Blog de la RALM

 

vendredi 25 juillet 2014

   

Rédaction : Gilbert Bourson, Patrick Cintas, Valérie Constantin, Daniel de Cullá, Jean-Michel Guyot, Pascal Leray, Benoît Pivert, Stéphane Pucheu, Johnny Rasco, Alan Sévellec, Robert Vitton, Pierre Vlélo, Nicolas Zurstrassen.

Pour l'envoi de propositions, utilisez le contact ci-dessus.

La RAL,M sera en vacances du 28 juillet au 31 août.

Nº 88 - Quartier Bas

1. Publication du poème de Gilbert Bourson
Quartier Bas
Texte intégral

2. Sélection in progress du trimestre

 

Qu'est-ce qu'une revue?

En papier ou numérique, une revue littéraire n'est pas un magazine.
On n'y publie pas pour se faire remarquer.
On y est choisi parce que ce qu'on y propose a un intérêt littéraire ou artistique (classique ou moderne).
L'auteur y cède sa place à son art.
Et cela ne peut avoir lieu sans souffle et sans générosité.
Si vous proposez quelque chose, ne vous contentez pas de donner, ou de prêter, un échantillon de votre talent. Pensez plutôt à présenter votre travail pour en montrer l'intérêt.

Patrick Cintas.
Responsable de la publication.

 

Édité par

Le chasseur
abstrait

www.lechasseurabstrait.com/chasseur

L'hiver est la saison infirme, nous avions

Plein nos poches des billets d'entrée pour nos mains

Et le vin des regards dans les yeux. Nous roulions

Sans corset ni abri pour briser l'abandon;

Toute neige est lisible comme dit Plotin.

— « Je cherche en ce moment ce qui nous amusait

Dans la conversation pendant que nous glissions

Sur un printemps probable » Et voilà que déjà

Les gens dépêchaient leurs vies vers les bureaux

Et les estaminets, comme on disait hier. Une foule

Se presse vers les gares —« On va l'rater chérie,

Fais fissa » —« Nous songions à cela afin que s'en exprime

Un éclatant prodige » On en entend de belles !!

Et les encombrements sans pensées, les vitrines,

Le mot pour la ville. La chaussée s'émeut

De pas qui disparaissent pour laisser des traces.

Noël est en route, le ciel est un renne —Dis moi quel cadeau

Faire à un escargot, alors qu'il a tout ça et sans contrepartie ?

Le pavé est immense dans la mare obscure

Des pensées qu'on dit vraiment insignifiantes.

— Comme je venais de m'asseoir un moment

Dans le métro pour t'écrire : j'ai dit ma chérie,

Parlant tout seul et fort et m'en suis aperçu

Bien après, et à cause des regards des gens. [...]

 

Prochain numéro

RALM 89  

octobre prochain     

 

avec Valérie Constantin

plasticienne

Le poème de Gilbert Bourson est aussi disponible en versions papier et numériques dans la collection Corto chez Le chasseur abstrait.

[Voir Catalogue...]

 

Notons que la collection Corto devient une revue papier et numérique. Les revues TP et RALMag s'interrompent. Par contre les Cahiers de la RALM se continuent.

Tous les numéros des revues interrompues restent disponibles en versions papier et numérique.

La collection Corto ayant publié 20 titres (Stéphane Pucheu, Jean-Michel Guyot et Margo Ohayon), Quartier Bas est donc le Nº 21 de la revue Corto. Merci Gilbert !
Sélection du trimestre
in progress
tous les lundis

C'est ici qu'on suit la construction
du numéro en cours de la RAL,M
semaine après semaine...
jusqu'à la fin du trimestre.

Travaux en cours

Le chasseur abstrait éditeur


roman

* Nouveauté *

à paraître

à la rentrée littéraire

 


[Espace dans la RAL,M...]

 

Découvrez

les espaces

d'auteurs

[ICI>>>]

 

Robert Vitton
Le conteur

Tout doux, tout doux, matelot baptisé à l'eau de morue... Tout doux, tout doux, entre deux vins, entre deux vagues... Tout doux, tout doux, les rues ne sont plus assez larges dans le quartier des filles d'amadou... Tout doux, tout doux, les façades ont du guingois dans l'architecture... Tout doux, tout doux, les murs rouscaillent bigorne... Tout doux, tout doux... Je bois amer, je crache doux! Tout doux, tout doux! Tout doux, tout doux!


