samedi 23 juillet 2016

   
La liberté est cannibale.
LUCE

Que vous propose la RALM?

WIKIPÉDIA L'article [RALM] demande à être développé. N'hésitez pas à vous rendre utiles. Merci de vous en tenir à la présentation et aux références.
2016
Grands chantiers de la RAL,M
PERSONÆ Travail commun de Renaud Alixte, Patrick Cintas, Romain Gambois, LUCE, Pierre Vlélo...
Pascal Leray Dictionnaire critique et raisonné du signifiant série et de la poétique sérielle - plus de 400 définitions.
Patrick Cintas N et les caNNibales - satire des sentiments et des idées en usage dans les romans tant moralistes que métaphysiques.

 

Une revue numérique trimestrielle - La RALM avec sa version papier CORTO

*NOUVEAU*

Ligne éditoriale
Littérature populaire, savante, scission typiquement française qui correspond au trobar leu et au trobar ric des troubadours eux-mêmes héritiers de la tradition andalouse qu'on retrouve intacte dans la culture gitane : cante chico et cante intermediario. L'amateur de littérature ne manquera pas d'ajouter que toute la littérature française, en tous cas jusqu'à Stéphane Mallarmé, s'est appliquée non seulement à supprimer le troisième et nécessaire palier, mais aussi et surtout à en démontrer l'inutilité et donc, dans un sens cartésien, la nuisance. L'aristocratie et sa bourgeoisie, doublées d'une domesticité impitoyable, ont formé l'esprit français, curieux phénomène toujours en déclin, comme l'y contraint sa nature même de mutilé. Heureusement, Mallarmé a su greffer la prothèse nécessaire équivalente au trobar clus, exploration de l'obscurité, et au cante jondo, plongée dans les profondeurs. Hélas, encore de nos jours, de médiocres écrivains tiennent le haut du pavé en appliquant le bon vieux principe hexagonal : importer, adapter et protéger. Pourtant, l'existence elle-même se charge le plus souvent de contredire l'auteur à succès officiel en poussant d'autres personnages dans le labyrinthe du noir et du complexe. [Lire plus...]

Sommaire :
SPALAS
par Jules Sarabande [LIRE...]
 [Sélection du trimestre] ...le meilleur des textes reçus.
 

 

Qu'est-ce qu'une revue?

En papier ou numérique, une revue littéraire n'est pas un magazine.
On n'y publie pas pour se faire remarquer.
On y est choisi parce que ce qu'on y propose a un intérêt littéraire ou artistique (classique ou moderne).
L'auteur y cède sa place à son art.
Et cela ne peut avoir lieu sans souffle ni générosité.
Si vous proposez quelque chose, ne vous contentez pas de donner, ou de prêter, un échantillon de votre talent. Pensez plutôt à présenter votre travail pour en montrer l'intérêt.

Patrick Cintas.
Responsable de la publication.

 

La Une de la semaine

La poésie a des racines.
Cultivez-la !
Sans cette culture, le comité de lecture vous enverra sur les roses.
Édito de Pascal Leray
L'esprit contemporain

Je me fous bien de la « cohérence ». Le plus grand massacre de l’histoire contemporaine n’a pas besoin d’elle.

Dors.

