobbio

Chroniques de


Amaranta Sbardella>>
Rafael Lozano>>
Klaas Wijnsma>>

 

Appel au
meurtre
Vive
le fascisme !

Il n'est vraiment marrant de savoir qu'Agnès Saal, énarque et ancienne directrice générale du Centre Pompidou, PDG de l'Ina, a réussi à voler près de 40.000 euros en à peine un an d'activité au sein de cette vénérable institution. Et qu'elle en a fait profiter son fiston, fils de pute. Et qu'on ne l'a pas piquée à voler ailleurs dans les comptes de la République. Pas encore, bonne mère !

Personne ne se réjouira de savoir qu'aucune plainte ne sera déposée à son encontre, le système judiciaire français ne permettant pas l'accusation privée au profit d'un total contrôle de l'administration judiciaire par l'État dont cette salope est une employée haut, très haut placée.

Oups ! J'ai dit salope, oubliant que le sens sartrien de ce mot ne s'applique pas à ce genre de crapule.

 

Que diriez-vous
d'un feuilleton
pour approcher le printemps
avec la fleur de l'âge ?
Relisez
CHAPERON-ROUGE
de Gilbert Bourson
texte intégral
avant de découvrir la semaine prochaine le nouveau feuilleton de Pascal Leray :
Métaphysique
histoires peu drôles
Chaperon-rouge a dans sa poche le conte de son homonyme, plus ceux "de la folie ordinaire" de Bukowski. Elle raffole du vieux dégueulasse génial et alcoolo. Elle rêve parfois qu'elle lui apporte son petit pot bien rond, et qu'elle surfe sur la voix de rogomme et de loup solitaire de l'Américain. Couchée, elle se prend pour les women des contes et se touche en lisant. Son doigt prend la forme d'un goulot de canette de bière pour la circonstance. Autant dire que Chaperon-rouge se beurre les mirettes, pour veiller le plus possible avec son vieux, et mijoter dans le ragout sexuel de son septuagénaire. La culture dit-elle est chose indispensable pour avoir les idées les plus affriolantes. Quand elle a lu le petit Chaperon-Rouge pour enfants, elle s'est bien marrée, elle a téléphoné au loup pour lui dire qu'elle a pigé, et que de jouer les Mère-grand n'est pas très nécessaire, mieux vaut jouer franc jeu. À moins d'être un travelo qui veut gouiner les fillettes. Elles ont beau être nées de la dernière averse, elles sentent les choses.

 

Rédaction - Les travaux des membres de la rédaction - works in progress
PERSONÆ
Renaud Alixte
Romain Gambois
LUCE
Pierre Vlélo

 

  Un nouveau groupe
dans la RALM

 

la semaine prochaine
nouveau feuilleton
de Pascal Leray

Métaphysique
histoires peu drôles

Pascal Leray

AVEC L'ARC NOIR II
livre 2. Cahier 2.

Plaques tournantes,
Recettes.

2013 - 2014

A suivre chaque semaine :

Pour faire suite à
Chez Le chasseur abstrait
édition papier - 440 pages.

>> Catalogue

 

oOo

 

Pascal Leray

L'Œgmur

Dernières parutions:


>> RAL,M nº 87


Le projet !
Pas moins de huit romans publiés dans la RAL,M en lecture gratuite et un neuvième chez Le chasseur abstrait en versions papier et numérique.

>> Etc.

+ liens externes

[Le soir de mnose] - Journal

[Irniv Gyirn] - Galerie

 

Souffle
poétique

C'est que le souffle poétique est pris dans une double interrogation.