Lire la suite [...]

Passade

Le bonheur est dans la garrigue,
Dans les vignes, dans le maquis…
Je laisse aux rumeurs mes intrigues,
Mes bouts-rimés et mes croquis.

Je laisse aux cintres mes costumes,
Mes tragédies pleines de trous,
Mes haut-le-coeur, mes amertumes,
Mes coups tordus et mes courroux.


Lire la suite [...]

 

 

 

Espaces d'auteurs

2 nouveaux

projets

 

'LUCE'

En voyage - poésie

J'irai peut-être au bout de cette merde d'existence. T'en sais rien toi non plus. Et t'es pas le seul à aimer la vie. Le plaisir surtout. Alors... tu me le donnes ou il faut que je gagne du pognon...?.

---Dernières parutions:

------ Le chat de Palapène
------ Allez Chochotte !
------ King
------ Tonton Tata
------ Voilà où on finit quand on n'a pas commencé...

 

oOo

 

Romain
Gambois

L'hiver - poésie

Si l'hiver ressemble à la mort, il me reste trois saisons pour aller où je vais. Je me propose d'explorer cette triple métaphore, en commençant par le printemps parce que tu viens d'arriver.

---Dernières parutions:

 

 

oOo

 

 

 

oOo

 

Poésies
de Robert Vitton

---Dernières parutions :

20 juillet 2014 -  Passade
13 juillet 2014 -  L'heure du berger
6 juillet 2014 -  La gratte
21 juin 2014 -  Les vôtres et les leurs
15 juin 2014 -  Le lundiste

Proses
de Robert Vittont

25 juillet 2014

---Dernières parutions :

20 juillet 2014 -  Le conteur
13 juillet 2014 -  Je suis une ronde
1er avril 2014 -  Le parolier
23 mars 2014 -  C'en est
8 décembre 2013 -  A suivre…

 

Musiques
de Pascal Leray

25 juillet 2014

Poésie
de Pascal Leray

25 juillet 2014

---Dernières parutions :

20 juillet 2014 -  Une hérésie du givre
13 juillet 2014 -  Exhibition
6 juillet 2014 -  La nuit
1er juillet 2014 -  1988
21 juin 2014 -  Partiels

 

Diaro
de Patrick Cintas

25 juillet 2014

---Últimos días :

2 mars 2014 -  Los recuerdos son
2 mars 2014 -  Un poco de sal
2 mars 2014 -  Lo que faltaba
18 mars 2013 -  Un Papa que nieve
11 mars 2013 -  Si tuviera cetro…

Romans, nouvelles, extraits
de Patrick Cintas

25 juillet 2014

---Dernières parutions :

Poésies
de Patrick Cintas

25 juillet 2014

---Dernières parutions :

20 juillet 2014 -  Joli !
20 juillet 2014 -  Elle pleure
20 juillet 2014 -  On arrêtera...
20 juillet 2014 -  Des œufs et du sperme
13 juillet 2014 -  Écrivain du dimanche

 

Poésie
de Jean-Michel Guyot

25 juillet 2014

---Dernières parutions :

13 juillet 2014 -  Au piano
13 juillet 2014 -  A la faveur de l'écume
13 juillet 2014 -  De vent et de pluie
1er juillet 2014 -  Regain
21 juin 2014 -  Avant-dernière pensée - Hommage à Guerre froide

Essais
de Jean-Michel Guyot

25 juillet 2014

---Dernières parutions :

6 juillet 2014 -  Un amour kaléidoscopique
21 juin 2014 -  L'homme sériel
8 juin 2014 -  La flèche et la roue
8 juin 2014 -  Entre amis
17 mai 2014 -  A une raison

Récits
de Jean-Michel Guyot

25 juillet 2014

---Dernières parutions :

23 mars 2014 -  Verdeur
23 mars 2014 -  Les courbes bleues
23 mars 2014 -  Le loup
23 mars 2014 -  Le beau corbeau
23 mars 2014 -  Hibernation

 

Essais
de Stéphane Pucheu

25 juillet 2014

---Dernières parutions :

