Aux victimes civiles d'une guerre sale.






dimanche 26 avril 2015

   

Rédaction : Gilbert Bourson, Patrick Cintas, Valérie Constantin, Daniel de Cullá, Jean-Michel Guyot, Pascal Leray, Benoît Pivert, Stéphane Pucheu, Johnny Rasco, Alan Sévellec, Robert Vitton, Pierre Vlélo, Nicolas Zurstrassen.

Pour l'envoi de propositions, utilisez le contact ci-dessus.

 

*NOUVEAU*

Sommaire :

Otrofictif
de Pierre Vlélo [LIRE...]
 [Sélection du trimestre] ...le meilleur des textes reçus.
 

Qu'est-ce qu'une revue?

En papier ou numérique, une revue littéraire n'est pas un magazine.
On n'y publie pas pour se faire remarquer.
On y est choisi parce que ce qu'on y propose a un intérêt littéraire ou artistique (classique ou moderne).
L'auteur y cède sa place à son art.
Et cela ne peut avoir lieu sans souffle ni générosité.
Si vous proposez quelque chose, ne vous contentez pas de donner, ou de prêter, un échantillon de votre talent. Pensez plutôt à présenter votre travail pour en montrer l'intérêt.

Patrick Cintas.
Responsable de la publication.

 

 



Valérie
Constantin
ASEMIC ART


[ICI]


 

Sélection du trimestre
in progress
tous les lundis

C'est ici qu'on suit la construction
du numéro en cours de la RAL,M
semaine après semaine...
jusqu'à la fin du trimestre.

Travaux en cours
[Copiez ce message pour le diffuser]

Nouveautés dans la RAL,M
************************

http://www.ral-m.com/revue/

 

Edito
********

Benoît Pivert - L'inconstance de l'espèce de Judith Schalansky ou les ravages des sciences naturelles - « Inge Lohmark enseigne la biologie dans une petite ville de l'Est de l'Allemagne où le lycée Darwin s'apprête à fermer car il n'y a plus guère que les cas sociaux qui fassent des enfants et les enfants des cas sociaux ne vont pas au lycé... »

 

A la Une
********

- Mes bottines - de Pierre Vlélo - "Le matin, au lieu d'enlever mes bottines, je me lève. Je fais comme tout le monde. Et je refais jusqu'au soir. Et le soir, je me couche au lieu de mettre mes bottines."

 

Feuilletons
*********

- Que diriez-vous d'un feuilleton pour approcher le printemps avec la fleur de l'âge ? - CHAPERON-ROUGE de Gilbert Bourson - Suite et fin...

- XX - Je peux tout de même pas faire lâ€â„¢amour à une vioque de près de cent balais ! - Comment j'ai rencontré Arto*- Un nouveau feuilleton de Patrick Cintas - A propos de l'infantilisation du monde... et de la littérature. -  "On me jette des papiers par pitié. Même les arbres sâ€â„¢y mettent. Et je ramasse toutes ces feuilles. Je suis payé à la feuille."

- La calbomce céladone - Une nouvelle idée de dieu (2) - « Claude Bartolone, riche catholique socialiste, vient de proposer de rendre le vote obligatoire.... »

Livre de la semaine
*****************

- Alberto Martínez-Márquez -  - Estación del equívoco (poemario) - [Dans la RALM]
- Revue de poésie Florilège - de Stephen Blanchard - nº 158 -  - [Dans la RALM]
- Mensuel de poésie Libelle - de Michel Prades -  nº 266 -  - [Dans la RALM]

Nouveautés:
**********

Gilbert Bourson
Chaperon-Rouge
- Suite et fin...
Portraits et propos à vue de perdrix
- Photographie en gros.
- Quel beau spectacle mais quel beau spectacle.
- Tombouctoutou ou les gencives sans dents.
- La fin dâ€â„¢un rêve trivialement conté.
- Le petit vélo rose avec à lâ€â„¢arrière une fillette en rose.