Il interroge l'espace à portée de parole et il s'interroge sur la portée exacte de son geste, pour ainsi dire de sa geste, c'est-à-dire de sa gestation au sens clinique et clanique du terme, sur sa validité pratique, sur ses conséquences aussi, à cette nuance près: jamais l'interrogation ne freine l'élan premier et dernier: la parole a toujours le dernier mot. - J.M. Guyot. [Quelque part entre vivre et écrire]

Miroirs brisés

Espace de

Nicolas Zurstrassen

 

Dernières parutions:

 

 

oOo

 

Lettres vagabondes
Benoît Pivert


 

L’inconstance de l’espèce de Judith Schalansky ou les ravages des sciences naturelles

 Qu’y a-t-il de plus éloigné du romantisme que la biologie pour qui l’homme est un événement fugace à base de protéines, l’amour maternel une question d’hormones et la joie une affaire de dopamine ? On espère que les scientifiques l’oublient parfois. Le bonheur a, pour s’épanouir, besoin d’un peu de poésie et d’illusion. Pour son malheur, Inge Lohmark, professeur de biologie et héroïne du roman de l’Allemande Judith Schalansky, L’Inconstance de l’espèce[1], ne perd jamais de vue les lumières de la science. Comme si cela ne suffisait pas à son infortune, Inge Lohmark enseigne la biologie dans une petite ville de l’Est de l’Allemagne où le lycée Darwin s’apprête à fermer car il n’y a plus guère que les cas sociaux qui fassent des enfants et les enfants des cas sociaux ne vont pas au lycée.


Lire la suite [...]

---Dernières parutions :

 

oOo

 

 

 

Nouveau

Jeux d'OH

[Dans la télévision...]

 

 

Alan Sévellec

Un captif écrit

sur la neige

Celui véritable qui ne triche pas. Mais celui-ci échappe toujours, éternellement à l'attention. Lequel vous baise, vous perd. Quoi que vous tentiez. Car vous ne gagnerez pas, c'est prévu, autant vous laisser transporter sans plus de résistance, assis dans ce grand cinéma. À croire pouvoir diriger les choses. Si l'on tient encore à faire des images, depuis le temps qu'elles ne portent plus... en tous les cas... c'est décidé, que le rythme accroisse sa cadence. Comme pour un blues virant sa transe et roulant à s'en tordre l'ivre gosier des chanteurs transportés à l'unisson. Le silence énorme du ciel rose. Les répliques fusant un soir où l'on se sent puer de tout son passé... même Jusqu'à cet air de rancune qui ne vous rafraîchit plus malgré tout l'air du soir.

 

[Texte complet ICI>>]

 

oOo

 

Alan Sévellec publie
un autre roman
chez [Petits tirages]


Cliquez

 

Renaud
Alixte

Fables

N'ayant pas le goût du lyrique ni celui des grandes narrations, je m'en remets à la fable. Et j'adopte le principe bukowskien :

La poésie en dit long et c'est vite fait ; la prose ne va pas loin et prend du temps...

 

---Dernières parutions:

 

Romain
Gambois

Saisons - poésie

Si l'hiver ressemble à la mort, il me reste trois saisons pour aller où je vais. Je me propose d'explorer cette triple métaphore, en commençant par le printemps parce que tu viens d'arriver.

 

---Dernières parutions:

 

'LUCE'

En voyage - poésie

J'irai peut-être au bout de cette merde d'existence. T'en sais rien toi non plus. Et t'es pas le seul à aimer la vie. Le plaisir surtout. Alors... tu me le donnes ou il faut que je gagne du pognon...?.

 

---Dernières parutions:

 

Pierre VLELO

Otrofictif
poème narratif

Dernières parutions:

Mauvaises
nouvelles

Dernières parutions:

 


>> RAL,M nº 91

Entretien à propos d'Otrofictif

Publié aussi dans la revue
Corto nº 22
pour les versions papier
et numérique

 

Pour adhérer au
groupe PERSONÆ
utiliser le
contact ci-dessus

 

oOo

 

 

Robert Vitton

Le zinc

Tous comptes faits

J'aurai toujours payé mes écots en chansons
Ritournelles de coin de rue, rondes de table,
Complaintes de caf'conc', virelais de boxon,
Rotrouenges de lieux plus ou moins fréquentables.