20 juillet 2014 -  Le centre et la périphérie
13 juillet 2014 -  Abel Ferrara, la fureur de filmer
6 juillet 2014 -  Lettre aux lecteurs
1er juillet 2014 -  Fugitif
21 juin 2014 -  Théorie des socles

Nouvelles de Stéphane Pucheu
Traduzione di Mirta Cimmino

25 juillet 2014

---Dernières parutions :

21 novembre 2012 -  El castillo
6 novembre 2011 -  Lanistes
3 octobre 2011 -  Messia
3 octobre 2011 -  Mécanique ou huilée

Nouvelles de Stéphane Pucheu
Traduzione di Mirta Cimmino

25 juillet 2014

---Dernières parutions :

16 février 2014 -  Meccanica o oliata
9 février 2014 -  Messia
2 février 2014 -  Lanisti

 

Miroirs brisés

Espace de

Nicolas Zurstrassen

Le temps de la fin du monde commence.
Et ce commencement de la fin…
ne fait que commencer.

Contre l’hystérie chronologique du capital, emprunter un temps qui bifurque, dans la nuit des temps, dans la nuit canine : soit ce qui vient après la fin de l’Histoire.

 

---Dernières parutions:

Gentille tatane !

« Connaissez-vous la folie douce
Qui sur le chemin vous détrousse
Et vous laisse avec les oiseaux
Souffler dans les trous d’un roseau ?

Connaissez-vous douce folie,
Que jamais la mélancolie
Ne trouble de son doigt merdeux
Alors que le vôtre est boueux ?

Connaissez-vous chanson plus douce
Que cette folie qui vous pousse
A revenir pour vous asseoir
Sur le talus comme ce soir ?

Connaissez-vous cette inconnue,
Cet homme, cette femme nue
Que les oiseaux posent dedans
Votre esprit comme un doux enfant ?

Connaissez-vous ce fou qui pousse
Son baluchon et qui en tousse
Dans le soir couchant dont l’oiseau
Arrache un à un les roseaux ?

Si vous la connaissiez plus douce,
Couché sur l’herbe qui repousse,
Pourquoi ne pas la retrouver
Et du coup mieux vous en porter ?

Pourquoi l’avoir si peu chantée,
Cette folie douce et passée ?
Pourquoi poésie sans rimer
Est plus facile que d’aimer ?

Maintenant l’homme vous détrousse
Quand vous passez, pousse que pousse,
Sur le chemin que des oiseaux
Coupent à grands coups de ciseau !

Nous étions vous et moi tranquilles
Dans ce temps qui jamais facile
N’a non plus jamais existé.
Ainsi nous n’avons pas été !

Connaissez-vous la folie douce
Que la chance met à nos trousses
Pour nous pousser à dire vrai
Ce qui n’a jamais existé ? »

Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah !...

Patrick Cintas

[Voir comment
on économise
les tatanes...]

 

GRAND
NETTOYAGE
DE LA RAL,M

rendu nécessaire par son âge (+ de 10ans)

Publications d'au plus 2 ans.

Les autres ne sont plus visibles ici, mais sont référencées (ainsi que leurs auteurs) par Google et figurent toujours dans les [Numéros de la RAL,M...]

Vous pouvez aussi [Rechercher...]

Si vous n'êtes plus listé ici [participez...] (Comité de lecture)

Les auteurs réguliers, notamment les membres de l'équipe rédactionnelle, sont publiés dans les [Espaces d'auteurs...] Cliquez sur les photos.

 

oOo

 

 

---Dernières parutions:

Le lieutenant Arto Lafigougnasse est un adhérent « de cœur » du Front National. Peut-être pas entièrement parce que ses idées le portent à militer de ce côté du pétainisme ambiant, mais plus simplement parce qu'il veut « enculer Marine ». En tout bien tout honneur, le fantasme n'étant interdit que de passage à l'acte ou d'expression libre, écueil dans un desquels Arto finit par tomber. Un cadavre ordinaire (quoiqu'empalé) va le pousser en quatrième vitesse dans les réseaux souterrains du pouvoir globalisé. Il tombera dans les filets de K. K. Kronprinz, prince du Métal et inspirateur du Centre d'Essai des Métaux à Usage Culturel. Et le pire ne sera pas évité sous l'emprise du sombre Roger Russel, manipulateur de la secte des Goruriens. De l'humour à foison, mais pas toujours volontaire chez ce policier qui promet d'autres aventures sanglantes et parfaitement injustes.