Patrick Cintas
Calbombe céladone
- Une nouvelle idée de dieu (2) - « Claude Bartolone, riche catholique socialiste, vient de proposer de rendre le vote obligatoire.... »
Analectic Songs
- Vous reviendrez.
- Que crois-tu que je cherchais ? La Ville, lâ€â„¢Invention...

Daniel de Cullá
- La Rueda del Mundo.
- Ondas sonoras.
- Es de mayo.

Romain Gambois
Poésies matinales :
- Fleur de l'âge.
- Les mouches.

Jean-Michel Guyot
- Le vivifiant.
- Libre à vous.
- Lignes de front.
 
Pascal Leray
Plaques tournantes (poésie)
- L'homme venait d'assassiner son épouse...
- L'oeil du grand-père était dans un bocal...
- Au petit déjeuner, le mari amoureux...
- La neige tombait depuis plusieurs jours sur Cleveland...

LUCE
- Un jour vous connaîtrez lâ€â„¢erreur.

Alberto Martínez-Márquez
- Estación del equívoco (poemario)

Stéphane Pucheu
- Au-delà de la saturation.

Pierre Vlélo
Otrofictif
- 27 - "Je découvre, Madame, je découvre. Câ€â„¢est ce que je fais toujours quand je ne suis pas chez moi."
Mauvaises nouvelles
- Mes bottines.


Suivez l'actualité de la RALM [FACEBOOK]

https://www.facebook.com/chasseurabstrait

 

Édito
La poésie a des racines.
Cultivez-la !
L'inconstance de l'espèce
de Judith Schalansky
ou les ravages des sciences naturelles

par Benoît Pivert

 

Qu'y a-t-il de plus éloigné du romantisme que la biologie pour qui l'homme est un événement fugace à base de protéines, l'amour maternel une question d'hormones et la joie une affaire de dopamine ? On espère que les scientifiques l'oublient parfois. Le bonheur a, pour s'épanouir, besoin d'un peu de poésie et d'illusion. Pour son malheur, Inge Lohmark, professeur de biologie et héroïne du roman de l'Allemande Judith Schalansky, L'Inconstance de l'espèce, ne perd jamais de vue les lumières de la science. Comme si cela ne suffisait pas à son infortune, Inge Lohmark enseigne la biologie dans une petite ville de l'Est de l'Allemagne où le lycée Darwin s'apprête à fermer car il n'y a plus guère que les cas sociaux qui fassent des enfants et les enfants des cas sociaux ne vont pas au lycée[...]

 

À la Une
Mauvaises
nouvelles
de
Pierre Vlélo
Mes bottines
Le matin, au lieu d'enlever mes bottines, je me lève. Je fais comme tout le monde. Et je refais jusqu'au soir. Et le soir, je me couche au lieu de mettre mes bottines.

Qu'est-il arrivé à mes bottines ?

Si ceci était l'histoire de mes bottines, je l'écrirais. Or, je n'écris que pour dire. Je ne raconte jamais. Je dis. Et pour que ce que je dis soit beau, je le chante. Et pour que ce ne soit pas trop difficile, je fais simple.

S'il m'arrivait un jour de raconter l'histoire de mes bottines, voilà ce que je dirai :

Ne les ayant pas chaussées le soir, je ne peux les enlever le matin. Et entre temps, je rêve.

Je n'aurais rien d'autre à dire.

 

Las caricias son arañazos de animal doméstico.
Vicente Huidobro
http://www.vicentehuidobro.uchile.cl/
Daniel de Cullá

Mail Art

 

A mes âmes
damnées
La nouvelle ballade de Robert Vitton.

 

oOo

 


    Pascal
Leray
MUSIQUE


[ICI]
Nouvel
enregistrement


[Arc réflexe]

 

 

Feuilletons
XX - Je peux tout de même pas faire l’amour à une vioque de près de cent balais !
Comment j'ai rencontré Arto*
Un nouveau feuilleton de Patrick Cintas
A propos de l'infantilisation du monde
...et de la littérature.