Je n'étais pas de ceux que l'on mène en bateau,
Que l'on oblige à boire à la saumâtre tasse,
Ni de ceux que l'on sangle à l'infâme poteau,
Ni de ceux que l'on râpe et que l'on rapetasse.

Ce n'est pas, savez-vous, mon cercueil que je suis.
Vous en êtes encore à troubler ma cervelle.
Qu'allez-vous voir six pieds sous terre si j'y suis
Dès que je tarde un peu à donner des nouvelles ?


Lire la suite [...]

 

 

 

Valérie
Constantin
plasticienne

LIENS :

Site personnel :
valerieconstantin.ral-m.com

RAL,M 89 :

>> RAL,M nº 89

Trauma I, II & III Film
in progress

Facebook :
valerie.constantin.79

 

Gilbert Bourson

---Dernières parutions:


>> RAL,M nº 88

Texte intégral
Publié aussi dans la revue
Corto nº 21
pour les versions papier
et numérique
Portraits et propos
à vue de perdrix

 

Daniel de Cullá

Primicias

 

Nuevo libro en librería:
El ser humano, animal en origen y con instintos,es también espíritu, filosofía, trascendencia... Somos animales parciales que osan buscar la verdad (al precio que sea). A todo nos atrevemos, y esa osadía es la esencia de nuestra naturaleza. Hemos osado levantar la cabeza y dejar de agachar los ojos: quizá por eso se nos nie ga el paraíso o quizá por ello algún día lleguemos a encontrarlo, ¿quién lo sabe?Mientras tanto, debemos seguir buscando, debemos seguir sufriendo y debemos seguir tanteando en la oscuridad con nuestro bastón del intelecto.Estos poemas van dedicados a esos seres que se atreven a pensar, que se atreven a vivir y ¡a dar la mejor versión de sí mismos!
[En Amazon...]

Y

[AQUÍ]

 

oOo

Découvrez

les espaces

d'auteurs

[ICI>>>]

 

tramos-e

Claudio Simiz :
sus respuestas
y poemas

Entrevista por
Rolando Revagliatti

[Aquí...]

El poeta lo sabe :
entre la íntegra locura
y la obscena cordura
sólo media un paso,
y él está
(todos estamos)
sosteniendo la vida
con un pie en cada abismo.

Soy un tipo más bien solitario que, paradójicamente o no, vive “condenado” a la comunicación, fundamentalmente la verbal. Esas experiencias de animación cultural surgen, en primera instancia, de la necesidad de contactarme con la vida social, luego de la acotada experienciauniversitaria que ya describí. Iba descubriendo el mundo con actitud militante, esperanzadaen las posibilidades de cambio. Sin embargo, ya en mis veinticinco años, me iba dando cuenta de que la “política de los políticos” no era para mí, y sí lo era un territoriode experimentación, de comunicación y construcción grupal y horizontal, que ora con vértice en lo comunicacional, ora en lo educativo o artístico, me deparaba el sentimiento de estar desarrollando una tarea imprescindible para el crecimiento grupal e individual, autogestiva y contestataria del poder, de lo culturalmente impuesto.

 

Patrick Cintas

[>>...]

gor ur patrick cintas

 

État des lieux

 

Cliquez pour lire dans la RAL,M
ou dans la Télévision

texte intégral

 
Gor Ur,
le Gorille
Urinant
Le dieu
que vous
aimerez haïr
Tome I Tome II
          
 

Tome III

Le voyage en France

FIL 1 FIL 2
 Marvel in Hell Saga de
Louis Marette

in progress





Se continue sur [MCM]

En librairie
[Catalogue Chasseur abstrait]

Les aventures
de Télévision

Cependant Calypso se réjouissait d'un naufrage qui mettait dans son île le fils d'Ulysse, si semblable à son père.