 

oOo

 

 

alors monsieur qui n'avez rien dit/quand madame a commis sur ma personne/une violence indigne de la poésie/que vous étiez venu chercher dans la rue/le roman doit-il reculer devant la poésie ?

Poésie

toujours vivante !

Alors une fois que vous avez composé, vous considérez l’objet : parce que c’est un objet : et vous évaluez son équilibre : vous laissez votre esprit danser avec les mots : s’il ne danse pas : c’est mauvais signe : et s’il danse : c’est encore plus mauvais signe !

Pierre VLELO

Otrofictif

Dernières parutions:

La suite
en septembre

Otrofictif est un poème narratif. Je le réécris ici complètement, semaine après semaine, si la poésie me prête vie ! Le titre m'a été suggéré par Patrick Cintas. Auto/otro... j'essaie de regarder les autres sans trop donner à penser que je ne suis pas capable d'autre chose.

 

oOo

 

*Nouvelle version*
24 avril 2014

 

Nouveau

Jeux d'OH

[Dans la télévision...]

 

L'enfant arrive devant la porte de l'Enfer. Le Diable ouvre :« Désolé, petit, mais il n'y a plus de place. Va voir à côté. »

L'enfant frappe à la porte du Purgatoire. « Il n'y a pas de place pour toi ici ! »

Il frappe à la porte du Paradis :  « Je ne peux pas te recevoir ici, mon enfant, dit saint Pierre. Mets-toi dans un coin en attendant. » Et l'enfant se met à attendre avec d'autres. Pour tromper le temps, il écrit Les chiens du Paradis.

Plutôt qu'une parodie de la Divine Comédie, ce travail est un relatif du poème de Pound, Cantos. Mais ici, quand le poète (enfant) veut entrer en Enfer, il en est empêché. À la place de l'Histoire, il ne rencontrera que lui-même. Et pour finir, au Paradis il ne trouvera qu'une niche dans l'attente d'assumer son destin de damné.

[http://www.ral-m.com/television]

 

oOo

 

Nouveau

Lecture

aléatoire

[Dans la télévision...]

 

oOo

 

Lettres vagabondes
Benoît Pivert


Stasiland d'Anna Funder - Voyage au cœur d'une paranoïa est-allemande
24 mai 2014

 Anna Funder, née en en 1966 à Melbourne en Austalie, a toujours eu la curiosité de l’Allemagne. Petite déjà, elle voulait, au grand dam de ses parents, apprendre l’allemand, « une langue si belle, si étrange »1. Lors d’un séjour à Berlin-Ouest en 1981, elle se demande ce qui peut bien se passer de l’autre côté du Mur. Quand ce dernier tombe enfin, elle découvre, avec le reste du monde, le visage de la dictature est-allemande, la face sanguinaire d’un Etat qui a permis que l’on tire sur ses propres citoyens, qui a enfermé les esprits trop libres dans ses geôles et transformé une partie de sa population en mouchards obéissants. Sachant que « plus le temps nous éloigne de certaines choses, plus il devient difficile de s’en souvenir »2, elle se fait embaucher en 1996 par une chaîne de télévision allemande, prend un appartement dans ce qui était autrefois Berlin-Est et décide de mener l’enquête. Stasiland, paru en 2002 dans le texte original, en 2008 dans la traduction française, est le fruit de ces investigations. Le titre dévoile d’emblée le coupable. Pour Anna Funder, la RDA n’aurait jamais pu fonctionner comme un Etat totalitaire s’il n’y avait eu, tirant les ficelles dans l’ombre la Stasi, le tout-puissant Ministère de la Sécurité d’Etat, présenté par la propagande du régime comme le glaive et le bouclier du parti, la version est-allemande du KGB. Dans Stasiland, Anna Funder en démonte les rouages à travers les témoignages d’anciens membres. Persuadée que « pour comprendre un régime comme la RDA il faut raconter les histoires de gens ordinaires »3, c’est à ces derniers qu’elle donne la parole. Avec un pragmatisme tout anglo-saxon, elle a passé une annonce dans un journal : « Recherche anciens officiers de la Stasi et collaborateurs officieux pour interview. Publication en anglais, anonymat et discrétions assurés ». Mais Anne Funder donne aussi la parole aux victimes et le tableau qui se dessine page après page fait froid dans le dos.