On me jette des papiers par pitié. Même les arbres s’y mettent. Et je ramasse toutes ces feuilles. Je suis payé à la feuille. Le dimanche, je vais à la campagne. À pied, pour travailler ma respiration, que j’ai suffocante à cause de la fumée des autres. Ils peuvent pas en même temps avoir pitié de moi et s’occuper de ma respiration. Je leur en veux pas. On se salue poliment, tous les jours que Dieu fait pour pas s’embrouiller dans le temps qu’il a inventé pour exister. Chez Popol, on m’offre le café sans Javel, mais je le bois debout dans la rigole, histoire d’être seul. Et j’ai beau me crever à la tâche, je suis toujours sans enfant.

* Suite proleptique de "[J'encule Marine]"

 

oOo

 

Il y a des choses simples comme un regard et d'autres qui en compliquent le sens. Pierre Vlélo.
Livres de la semaine
Conditions : eTexte intégral/ Chronique/ Livre reçu [Contact]

 

Une nouvelle
idée de dieu (2)

Claude Bartolone, riche catholique socialiste, vient de proposer de rendre le vote obligatoire. Câ€â„¢est oublier que le Code électoral prévoit, dans un court article, que « lâ€â„¢inscription aux listes électorales est obligatoire. » Mais cet enfant de chœur nâ€â„¢ose pas, de crainte de déplaire à sa populace préférée, prononcer le mot « sanction », tant il est vrai que lâ€â„¢obligation susdite nâ€â„¢est assortie dâ€â„¢aucun châtiment. Et ce manque de disposition nâ€â„¢est au fond que lâ€â„¢expression dâ€â„¢un sentiment bien français et sans doute né en France : le vote ne confine pas à la démocratie, mais au contraire à lâ€â„¢aristocratie. Or, Bartolone présente son projet comme un effort dâ€â„¢améliorer la démocratie française. Câ€â„¢est une idiotie ou un mensonge. Comment savoir ?

 

Que diriez-vous
d'un feuilleton
pour approcher le printemps
avec la fleur de l'âge ?
CHAPERON-ROUGE
de Gilbert Bourson
JPEG - 20.3 ko

La machine du conte

Et la bécane à Pied-Pied, où bougent ses deux mains sans guidons, posée sur la table (cependant censée se trouver accotée à un mur, avec une selle, des roues, des pédales, des pneus) trône ici dans sa nudité loquace et astiquée, confondanteet sans freins.

JPEG - 20.8 ko

Alors c’est fini le conte de Chaperon-Rouge ?

Non bien sûr que ce n’est pas fini chers lecteurs et lectrices petits et grands. Ce n’est pas fini dit l’auteur à celui ou à celle qui n’emploie jamais la négation. C’est pas fini dit Pied-Pied c’est ma bécane à moi que je refile parfois à Jean-Loup pour qu’il la peigne en rouge avec des sandalettes et des genoux bronzés qui font la chaine pour que tournent les roues de l’engin. Un jour j’ai rencontré une jeune effrontée qui avait la dent dure et les ongles des pieds peints comme un nez de clown.

 

Rédaction - Les travaux des membres de la rédaction - works in progress
PERSONÆ
Renaud Alixte
Romain Gambois
LUCE
Pierre Vlélo

 

  Un nouveau groupe
dans la RALM

 

Pascal Leray

AVEC L'ARC NOIR II
livre 2. Cahier 2.

Plaques tournantes,
Recettes.

2013 - 2014

A suivre chaque semaine :

Pour faire suite à
Chez Le chasseur abstrait
édition papier - 440 pages.

>> Catalogue

 

oOo

 

Pascal Leray

L'Œgmur

Dernières parutions:


>> RAL,M nº 87


Le projet !
Pas moins de huit romans publiés dans la RAL,M en lecture gratuite et un neuvième chez Le chasseur abstrait en versions papier et numérique.