Télévison, enfant, se donne la mort.

Il arrive devant la porte de l'Enfer. Le Diable ouvre :« Désolé, petit, mais il n'y a plus de place. Va voir à côté. »

L'enfant frappe à la porte du Purgatoire. « Il n'y a pas de place pour toi ici ! »

Il frappe à la porte du Paradis :  « Je ne peux pas te recevoir ici, mon enfant, dit Saint Pierre. Mets-toi dans un coin en attendant. » Et l'enfant se met à attendre avec d'autres. Pour tromper le temps, il écrit Les chiens du Paradis.

Plutôt qu'une parodie de la Divine Comédie, ce travail est un relatif du poème de Pound, Cantos. Mais ici, quand le poète (enfant) veut entrer en Enfer, il en est empêché. À la place de l'Histoire, il ne rencontrera que lui-même. Et pour finir, au Paradis il ne trouvera qu'une niche dans l'attente d'assumer son destin de damné.

[http://www.ral-m.com/television]

Curieux...

Lecture
aléatoire

[Dans la télévision...]



 

TELEVISION

>lisible

sur téléphone<

Choisissez un mode de lecture




Site mobile

© 2015 Patrick Cintas

 

Littérature
numérique

La couille
de Saint Pierre

ébauche
avec le Grand Jeu de l’Auteur

On a beaucoup parlé de ses larmes, mais jamais de sa couille (il n’en avait qu’une). Télévision, qui voyage sans Mentor (hélas pour lui !), l’a rencontré. Un objet en témoigne, que la RAL,M est fière de présenter à ses lecteurs. Que l’on clique sur l’image pour s’en rendre compte.

 

 

Impression/Improvisation/Composition
(Kandisky)

[>>CATALOGUE]


    Patrick
Cintas
MUSIQUES


[ICI]

 

 

Daniel
 de Cullá
MAIL ART


[ICI]

et [ICI]

 

Journal de bord
      

   Dernières parutions :