Lire la suite [...]

---Dernières parutions :

 

 

oOo

 

Recours à la poésie

Dernières parutions:

Roman
de
l'été

La
trilogie
française

Patrick Cintas

Livre premier

Virgile nu

sera suivi de Virgile marié et de Virgile en guerre

Non, le vers compté et rimé n'est en rien une contrainte ! C'est une fantaisie. Voici un roman burlesque qui adopte, pour sa forme, le vers traditionnel de la farce, c'est-à-dire l'octosyllabe. Celui-ci s'aligne fidèlement sur la rime plate avec alternance. Ça chantonne donc un peu. On s'y fait. Et il faudra bien s'y faire parce que La trilogie française en compte plus de 30.000. En voici 10.000 pour satisfaire à l'exigence d'un roman de l'été à la place des vacances.

À verser au dossier de Gor Ur...

Livraison

1000 vers par semaine le lundi
et même en août !

[ICI...]

 

 

* A LIRE *

Enrique
Arias
Beaskoetxea

La grieta
y
la luz

[Aquí...]

 

oOo

 

Vinod
Rughoonundun


Né en 1955 à Ripailles, Vinod Rughoonundun se fait connaître du grand public grâce à Mémoire d’étoile de mer, publié en 1993 à la Maison des mécènes. Suivent deux autres fresques poétiques, La Saison des mots (La Maison des mécènes, Port-Louis, 1997) et Chair de toi (Éditions Grand Océan, Saint-Denis, 2001), qui le situeront parmi les puissantes voix poétiques de sa génération. Daïnes et autres chroniques de la mort le révèle également nouvelliste. Il est titulaire d’une maîtrise de lettres et d’un DEA en linguistique. Il vit à Paris depuis 1994 et anime des ateliers d’écriture.

 

Tamarinades

 

il pleut de rire en ce pays bougainvillées
il pleut tellement de rire
que la mer
tout en faisant grise mine
se brosse les dents sur les rochers

si j’avais su que nous voici en mois jaune
jaune comme jaunisse
jaune comme mus zon
qui tournent autour
ou jaune
comme macaroni trop cuit
si j’avais su…

mais la mer sur les rochers
se brosse les dents
et dérape sur le sable jaune
elle doit être morte de rire
la mer, ivre de rire
pour danser comme une folle
se cabosser se décabosser
sans pouvoir se tenir droite
se bidonner ainsi sur le jaune
à se casser les reins
et répandre sa mauvaise haleine
sur le trémolo de ma peau

voyons voir amis
qui pratiquez le zen du rire jaune
de la sémantique
avec ses tournures et envols de moustiques
de moustiques tiques tiques

dame élise
dansez-vous le chikungunya
ou la dengue

 

Valérie
Constantin
plasticienne
Nouvelle série
Bruits du Son
Corde
Suites III & VI

valerieconstantin.ral-m.com
valerie.constantin.79

 

Patrick Cintas

[>>...]

 

gor ur patrick cintas

 

État des lieux

 

Cliquez pour lire dans la RAL,M
ou dans la Télévision

texte intégral

 
Gor Ur,
le Gorille
Urinant
Le dieu
que vous
aimerez haïr
Tome I Tome II
          
 

Tome III

Le voyage en France

FIL 1 FIL 2
 Marvel in Hell Saga de
Louis Marette

in progress

[...]

En librairie
[Catalogue Chasseur abstrait]

 

Daniel de Cullá

Primicias

 

Nuevo libro en librería:
El ser humano, animal en origen y con instintos,es también espíritu, filosofía, trascendencia... Somos animales parciales que osan buscar la verdad (al precio que sea). A todo nos atrevemos, y esa osadía es la esencia de nuestra naturaleza. Hemos osado levantar la cabeza y dejar de agachar los ojos: quizá por eso se nos nie ga el paraíso o quizá por ello algún día lleguemos a encontrarlo, ¿quién lo sabe?Mientras tanto, debemos seguir buscando, debemos seguir sufriendo y debemos seguir tanteando en la oscuridad con nuestro bastón del intelecto.Estos poemas van dedicados a esos seres que se atreven a pensar, que se atreven a vivir y ¡a dar la mejor versión de sí mismos!
[En Amazon...]