>> Etc.

+ liens externes

[Le soir de mnose] - Journal

[Irniv Gyirn] - Galerie

 

Souffle
poétique

C'est que le souffle poétique est pris dans une double interrogation.

Il interroge l'espace à portée de parole et il s'interroge sur la portée exacte de son geste, pour ainsi dire de sa geste, c'est-à-dire de sa gestation au sens clinique et clanique du terme, sur sa validité pratique, sur ses conséquences aussi, à cette nuance près: jamais l'interrogation ne freine l'élan premier et dernier: la parole a toujours le dernier mot. - J.M. Guyot. [Quelque part entre vivre et écrire]

Miroirs brisés

Espace de

Nicolas Zurstrassen

 

Dernières parutions:

 

 

oOo

 

Lettres vagabondes
Benoît Pivert


 

L’inconstance de l’espèce de Judith Schalansky ou les ravages des sciences naturelles

 Qu’y a-t-il de plus éloigné du romantisme que la biologie pour qui l’homme est un événement fugace à base de protéines, l’amour maternel une question d’hormones et la joie une affaire de dopamine ? On espère que les scientifiques l’oublient parfois. Le bonheur a, pour s’épanouir, besoin d’un peu de poésie et d’illusion. Pour son malheur, Inge Lohmark, professeur de biologie et héroïne du roman de l’Allemande Judith Schalansky, L’Inconstance de l’espèce[1], ne perd jamais de vue les lumières de la science. Comme si cela ne suffisait pas à son infortune, Inge Lohmark enseigne la biologie dans une petite ville de l’Est de l’Allemagne où le lycée Darwin s’apprête à fermer car il n’y a plus guère que les cas sociaux qui fassent des enfants et les enfants des cas sociaux ne vont pas au lycée.


Lire la suite [...]

---Dernières parutions :

 

oOo

 

 

 

Nouveau

Jeux d'OH

[Dans la télévision...]

 

 

Alan Sévellec

Un captif écrit

sur la neige

Celui véritable qui ne triche pas. Mais celui-ci échappe toujours, éternellement à l'attention. Lequel vous baise, vous perd. Quoi que vous tentiez. Car vous ne gagnerez pas, c'est prévu, autant vous laisser transporter sans plus de résistance, assis dans ce grand cinéma. À croire pouvoir diriger les choses. Si l'on tient encore à faire des images, depuis le temps qu'elles ne portent plus... en tous les cas... c'est décidé, que le rythme accroisse sa cadence. Comme pour un blues virant sa transe et roulant à s'en tordre l'ivre gosier des chanteurs transportés à l'unisson. Le silence énorme du ciel rose. Les répliques fusant un soir où l'on se sent puer de tout son passé... même Jusqu'à cet air de rancune qui ne vous rafraîchit plus malgré tout l'air du soir.

 

[Texte complet ICI>>]

 

oOo

 

Alan Sévellec publie
un autre roman
chez [Petits tirages]


Cliquez

 

Renaud
Alixte

Fables

N'ayant pas le goût du lyrique ni celui des grandes narrations, je m'en remets à la fable. Et j'adopte le principe bukowskien :

La poésie en dit long et c'est vite fait ; la prose ne va pas loin et prend du temps...

 

---Dernières parutions:

 

Romain
Gambois

Saisons - poésie

Si l'hiver ressemble à la mort, il me reste trois saisons pour aller où je vais. Je me propose d'explorer cette triple métaphore, en commençant par le printemps parce que tu viens d'arriver.

 

---Dernières parutions:

 

'LUCE'

En voyage - poésie

J'irai peut-être au bout de cette merde d'existence. T'en sais rien toi non plus. Et t'es pas le seul à aimer la vie. Le plaisir surtout. Alors... tu me le donnes ou il faut que je gagne du pognon...?.