Galeries de Valérie Constantin - Compressions de 100 centimètres carrés
*ATTENTION - l’expo se continue à la Bibliothèque de Pamiers*
*et au centre culturel de Saint-Jean-de-Verges*
La calbombe céladone de Patrick CINTAS - Appel au meurtre - Vive le fascisme !
LUCE - En voyage - Au bois irons-nous, conard ?
Choix de poèmes (Patrick Cintas) - Petite chanson, jarcha
Choix de poèmes (Patrick Cintas) - Petits êtres sans défense
Otrofictif, poème narratif - Otrofictif 28
Essais de Jean-Michel GUYOT - Monde, technique et humanité
Espace de Renaud ALIXTE - Fables - Bla bla bla
LE ZINC DU FORGE-MÈTRE - Tous comptes faits
Tome II - Comment j’ai rencontré Arto - XXI - Que vous dites, monsieur Hartzenbusch ! Que vous dites !
Portraits et propos à vue de perdrix - Cris d’enfants de la maternelle d’en face
Portraits et propos à vue de perdrix - Chaise de l’écrivain
Portraits et propos à vue de perdrix - Que voit-il sur le seuil de lui-même et partout
Portraits et propos à vue de perdrix - Rond de serviette
Portraits et propos à vue de perdrix - Portrait d’une fenêtre à la première personne
Espace de Daniel de CULLA - Revista Pluma y Tintero no 29
Espace de Daniel de CULLA - Catalina Barrabás
Espace de Daniel de CULLA - El Cid moro
Romain GAMBOIS - Saisons - Excès de zèle
Romain GAMBOIS - Saisons - Fleurs à faner
Essais de Jean-Michel GUYOT - Dans l’espace inquiet
Essais de Jean-Michel GUYOT - A l’épreuve de la voix
Essais (Stéphane Pucheu) - FM comme Freddie Mercury
Nouvelles (Stéphane Pucheu) - Le train
Sur Santiago MONTOBBIO - Rafael Lozano - Presentación del libro Hasta el final camina el canto de Santiago Montobbio
Sur Santiago MONTOBBIO - Klaas Wijnsma - presentación de Hasta el final camina el canto de Santiago Montobbio
Sur Santiago MONTOBBIO - Amaranta Sbardella - RECÓNDITAS ARMONÍAS DE MISTERIOS - Hasta el final camina el canto de Santiago Montobbio
Otrofictif, poème narratif - Otrofictif 27
Choix de poèmes (Patrick Cintas) - Vous reviendrez
Choix de poèmes (Patrick Cintas) - Que crois-tu que je cherchais ? La Ville, l’Invention...
Chroniques - L’inconstance de l’espèce de Judith Schalansky ou les ravages des sciences naturelles
Tome II - Comment j’ai rencontré Arto - XX - Je peux tout de même pas faire l’amour à une vioque de près de cent balais !
Chaperon-rouge (feuilleton de Gilbert Bourson) - Suite et fin
Mauvaises nouvelles (Pierre Vlélo) - Mes bottines
La calbombe céladone de Patrick CINTAS - Une nouvelle idée de dieu (2)
Alberto MARTÍNEZ-MÁRQUEZ - Estación del equívoco (poemario)
Portraits et propos à vue de perdrix - Photographie en gros
Portraits et propos à vue de perdrix - Quel beau spectacle mais quel beau spectacle
Portraits et propos à vue de perdrix - Tombouctoutou ou les gencives sans dents
Portraits et propos à vue de perdrix - La fin d’un rêve trivialement conté
Portraits et propos à vue de perdrix - Le petit vélo rose avec à l’arrière une fillette en rose
Espace de Daniel de CULLA - La Rueda del Mundo
Espace de Daniel de CULLA - Ondas sonoras
Espace de Daniel de CULLA - Tríptico gótico en madera
Romain GAMBOIS - Saisons - Fleur de l’âge
Romain GAMBOIS - Saisons - Les mouches
Essais de Jean-Michel GUYOT - Le vivifiant
Essais de Jean-Michel GUYOT - Libre à vous
Poésie de Jean-Michel GUYOT - Lignes de front
Histoires de famille - L’homme venait d’assassiner son épouse...

Lire toute la sélection du trimestre dans le   
[dernier numéro de la RAL,M]
   
in progress
   

 

Pascal Leray

[ICI]
VIDEO ART
Valérie Constantin

[ICI]

 

Podium

Plus de statistiques [ICI]  

Articles les plus lus

En ce moment

Espace de Valérie CONSTANTIN/Galeries de Valérie Constantin  Compressions de 100 centimètres carrés
*ATTENTION - l’expo se continue à la Bibliothèque de Pamiers*
*et au centre culturel de Saint-Jean-de-Verges*

Espaces d’auteurs/Espace de Daniel de CULLA  OJOS nº 40
Espaces d’auteurs/LUCE - En voyage  Printemps de poètes - S’insurger dans la joie - Du 7 au 22 mars ? Voilà que j’écris des poèmes !

Livres numériques les plus téléchargés

Avril 2015

[Dictionnaire philosophique de Voltaire]
Texte intégral

Edition de P. Cintas.

1er

+21.000 téléchargements



oOo
[La Condesa Sangrienta]
Texte intégral

De Alejandra PIZARNIK.
Ediciones www.elortiba.org

2e

+1.700

 

oOo
[Saga de Louis Marette]

sur [MCM]
PDF à télécharger

3e ex aequo

+1300

[LES NOCES D'HERODIADE DE STÉPHANE MALLARMÉ-MYSTÈRE]
de Gilbert Bourson
2004/2015 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS. - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.

 S'inscrire au fil RSS RAL,M 

Add to Google 
  

Contact

Dépôt légal: ISSN 2274-0457