Les crimes de guerre sont commis aussi bien par le camp Kabila que par le M23. Des groupes armés n’ont pas d’appartenance définie. Le viol est une pratique généralisée, une arme de guerre. On les estime à 1 100 par jour. Cet hiver, un village entier a subi ça pendant 3 jours et 3 nuits. Les exactions sont insensées, monstrueuses. Dès mercenaires européens (français et belges) sont présents parce que le Congo est le pays le plus riche au monde en ressources naturelles. On a un peu parlé des « terres rares », un minerai nécessaire à là fabrication du téléphone portable. Son trafic est tenu par des bandes armées qui exploitent et tuent enfants, femmes et hommes. Le conflit congolais dure depuis 20 ans. Il a fait suite au génocide rwandais. Aujourd’hui encore, l’instabilité au Congo est lié à la situation au Rwanda. Certains génocidaires rwandais ont d’ailleurs poursuivi leurs activités au Congo. C’est un job. D’autres sont en France. On refuse de les extrader et on évite de se poser là question de la responsabilité de la France dans la drame rwandais. Le mercenaire Paul Barril a parlé de « mayonnaise africaine » pour évoquer le génocide rwandais. Or, c’est un drame téléguidé. Les 4 millions de morts du Congo n’existent pas. Ces 4 millions de morts ne sont pas dus à une défaillance morale des Africains mais à une série de manipulations des populations favorisées par les coloniaux. Les Kalachnikov ne poussent pas sur les arbres en Afrique, vois-tu ? L’absence totale de considération pour le drame, pour l’atrocité permanente qui fait d’enfants de moins de 10 ans des tueurs, est un crime. C’est un crime au même titre que les massacres eux-mêmes. Et ces auteurs français qui se croient supérieurs alors qu’ils ne sont, dans leur grande majorité, qu’une marée purulente de médiocrité, n’ont rien à dire au monde. Ils ne disent rien du monde. Ils s’accrochent à ces droits patrimoniaux qui ne sont qu’une funeste chimère pour la plupart. Ils croient qu’on devrait payer pour les lire alors qu’ils n’expriment rien que l’asphyxie du sentiment du bien commun. Je ne puis que mépriser cette absence totale de conscience historique. Et humaine. Ce qui se passe là-bas est là seule chose qui soit significative. Pendant qu’ici là pensée se resserre sur des gadgets numériques là bas on tue, on torture, on mutile, on viole, on massacre, on éviscère, on arrache les fœtus du ventre de leur mère.

Quoi d’autre ? Cela est pire que tout. Mais ici, le silence est total. Pourquoi ? Pourquoi un génocide en Afrique ne heurte-t-il pas la conscience de nos « élites » ?

Explique-moi.

Congo


Lire la suite[...]

 

Parution

Santiago Montobbio - edición bilingüe, holandés-español, de sus poemas en el libro Desde mi ventana oscura.

Crónicas por Luisa Ordóñez y Klaas Wijnsma.

Editor holandés Klaas S. Wijnsma.


Lire la suite[...]

 

 

Semaines :

 

 

La Une du Chasseur abstrait

Chine
de Gilbert Bourson
Roman
>> Site du Chasseur abstrait

 

Des nouveautés       tous les lundis

 Pour adresser vos contributions (Comité de lecture) [Contact]

   Les 100 dernières parutions :

Lire toute la sélection du trimestre dans le   
[dernier numéro de la RAL,M]
   
in progress
   

*Nouveau*
nº 96

À l'affiche

Encadré rouge: Texte en cours (parution ou feuilleton).

Revues RALM (web) et CORTO (papier)

Cliquez...

<<Numéros
précédents
  La collection

CORTO

<<Poésie
<<essai
devient

la revue
Numéro
vidéo

CD prévu...

 

Espaces d'auteurs

[auteurs.ral-m.com]

Les articles sont référencés (ainsi que leurs auteurs) par Google et figurent toujours dans les [Numéros de la RAL,M...]

Vous pouvez aussi [Rechercher...]

ou consulter le [plan du site...]

Si vous souhaitez participer, cliquez ici [Contact...] (Comité de lecture)

Les auteurs réguliers, notamment les membres de l'équipe rédactionnelle, sont publiés dans les [Espaces d'auteurs...] Survolez avec la souris pour voir le nom de l'auteur et cliquez sur les photos.

 

Un groupe d'auteurs - PERSONÆ

[personae.ral-m.com]

Cliquez sur l'image :

Renaud Alixte, Patrick Cintas, Romain Gambois, LUCE, Pierre Vlélo...

 

Un site d'auteur - Patrick Cintas Matorral

[patrickcintas.ral-m.com]

Site personnel - >> www.ral-m.com/television/

Dans la revue RALM - >> www.ral-m.com/cintas/

En librairie - >> www.ral-m.com/amazon/

En librairie - >> www.ral-m.com/chasseur/

Réseau - >> LinkedIn

Blog - >> pour suivre l'actualité du chantier...

Cliquez sur l'image pour suivre la publication de la série CANNIBALES

 

Un site d'artiste - Valérie Constantin

[valerieconstantin.ral-m.com]

 

Bientôt... un espace musical


En attendant, consultez notre rubrique "Musique".

[ICI...]

Des statistiques

Articles les plus lus

En ce moment

Statistiques [ICI]  

 

La RALM est éditée par Le chasseur abstrait [site]

2004/2016 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS. - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.

Contact

Dépôt légal: ISSN 2274-0457