 

---Dernières parutions:

 

Pierre VLELO

Otrofictif
poème narratif

Dernières parutions:

Mauvaises
nouvelles

Dernières parutions:

 


>> RAL,M nº 91

Entretien à propos d'Otrofictif

Publié aussi dans la revue
Corto nº 22
pour les versions papier
et numérique

 

Pour adhérer au
groupe PERSONÆ
utiliser le
contact ci-dessus

 

oOo

 

 

Robert Vitton

Le zinc

A mes âmes damnées

Je suis à la fois à l'étable
Et au moulin, à l'établi
Et au four, aux champs et à table,
Au bout du monde et dans mon lit.

J'en connais qui ne se soucient
Ni du quart monde, ni du tiers ;
J'en connais d'autres qui me scient
De la romance d'avant-hier.

Je ne dirai ni quoi, ni qu'est-ce,
Ni pourquoi, ni où, ni comment,
Ni pour qui bat la grosse caisse,
Ni pour qui tant de boniments.


Lire la suite [...]

 

 

 

Valérie
Constantin
plasticienne

LIENS :

Site personnel :
valerieconstantin.ral-m.com

RAL,M 89 :

>> RAL,M nº 89

Trauma I, II & III Film
in progress

Facebook :
valerie.constantin.79

 

Gilbert Bourson

---Dernières parutions:


>> RAL,M nº 88

Texte intégral
Publié aussi dans la revue
Corto nº 21
pour les versions papier
et numérique
Portraits et propos
à vue de perdrix

 

Daniel de Cullá

Primicias

 

Nuevo libro en librería:
El ser humano, animal en origen y con instintos,es también espíritu, filosofía, trascendencia... Somos animales parciales que osan buscar la verdad (al precio que sea). A todo nos atrevemos, y esa osadía es la esencia de nuestra naturaleza. Hemos osado levantar la cabeza y dejar de agachar los ojos: quizá por eso se nos nie ga el paraíso o quizá por ello algún día lleguemos a encontrarlo, ¿quién lo sabe?Mientras tanto, debemos seguir buscando, debemos seguir sufriendo y debemos seguir tanteando en la oscuridad con nuestro bastón del intelecto.Estos poemas van dedicados a esos seres que se atreven a pensar, que se atreven a vivir y ¡a dar la mejor versión de sí mismos!
[En Amazon...]

Y

[AQUÍ]

 

oOo

Découvrez

les espaces

d'auteurs

[ICI>>>]

 

tramos-e

Claudio Simiz :
sus respuestas
y poemas

Entrevista por
Rolando Revagliatti

[Aquí...]

El poeta lo sabe :
entre la íntegra locura
y la obscena cordura
sólo media un paso,
y él está
(todos estamos)
sosteniendo la vida
con un pie en cada abismo.

Soy un tipo más bien solitario que, paradójicamente o no, vive “condenado” a la comunicación, fundamentalmente la verbal. Esas experiencias de animación cultural surgen, en primera instancia, de la necesidad de contactarme con la vida social, luego de la acotada experienciauniversitaria que ya describí. Iba descubriendo el mundo con actitud militante, esperanzadaen las posibilidades de cambio. Sin embargo, ya en mis veinticinco años, me iba dando cuenta de que la “política de los políticos” no era para mí, y sí lo era un territoriode experimentación, de comunicación y construcción grupal y horizontal, que ora con vértice en lo comunicacional, ora en lo educativo o artístico, me deparaba el sentimiento de estar desarrollando una tarea imprescindible para el crecimiento grupal e individual, autogestiva y contestataria del poder, de lo culturalmente impuesto.