 

oOo

 

 

 

Un captif écrit

sur la neige

Espace d'Alan Sévellec

Celui véritable qui ne triche pas. Mais celui-ci échappe toujours, éternellement à l'attention. Lequel vous baise, vous perd. Quoi que vous tentiez. Car vous ne gagnerez pas, c'est prévu, autant vous laisser transporter sans plus de résistance, assis dans ce grand cinéma. À croire pouvoir diriger les choses. Si l'on tient encore à faire des images, depuis le temps qu'elles ne portent plus... en tous les cas... c'est décidé, que le rythme accroisse sa cadence. Comme pour un blues virant sa transe et roulant à s'en tordre l'ivre gosier des chanteurs transportés à l'unisson. Le silence énorme du ciel rose. Les répliques fusant un soir où l'on se sent puer de tout son passé... même Jusqu'à cet air de rancune qui ne vous rafraîchit plus malgré tout l'air du soir.

 

---Dernières parutions:

Journal de bord

   Dernières parutions :

Gabriel IMPAGLIONE - Gaza
Goruriennes (Patrick Cintas) - Leçon de poésie chinoise - à Michel Host
Fred ROMANO - Crimes de sang - roman chez Le chasseur abstrait
Fred ROMANO - Edward_Amiga - hyperoman
Fred ROMANO - FRMTR - nouvelle
Écos des tatanes (Patrick Cintas) - Gentille tatane !
La trilogie française - III - Virgile savait...
Portraits et propos à vue de perdrix - Pirate (sans titre II) choisir entre les deux
Essais - Volume I - Lettre à André Pieyre de Mandiargues
LUCE - Le chat de Palapène
LUCE - Allez Chochotte !
Poésies de Pascal LERAY - Une hérésie du givre
Autres romans, nouvelles, extraits (Patrick Cintas) - Heureusement
Arto contre Gor Ur (Patrick Cintas) - Chapitre XXXIII
Poésies de Patrick CINTAS - Joli !
Poésies de Patrick CINTAS - Elle pleure
Poésies de Patrick CINTAS - On arrêtera...
Poésies de Patrick CINTAS - Des œufs et du sperme
Miroirs brisés de Nicolas ZURSTRASSEN - Nous avons à mettre les mots et les idées à leurs places...
Un captif écrit sur la neige (Alan Sévellec) - Mais heureusement que pour neutraliser...
Essais (Stéphane Pucheu) - Le centre et la périphérie
LE ZINC DU PROSATEUR - Le conteur
LE ZINC DU FORGE-MÈTRE - Passade
Vinod Rughoonundun - Tamarinades
Gilbert Bourson traduit Catulle - ...ma très douce Ipsithilla...
Portraits et propos à vue de perdrix - Dompteur sur sa faim
Espace de Daniel de CULLA - Mandela todo un hombre
Romain GAMBOIS - Lune de rêve
Romain GAMBOIS - Ce que le temps tue
News du Chasseur abstrait - Le roman de l’été

Lire toute la sélection du trimestre dans le   
[dernier numéro de la RAL,M]
   
in progress
   

Podium

Plus de statistiques [ICI]  

Articles les plus lus

En ce moment

Journal de Patrick Cintas/Goruriennes (Patrick Cintas)  Leçon de poésie chinoise - à Michel Host
Le chasseur abstrait/News du Chasseur abstrait  Le roman de l’été
Romans de Patrick CINTAS/La trilogie française  III - Virgile savait...

Livres numériques les plus téléchargés

Mai 2014

[Dictionnaire philosophique de Voltaire]
Texte intégral

Edition de P. Cintas.

1er

+14.000 téléchargements



oOo
[Les noces d'Hérodiade de Stéphane Mallarmé - Mystère]
Extrait

de Gilbert Bourson.

2e ex equo

+1.500

[La Condesa Sangrienta]
Texte intégral

De Alejandra PIZARNIK.
Ediciones www.elortiba.org

oOo
[Mazères Contre Marette]
Texte intégral

Livre du Journal satirique de Mazères.
3ème tome de La saga de Louis Marette

3e

+700

2004/2014 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS. - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.

 S'inscrire au fil RSS RAL,M 

Add to Google 
  

Contact

Dépôt légal: ISSN 2274-0457