 

Patrick Cintas

[>>...]

gor ur patrick cintas

 

État des lieux

 

Cliquez pour lire dans la RAL,M
ou dans la Télévision

texte intégral

 
Gor Ur,
le Gorille
Urinant
Le dieu
que vous
aimerez haïr
Tome I Tome II
          
 

Tome III

Le voyage en France

FIL 1 FIL 2
 Marvel in Hell Saga de
Louis Marette

in progress





Se continue sur [MCM]

En librairie
[Catalogue Chasseur abstrait]

Les aventures
de Télévision

Cependant Calypso se réjouissait d'un naufrage qui mettait dans son île le fils d'Ulysse, si semblable à son père.

Télévison, enfant, se donne la mort.

Il arrive devant la porte de l'Enfer. Le Diable ouvre :« Désolé, petit, mais il n'y a plus de place. Va voir à côté. »

L'enfant frappe à la porte du Purgatoire. « Il n'y a pas de place pour toi ici ! »

Il frappe à la porte du Paradis :  « Je ne peux pas te recevoir ici, mon enfant, dit Saint Pierre. Mets-toi dans un coin en attendant. » Et l'enfant se met à attendre avec d'autres. Pour tromper le temps, il écrit Les chiens du Paradis.

Plutôt qu'une parodie de la Divine Comédie, ce travail est un relatif du poème de Pound, Cantos. Mais ici, quand le poète (enfant) veut entrer en Enfer, il en est empêché. À la place de l'Histoire, il ne rencontrera que lui-même. Et pour finir, au Paradis il ne trouvera qu'une niche dans l'attente d'assumer son destin de damné.

[http://www.ral-m.com/television]

Curieux...

Lecture
aléatoire

[Dans la télévision...]



 

TELEVISION

>lisible

sur téléphone<

Choisissez un mode de lecture




Site mobile

© 2015 Patrick Cintas

 

Littérature
numérique

La couille
de Saint Pierre

ébauche
avec le Grand Jeu de l’Auteur

On a beaucoup parlé de ses larmes, mais jamais de sa couille (il n’en avait qu’une). Télévision, qui voyage sans Mentor (hélas pour lui !), l’a rencontré. Un objet en témoigne, que la RAL,M est fière de présenter à ses lecteurs. Que l’on clique sur l’image pour s’en rendre compte.

 

 

Impression/Improvisation/Composition
(Kandisky)

[>>CATALOGUE]


    Patrick
Cintas
MUSIQUES


[ICI]

 

 

Daniel
 de Cullá
MAIL ART


[ICI]

et [ICI]

 

Journal de bord
      

   Dernières parutions :

Otrofictif, poème narratif - Otrofictif 27
Choix de poèmes (Patrick Cintas) - Vous reviendrez
Choix de poèmes (Patrick Cintas) - Que crois-tu que je cherchais ? La Ville, l’Invention...
Chroniques - L’inconstance de l’espèce de Judith Schalansky ou les ravages des sciences naturelles
Tome II - Comment j’ai rencontré Arto - XX - Je peux tout de même pas faire l’amour à une vioque de près de cent balais !
Chaperon-rouge (feuilleton de Gilbert Bourson) - Suite et fin
Mauvaises nouvelles (Pierre Vlélo) - Mes bottines
La calbombe céladone de Patrick CINTAS - Une nouvelle idée de dieu (2)
Alberto MARTÍNEZ-MÁRQUEZ - Estación del equívoco (poemario)
Portraits et propos à vue de perdrix - Photographie en gros
Portraits et propos à vue de perdrix - Quel beau spectacle mais quel beau spectacle
Portraits et propos à vue de perdrix - Tombouctoutou ou les gencives sans dents
Portraits et propos à vue de perdrix - La fin d’un rêve trivialement conté
Portraits et propos à vue de perdrix - Le petit vélo rose avec à l’arrière une fillette en rose
Espace de Daniel de CULLA - La Rueda del Mundo
Espace de Daniel de CULLA - Ondas sonoras
Espace de Daniel de CULLA - Tríptico gótico en madera
Romain GAMBOIS - Saisons - Fleur de l’âge
Romain GAMBOIS - Saisons - Les mouches
Essais de Jean-Michel GUYOT - Le vivifiant
Essais de Jean-Michel GUYOT - Libre à vous
Poésie de Jean-Michel GUYOT - Lignes de front
Histoires de famille - L’homme venait d’assassiner son épouse...
Histoires de famille - L’oeil du grand-père était dans un bocal...
Histoires de famille - Au petit déjeuner, le mari amoureux...
Histoires de famille - La neige tombait depuis plusieurs jours sur Cleveland...
LUCE - En voyage - Un jour vous connaîtrez l’erreur
Essais (Stéphane Pucheu) - Au-delà de la saturation
Stephen BLANCHARD - Revue Florilège nº 158
Michel PRADES - LIBELLE nº 266
La calbombe céladone de Patrick CINTAS - Une nouvelle idée de dieu
Espace de Renaud ALIXTE - Fables - Hercule la nomme
Chaperon-rouge (feuilleton de Gilbert Bourson) - Chaperon-rouge a frappé et on lui a ouvert
Tome II - Comment j’ai rencontré Arto - XIX - Et pourquoi c’est interdit de jeter la cendre dans l’escalier si c’est pas une question de boulot ?
LE ZINC DU FORGE-MÈTRE - Je t’aime (audio)
LE ZINC DU FORGE-MÈTRE - A mes âmes damnées
Choix de poèmes (Patrick Cintas) - Vous n’avez pas la preuve du temps
Choix de poèmes (Patrick Cintas) - Revenez sur les lieux de votre agilité
Choix de poèmes (Patrick Cintas) - Que ce couteau me traverse
Otrofictif, poème narratif - Otrofictif 26
LUCE - En voyage - On en fait plus des comme ça !
Histoires de famille - Finalement...
Histoires de famille - La maison était miteuse...
Histoires de famille - A la mort du grand-père...
Poésie de Jean-Michel GUYOT - La sébile de Cybèle
Poésie de Jean-Michel GUYOT - La parole nue
Poésie de Jean-Michel GUYOT - Delphique
Romain GAMBOIS - Saisons - Chaise musicale
Romain GAMBOIS - Saisons - Temple de l’amour
Salve - Une trilogie pour la France et ses enfants

Lire toute la sélection du trimestre dans le   
[dernier numéro de la RAL,M]
   
in progress
   

 

Pascal Leray

[ICI]
VIDEO ART
Valérie Constantin

[ICI]

 

Podium

Plus de statistiques [ICI]  

Articles les plus lus

En ce moment

Espace de Valérie CONSTANTIN/Galeries de Valérie Constantin  Compressions de 100 centimètres carrés
*ATTENTION - l’expo se termine au Carla-Bayle dimanche 22 février*
*et reprendra la semaine prochaine à Pamiers*

Espaces d’auteurs/Espace de Daniel de CULLA  OJOS nº 40
Poésie/Rolando REVAGLIATTI  Claudio Simiz : sus respuestas y poemas - Entrevista realizada por Rolando Revagliatti

Livres numériques les plus téléchargés

Mars 2015

[Dictionnaire philosophique de Voltaire]
Texte intégral

Edition de P. Cintas.

1er

+21.000 téléchargements



oOo
[La Condesa Sangrienta]
Texte intégral

De Alejandra PIZARNIK.
Ediciones www.elortiba.org

2e

+1.800

 

oOo
[Saga de Louis Marette]

sur [MCM]
PDF à télécharger

3e ex aequo

+1100

[Le fleuret poétique de Midi-Pyrénées 2009]
de Marie Soumeillan
[LES NOCES D'HERODIADE DE STÉPHANE MALLARMÉ-MYSTÈRE]
de Gilbert Bourson
2004/2015 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS. - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.

 S'inscrire au fil RSS RAL,M 

Add to Google 
  

Contact

Dépôt légal: ISSN 2274-0457